WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Les perspectives de l'introduction d'une culture de sécurité des soins en tunisie basée sur la qualité et la gestion des risques : adaptation des recommandations de l'organisation mondiale de la santé (oms) et de la haute autorité de santé (has).

( Télécharger le fichier original )
par Kamel AJMI
Université Senghor d'Alexandrie - Master en Développement spécialité Santé Internationale 2009
  

sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

Les perspectives de l'introduction d'une culture de

sécurité des soins en Tunisie basée sur la qualité et

la gestion des risques : adaptation des

recommandations de l'Organisation Mondiale de la

Santé (OMS) et de la Haute Autorité de Santé (HAS) .

Présenté par
Kamel AJMI

Pour l'obtention du Master en Développement de l'Université Senghor
Département : Santé
Spécialité : Santé Internationale
Le 08 avril 2009.
Encadré par

Pr Ali MTIRAOUI

Chef de département de Médecine communautaire- Faculté de Médecine de Sousse

Devant le jury composé de :

Dr. Christian MESENGE
Directeur du Département Santé à l'Université Senghor
M. Pascal GAREL

Directeur Exécutif de la Fédération Européenne des
Hôpitaux.
Prof. Mohamed GAD

Maître de conférences, IGSR, Alexandrie.

Président
Examinateur

Examinateur

Université Senghor - Opérateur direct de la Francophonie
1 Place Ahmed Orabi, BP 21111, 415 El Mancheya, Alexandrie, Egypte
www.usenghor-francophonie.org

Remerciements

A Dieu le tout puissant Allah pour nous avoir donné la chance de suivre cette formation.

A l'Organisation Internationale de la Francophonie de nous avoir permis de bénéficier d'enseignements de haute qualité et d'acquérir des connaissances scientifiques et intellectuelles de haut niveau.

A Mr le Recteur Fernand TEXIER, veuillez accepter nos hommages de profondes gratitudes et nos respectueuses considérations.

Au Dr Christian MESENGE, Directeur du Département Santé à l'Université Senghor, toujours soucieux pour nous assurer un enseignement de haut niveau. Permettez nous de vous exprimer ici notre profonde gratitude et nos sentiments respectueux.

A notre encadreur de mémoire, Pr Ali MTIRAOUI chef de département de médecine communautaire à la Faculté de Médecine de Sousse. "Mon Professeur" veuillez accepter nos meilleures considérations et notre profonde gratitude. Merci énormément pour la qualité de vos orientations et votre impressionnant encadrement.

A Mme Alice MOUNIR, assistante de direction du département pour le soutien constant et tous les efforts fournis. Soyez assuré de notre reconnaissance.

A Mr Fayçal GHARIANI, Directeur Général de l'Hôpital A Mami d'Ariana - Tunisie. Nous vous prions de trouvez ici, l'expression de notre profonde reconnaissance et de notre grande admiration. Merci Si Fayçal, grâce à vous j'ai appris qu'avec l'espoir tout est possible, nous serons toujours reconnaissants.

Au Docteur Belgacem SABRI Directeur des Systèmes de Santé et Services de Développements à l'EMRO/OMS et Docteur Riham ELASADY responsable du programme Patient Safety à l'EMRO/OMS. C'était un grand honneur pour nous de travailler avec vous sur ce sujet, nous vous remercions énormément pour votre coopération et aide pour la réalisation de ce travail.

A nos encadreurs de stage Mr Jean Claude DEFORGES directeur de la Qualité et de la Gestion des Risque à l'APHM. Soyez assuré de notre reconnaissance. Et au Dr Jacques RAGNI responsable de ViGéRIS et à Mme Hélène VEUILLET qui m'a beaucoup aidé pour avoir un stage à ViGéRIS. Je tiens à remercier toute l'équipe de la DQGR et spécialement à Mlle Ludivine BLANCHET pour son hospitalité et son accueil. Je tiens également à remercier toute l'équipe de ViGéRIS, merci de nous avoir accueilli.

A tous ceux qui ont contribué de prés ou de loin à la réalisation de ce travail. Aux membres de jury qui ont bien voulu lire ce travail et le juger.

Je ne saurais terminer sans remercier tous les collègues du département Santé pour les échanges fructueux. Nous vous aimons tous.

Dédicace

Je dédie ce mémoire ...

A l'âme de ma Grand-mère qui nous a quittée brutalement, repose toi en paix !

Ta voix est toujours là, en nous tous, tu seras toujours proche de mon coeur ... à jamais ! A mon Père Mohamed Ali, à ma mère Fatma, je vous aime énormément !

A mes frères Sami et Chaouki, à mes soeurs Nedia, Leila, Basma, Afef et Amel Que ce travail soit pour nous une joie partagée !

Merci pour vos soutiens et encouragements.

Résumé

Les interventions en matière de santé ont pour but de profiter aux patients, mais elles peuvent aussi leur nuire à cause de la survenue d'Evénements Indésirables (EI) qui interviennent durant le processus de prise en charge du patient. Ces EI découlent principalement de la complexité organisationnelle de l'hôpital, de la multiplicité des rôles, des acteurs et des techniques utilisés.

La sécurité des patients et les erreurs liées aux soins sont devenues d'importants sujets de préoccupation à la fois des pays que les organisations internationales qui oeuvrent dans le domaine de la santé par la mise en place et la promotion des politiques qui promeuvent les pratiques de soins sécuritaires.

De nos jours, la culture de sécurité des soins est vue comme une solution pour mobiliser l'ensemble des professionnels de santé autour de la question de la sécurité des soins. L'attention doit être portée à la compréhension des accidents qui surviennent dans les établissements de soins, des mécanismes et conditions de leur survenue dans le but d'éviter leur renouvellement et de limiter leurs conséquences.

A fin d'instaurer cette culture il faut obligatoirement institutionnaliser la gestion des risques dans l'hôpital dans le cadre d'une logique d'amélioration continue de la qualité et de veille sanitaire permanent au niveau de l'établissement et au niveau national, pour pouvoir agir par des actions adéquates et en temps opportun.

A l'instar des pays en développement (PED), la situation des EI liés aux soins en Tunisie et reste peu étudiée et par conséquent mal maitrisée, quelques rares études ont soulevé la nécessité de donner plus d'attention à ce problème et l'urgence d'une politique nationale qui vise à améliorer la sécurité des soins dans le cadre d'une démarche qualité globale, méthodologique et surtout pérenne.

La sécurité des soins dans l'hôpital tunisien doit s'inscrire dans une approche globale d'amélioration continue de la qualité des soins par la définition d'une politique globale d'accréditation des établissements de soins dans la quelle les objectifs, les échéances et les moyens doivent êtres décrits.

Notre travail s'inscrit dans ce cadre et porte sur les perspectives de l'introduction d'une culture de sécurité des soins en Tunisie basée sur la qualité et la gestion des risques, inspirée des recommandations de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et de la Haute Autorité de la Santé (HAS).

Mot-clefs

Événements indésirables, culture de sécurité, qualité des soins, risques, accréditation, hôpital, Tunisie, OMS, HAS.

sommaire suivant