WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

L'analyse des effets de la stabilité macroéconomique sur la structure du porte feuille et la subtitution des actif financiers en république démocratique du congo de 2000 à  2003 cas du btr, devise et monnaie nationale

( Télécharger le fichier original )
par Joseph Mbaya Tau
Université de Kinshasa - Licence en sciences économique 2006
  

sommaire suivant

Dédicace

Au bon Dieu pour sa grâce et sa miséricorde insondable ;

A mon papa et ma maman pour tous les sacrifices consentis pour

notre éducation ;

A mon frère SALOMON TAU pour avoir inscrit pour toute la famille, les traces des pas sur les sables de la science ;

A Patrick TAU, Igore TAU, Olivier TAU, Naomi TAU, Erver TAU, Rachel TAU, Caleb TAU et Benjamin TAU, tous de la famille Kwemi, pour leur affection qui a cessé de nous réconforter dans cette lutte.

Je dédie ce travail

Avant propos

Aucun travail scientifique n'a pu se réaliser sans la contribution de plusieurs personnes.

De même, notre travail n'aurait pu être réalisé sans la contribution, de près ou de loin d'un certain nombre de personnes. C'est ainsi que nous tenons à remercier très sincèrement, le professeur KINTAMB U MAFUKU Emmanuel Gustave pour avoir accepter de diriger notre travail en dépit de ses multiples occupations.

Nous remercions également, le chef des travaux LUWA KIYAB Daniel, pour avoir accepté de nous encadrer en dépit de ses multiples taches.

Nous ne finirons jamais cette liste sans pour autant penser à l'assistant MALATA KAFUNDA Alain pour avoir été au four et au moulin jusqu'au point de se priver des certains de ses droits, pour vu que ce travail réussisse. Qu'il trouve ici l'expression de notre gratitude.

Aussi voudrions- nous remercier tous ceux qui nous sont chers pour, pour leurs assistance multidimensionnelles, dans notre parcours académique.

De ce fait, que : Boaz EBOBO, Felly MBUNKWE, MUMBERE BWANA, Daudet MONDANGE, Pathy LUWAU, KAPAJIKA Boanergues, KANA Junior, KANYINKU Bavon, et trouvent ici l'expression de ma gratitude

INTRODUCTION GENERALE

O, l, Problématique

Les profondes distorsions de l'économie au cours de la décennie 90, avec à sa suite les incertitudes économiques y relatives et la perte de confiance au système financier du pays, ont été défavorables au développement des activités économiques et financières, notamment : celles ayant trait à la mobilisation de l'épargne du public par le système bancaire. Ces distorsions avaient réduit la capacité de l'économie congolaise à générer les excédents de ressources successibles d'être affectées à des placements financiers.

L'environnement instable qui s'est installé a induit des mutations importantes dans les comportements patrimoniaux des agents économiques, Notamment : en rapport avec leurs préférences patrimoniales. Ainsi la demande d'actifs s'est beaucoup plus orientée vers les valeurs refuges, notamment : les monnaies étrangères plutôt que vers les actifs en monnaie nationale POUR AINSI SE prémunir contre le risque de perte de valeur de leurs richesses. Comme conséquence, il en a découlé une substituabilité unidirectionnelle des actifs, laquelle s'est opérée en faveur des devises.

Le vaste programme de reformes économiques mis en oeuvre par le Gouvernement Congolais depuis 2001, dont l'une des composantes principales a été l'obtention puis le maintien de la stabilité des prix, a permis de ramener l'inflation à des niveaux acceptables (inférieurs à 30%). En outre, comparativement à la longue période d'instabilité macro-économique (décennie 90), la variabilité de l'inflation et du taux de change a été sensiblement réduite.

Ce regain de stabilité et de certitude relatives du cadre macroéconomique devrait restaurer la considération au rendement et influencer favorablement le comportement de l'épargne, en améliorant sa mobilisation par le système bancaire, et en favorisant la mutation des préférences des agents en faveur des actifs en monnaie nationale, porteurs d'intérêt. Cela devrait aussi induire la résurgence de l'équilibre du patrimoine ; en d'autres termes, le choix des agents ne devrait pas porter uniquement sur les devises mais aussi sur les autres actifs, notamment : le billet de trésorerie. Ce qui éliminerait la substituabilité unidirectionnelle à dominance de devises. 1

Cependant, on observe un statu quo relatif dans le chef des comportements des agents économiques. En effet, les préférences patrimoniales des agents économiques sont toujours guidées par le risque et portent encore essentiellement sur les devises étrangères. A cet égard, tout porterait à penser que le retour de la stabilité relative des prix et du taux de change n'a pas réussi à influencer substantiellement la structure du portefeuille des agents économiques.

Cette situation suscite quelques interrogations, à savoir :

1 quels sont les facteurs déterminants de la demande d'actifs financiers en République Démocratique du Congo ?

2 quels sont les éléments qui ont entravés la modification de la structure du portefeuille en faveur des actifs en monnaie nationale ?

Tenter de répondre à ces questions, tel est l'objet de notre étude.

0 2 Obje du

ctif sujet

L'objectif poursuivi dans ce travail est de montrer l'interaction qui existe entre la stabilité macro économique et la structure du portefeuille des agents économiques.

Notre travail vise donc à révéler les effets de la crédibilité de la stabilisation sue les mutations de la structure du portefeuille.

En d'autre terme, cette étude voudrait aussi ressortir l'élément qui a conduit les agents économiques à préférer les devises pour détenir leurs richesses pendant que l'environnement économique est stable.

0.$. Hypothèse du travail

Notre travail est basé sur l'hypothèse que la relative stabilité macroéconomique favorisée notamment par la stabilité des prix et du taux de change, n'a pu avoir d'incidences positives sur la diversité du portefeuille, moins encore sur la préférence aux titres en monnaie nationale (les billets de trésorerie).

Nous justifions cette affirmation par le fait que les agents économiques qui ont longtemps vécu dans un environnement d'instabilité et d'incertitude économiques, conservent encore se réflexe de se prémunir contre les éventuels risques de perte de valeur de leurs richesses, en préférences d'autant plus des devises étrangères en occurrence le dollar américain, comme actif de refuge.

0.d. Intérêt du sujet

La République Démocratique du Congo comme tout pays en développement, cherche des voies et moyens pour accéder à un développement durable. Dans ce contexte, l'analyse sur la substituabilité entre les actifs s'avère indispensable, dès lors qu'une relative stabilité économique semble acquise. Car, celle-ci pourrait permettre aux dirigeants de se servir des conclusions et suggestions de cette analyse pour promouvoir l'épargne.

En effet, la diversification du portefeuille en général et une préférence marquée pour les billets de trésorerie, favoriseraient ou contribueraient à la réussite des politiques monétaires ; notamment celle du contrôle de la masse monétaire en circulation, et occasionnant ainsi la relance et le développement économique de la République Démocratique du Congo.

0.5. Délimitation du sujet

Nous n'avons pas la prétention d'inclure dans notre travail tous les actifs constituant le portefeuille dans tous les systèmes financiers du monde.

que des trois actifs ; dont : la monnaie, les devises et les billets de trésorerie, et cela pour une période allant de l'année 2003 jusqu'à l'année 2005.

O 6 Canevas du travail

Outre l'introduction générale, notre travail aura trois chapitres structurés de la manière suivante : le premier portera sur le cadre conceptuel, le deuxième sur l'analyse structurale du portefeuille et le troisième traitera de l'analyse empirique du phénomène.

Au chapitre premier, nous parlerons en premier du patrimoine d'un agent économique, en suite du portefeuille. En troisième lieu nous parlerons des différentes variables retenues dans notre travail et de la structure du portefeuille d'un agent économique en quatrième lieu. Nous ne finirons pas ce chapitre sans parler de la stabilité macroéconomique, situation qui a caractérisée notre économe pendant toute la période de notre analyse ; de la politique monétaire ; de l'inflation et déflation ; de la gestion du portefeuille et en fin des Produits financiers et titres négociables sur les marchés financiers.

Au chapitre deuxième nous parlerons de l'analyse structurale du portefeuille d'un agent économique, lequel aura deux grands points ; dont : la vue empirique du phénomène au premier et l'analyse théorique du phénomène au deuxième.

Le troisième chapitre sera consacré à l'analyse empirique du

phénomène.

az L'approche thématique

Tout travail scientifique visant aboutir à un résultat attendu exige l'emploi d'une méthodologie et une technique de recherche appropriées. La méthodologie est définie par Madeleine GRAWITZ comme étant « un cheminement cohérent de la pensée en vue de donner une solution à une question ». 2

Tout au long du présent travail, nous ferons recours à la fois à l'approche documentaire qui nous aidera par le truchement de la revue des littératures, à poser le cadre conceptuel de ce travail et de recueillir les données chronologiques en rapport avec les variables retenues dans ce travail pour ainsi déboucher à la technique statistique de l'économétrique, laquelle nous aidera par le moyen des tests d'hypothèses, de tester la véracité des hypothèses de notre travail.

Pour y parvenir nous utiliserons la méthode de régression par un logiciel économétrique appelé « Eviews », en se servant des données prises en logarithme pour que les paramètres nous servent des élasticités.

En effet, pour ce qui est de l'analyse économétrique, nous collecterons les données sur les dépôts en devises pour saisir les devises : qui est l'un des nos trois actifs retenus, et la circulation fiduciaire hors banque, comme étant la variable qui nous aidera à saisir la monnaie : qui est notre deuxième actif et enfin, nous collecterons les données sur les souscriptions aux billets de trésorerie pour saisir notre troisième actif dont les titres.

Tel que nous aurons à le remarquer, Les pages suivantes auront pour objet, la définition des différents concepts utilisés dans de travail.

2 PINTO et GRAWITZ, Méthode de sciences sociales,ed. dalloz,paris,1986,p318

sommaire suivant