WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Etude des protocoles de sécurité dans le réseau internet


par Fils NZALANKUMBU DIALEMBA
Institut supérieur de techniques appliquées Kinshasa - Ingénieur en informatique appliquée 2007
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

V.3.3.4. Gestion des clés dans IPSec

La présence de mécanismes de chiffrement asymétriques implique la prise en compte des problématiques de gestion des clés et de leur distribution à l'ensemble des systèmes destinés a être source et/ou destination d'une communication IPSec.

Dans le cas de petites infrastructures, il est possible, voire préférable, d'opter pour une gestion et une distribution manuelle des clés. Cette simplicité technique doit cependant être couplée a une bonne organisation et a une certaine rigueur afin d'une part, d'en assurer un fonctionnement correct et d'autre part de respecter les critères de renouvellement des clés.

Cependant, une telle méthode n'est pas applicable sur des infrastructures comprenant de nombreux systèmes, ceci pour d'évidentes raisons de volumes de données à traiter et de délais de mise en oeuvre. Le protocole IKE (Internet Key Exchange) a par conséquent été défini comme protocole par défaut pour la gestion et la distribution des clés. La gestion des clés est assurée par le protocole ISAKMP, le principe d'échange assuré par un mécanisme dérivé d'Oakley. Le rôle d'ISAKMP est essentiel. Il fourni un mécanisme « générique '> pour l'échange des messages et la gestion des clés. Il définit en particulier, le support des opérations de négociation de ces dernières.

V.3.3.5. Avantages

Le fait qu'IPSec soit un protocole de sécurité au niveau réseau, il permet d'avoir un niveau de sécurité très élevé par rapport aux autres solutions de couches applicatives.

V.3.3.5.1. Protection contre le contournement et l'analyse du trafic

IPSec est le seul protocole qui répond à la nécessité de protéger l'infrastructure de réseau contre un contrôle en une surveillance non autorisés du trafic et de sécuriser le trafic entre utilisateurs, en utilisant des mécanismes d'authentification et de chiffrement. Il protège alors contre l'usurpation d'adresse IP (IP Spoofing) et les diverses formes d'écoute et de changement de paquets.

V.3.3.5.2. Protocole transparent aux applications

IPSec est au-dessous de la couche transport (TCP, UDP), il est donc transparent aux applications. IPSec ne nécessite aucun changement de logiciel sur un système utilisateur ou serveur quand IPSec est installé sur un pare-feu ou un routeur. Même si IPSec est mis en oeuvre dans des systèmes finaux, le logiciel de la couche supérieure, y compris les applications, ne sera pas affecté.

V.3.3.5.3. Mise en oeuvre d'un VPN

Le grand intérêt d'IPSec par rapport a d'autres techniques (par exemple les tunnels SSH), est qu'il s'agit d'une méthode standard (facultative en IPv4 et obligatoire en IPv6), mise au point dans ce but précis décrite par différentes RFCs. D'abord et avant toute autre considération, un VPN IPSec apporte de multiples éléments assurant la sécurité des réseaux. Il réduit considérablement les risques d'intrusions depuis l'extérieur sous forme d'usurpation d'adresse IP et d'écoute passive. De plus, un VPN IPSec protège un intranet des virus tels que les Worms, spécifiquement conçus pour répandre à grande vitesse sur Internet. Il reste la solution la plus déployée pour relier les réseaux des entreprises à travers un réseau non sécurisé comme Internet. Toutefois, un VPN IPSec ne garantit pas des indiscrétions ou des attaques venant de l'intérieur. Différentes études ont montré qu'en général, le piratage interne est plus dommageable, plus coûteux et aussi plus fréquent.

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy