WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Enseignant. E. S. et animateur. E. S face à  la socialisation genrée des jeunes

( Télécharger le fichier original )
par Noémie Lequet
Université Bordeaux 2 Segalen - Master sociologie : ingénierie et intervention sociales 2012
  

sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

E nseignant.e.s et animateur .e.s

face a la socialisation genrée

des jeunes

Mémoire de master 2, parcours « Ingénierie et intervention sociales »,
Dans le cadre d'un stage au service du Développement Social Urbain à la mairie de Bordeaux
Par Noémie Lequet
Sous la direction d'Agnès Villechaise
Juin 2012

Illustration : Aurélien Moser

Remerciements

Je tiens à remercier l'ensemble des professionnel.le.s qui m'ont accordé de leur temps, et sans qui ce travail aurait été amputé de ses précieux témoignages.

Merci à Yves Raibaud qui a su se rendre disponible pour me recevoir et me conseiller.

Je remercie également Agnès Villechaise, directrice de recherche, et Eléonore Bécat, directrice de stage, qui m'ont accompagné et guidé chaque fois que le besoin s'en faisait sentir.

Une pensée toute particulière à mes proches m'ayant soutenue, relue et conseillée.

TABLE DES MATIERES

INTRODUCTION 5

La commande de la mairie de Bordeaux 5

Problématique et hypothèses 6

PARTIE 1 - CADRE THEORIQUE ET METHODOLOGIQUE 8

I-

 

Cadre théorique : les « gender studies »

9

 

1-

Le genre : concept issu des luttes féministes

9

 

2-

La socialisation de genre

11

 

3-

Un modèle hétéronormatif

12

II-

 

Description de la méthode et du panel

13

 

1-

Cadre méthodologique

13

 
 

Une méthode qualitative

13

 
 

Les territoires d'étude

14

 

2-

Description du panel des enquêtés

15

PARTIE 2 - PRESENTATION ET ANALYSE DES RESULTATS 17

I-

 

L'organisation des structures : mettre en place et gérer la mixité

18

 

1-

Mettre en place la mixité

18

 
 

Chantecler et l'espace Lagrange : une organisation genrée non problématisée

18

 
 

Les centres sociaux du quartier Bastide : une prise de conscience in-extremis

21

 

2-

Gérer la mixité

25

 
 
 

L'école et les lieux de loisirs : des espaces genrés

25

 
 

La mixité scolaire de fait : pour ou contre

27

 
 

Prévenir et réagir aux situations de sexisme et d'homophobie

28

II-

 

Les représentations genrées des professionnel.le.s

33

 

1-

Une non-sensibilisation au genre

33

 
 

Le genre absent des formations initiales

33

 
 

Une sensibilisation tardive mal répartie sur le territoire

36

 

2-

Leurs regards sur les jeunes

38

 
 

Des différences garçons / filles observables

38

 
 

Des relations plus ou moins tendues

40

 
 

Un discours sur les représentations des jeunes

41

 
 

Le sexisme, l'homophobie : ailleurs, mais pas ici

43

 
 

De l'importance de la variable adolescence

45

 
 

La pression du groupe à la conformité

47

 

3-

Les représentations de genre : des regards sur l'homme et la femme

48

 
 

La répartition des rôles et des tâches : des différences complémentaires

48

 
 

Une essentialisation des différences de sexe et de genre

51

 
 

L'inné et l'acquis

52

 
 

Des valeurs changeantes

54

 
 
 

3

Images de la féminité et de la virilité 55

Pouvoir et soumission : des sensibilités différentes 58

Hétéronormativité, homosexualité, homoparentalité 62

III- Des institutions génératrices de différenciation 64

1- Produire des hommes et des femmes 65

2- Sexisme et homophobie 66

3- Un destin sexué 67

PARTIE 3 - ENJEUX OPERATIONNELS ET SCIENTIFIQUES 69

I- Enjeux pour le commanditaire : l'offre de formation 70

1- Evaluation des participants à « Cet autre que moi » 70

2- La formation au genre 73

II- Enjeux scientifiques 74

1- Intersections 74

2- « Gender mainstreaming » 77

CONCLUSION 79

BIBLIOGRAPHIE 81

ANNEXES 84

sommaire suivant