WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Problematique de la promiscuite de logement et son impact sur la population du quartier mapendo dans la ville de goma en Republique Democratique du Congo (rdc)

( Télécharger le fichier original )
par Emmanuel Kyamusoke Boaruzima
Université ouverte campus de goma /nord kivu en rdc - licence en santé publique 2009
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

III.5. INTERPRETATION DES RESULTATS

III.5.1. Discutions des résultats

A l'issue de notre enquête menée auprès des chefs des ménages du quartier Mapendo et les autorités de l'urbanisme et habitat, sur la problématique de la promiscuité de logement et son impact sur la santé de la population, les principaux résultats dégagés sont les suivants :

a) par rapport au niveau des connaissances des enquêtés sur la promiscuité de logement et son impact sur la santé de la population.

La majorité des répondants soit 97,8% ne connaissent pas la promiscuité de logement et ses conséquences sanitaires, contre 2,2% qui en connaissent.

b) du point de vue les causes favorisant la promiscuité de logement :

- par rapport à la question relative au nombre de personnes dans un logement, il est montré que 59,8% sont des familles qui ont 9 personnes et plus 32,9% des familles ont 8 personnes contre 7,3 des familles sont composées des 6 personnes.

- par rapport à la question de nombre des chambres à coucher, qu'occupe un logement, les résultats montrent que :

61.2% des logement on une chambre à coucher, 34,6% ont deux chambres à coucher et 4,2 % ont trois chambres.

- par rapport à la question des nombre de personnes qui occupent une chambre à coucher, il est montré que :

66,4% des personnes passent la nuit à 5 à 6 personnes, 31,3 restent au de 3 à 4 personnes dans une chambre à coucher.

2,3%dorment en 1 à 2 personnes

- par rapport à la question relative à la présence des personnes qui passent la nuit au salon ; 96,7% des enquêtés ont répondu qu'il y a toujours la présence des personnes qui passent la nuit au salon contre 3,3 qui ont répondu non.

- par rapport à la question relative à la surface de l'étendu du parcelle, les résultats montrent que :

77,7% des parcelles mesurent 10m², et 21,3%sont des parcelles de 15m² contre 1% des parcelles qui ont 20m²

- par rapport à la question relative au nombre de logement, retrouvés dans une parcelle 75% des parcelles est occupées par plus des 4 logements, 23,7% des parcelles compte 3logement contre 1,3%, qui est occupé par deux logement.

- par rapport à la question relative à la surface principale d'un logement il nous est montré que 64,5% de logements mesurent 5à 7m² ; 32,3% mesurent 8 à 10m² ; et 3,2% ont une surface de 11 à 15 m².

- par rapport à la question relative à la distance entre deux maisons, les résultats montrent que, 75,4% des parcelles ont une distance de 1 à 2 m ; 12,3% ont une distance de 3 à 4 m, contre 9,6% qui se séparent de 6 m et 2,7 % sont séparées de 8m.

c) du point de vue le niveau sociaux économique comme facteurs favorisant la promiscuité de logement, les résultats des nos enquêtes ont montrés ce qui suit :

Par rapport à la question relative à la profession des nos enquêtés :

-37,3% des habitants de ce quartier n'ont d'emploi il font les débrouillards 29,2% font les petit commerces 21,9% sont cultivateurs, contre 11,5% qui sont fonctionnaire de l'Etat.

- par rapport à la question relative à la moyenne de revenue journalier les résultats de l'enquête ont montré que :

- 86,7% de la population gagnent moins d'un dollars par jour, 6,8% gagnent 1$ par jour 5,5% vivent avec 2$ contre 1% de la population enquêté qui gagne 5$ par jour.

d) du point de vue l'hygiène comme facteur mettant en danger la santé de la population :

Par rapport à la question relative à la présence des maladies dues au manque d'hygiène

30,7% des punaises de lit ont été retrouvé ; 29% des tics dans les logements 25% des chics et 15,3% des poux dans la population.

- par rapport à la question relative à la présence de latrine dans les logements, 82,9% des logements n'ont pas des latrines contre 17,7%qui ont des latrines.

Par rapport au nombre de familles utilisant une latrine, il nous est montré que plus des trois familles utilisent une latrine soit 100%.

Par rapport à la question relative à la présence des déchets dans les parcelles, les résultats ont montrés que 98,9% des parcelles ont affichées la présence des déchets contre 1,7%.

Par rapport à la présence des poubelles dans la parcelle, il montre que 87,9% des parcelles n'ont pas des poubelles contre 12,1% qui en ont.

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net