WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Etude d'équilibre des capacités de MSC(Mobile Switching Center ) et PPS(Platform Prepaid Service ) dans un réseau GSM

( Télécharger le fichier original )
par Reagel MAKASA PETEL
Institut supérieur des techniques appliquées du Congo - Ingénieur technicien en électronique 2012
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

Introduction générale

1. Bref Historique

Les premiers réseaux cellulaires furent à l'origine analogique en 1921, Aux Etats-Unis, les forces de police locale testaient déjà cette technique de réseaux analogiques de communications avec les mobiles. Après la seconde guerre mondiale vers 1946, les réseaux étaient déjà connus comme la radio cellulaire qui s'opéraient manuellement et devenir automatique aux alentours de 1960. Ce système n'utilisait pas encore les principes modernes de gestion de la mobilité, d'itinérance et de handover.

Le téléphone mobile purement appelé cellulaire moderne, fut déployé à partir de 1978 aux Etats-Unis. Les premiers réseaux fonctionnaient dans la bande de 800MHZ. Avec la technologie analogique les messages de trafic et de signalisation n'étaient pas encore numérisés. Les techniques de modulation et d'accès multiples utilisées à cette époque étaient essentiellement du type analogique. Cette norme sera alors baptisée au nom de « Norme AMPS (Advanced Mobile Phone Système).

L'origine du GSM remonte vers l'année 1982. Alors qu'apparaissaient les premiers services commerciaux de radiotéléphone cellulaire un peu partout en Europe et aux Etats-Unis. La CEPT (Conférence Européenne des Postes et Télécommunications) confie à un groupe de travail appelé groupe spécial mobiles la tache de rédiger les spécifications d'un système pan européen de communication basé sur des téléphones mobiles. La bande de 900MHZ, réservée depuis 1978 par la conférence Administrative Mondiale des radiocommunications (WARC) est choisie le GSM livre une première série de spécifications (dite `phase 1') en 1990, une deuxième série étant à l'étude pour ajouter de nouvelles fonctions au produit GSM. Ce nom s'internationalise très vite (GSM devient `Global System for Mobile communications') la norme étant adoptée comme standard de fait dans de nombreux pays, le GSM devient alors le premier système permettant à l'abonné d'utiliser son téléphone cellulaire à l'étranger : la notion d'itinérance (roaming) est née.

Dès lors, le nombre d'utilisateurs augmente à travers le

monde,

Cette évolution fulgurante de la technique de communication entraînera aussi celle des communications, en passant par l'opératrice, le central mécanique, électromécanique, électronique et informatisés. Les centraux numériques actuels sont tellement informatisés, fonctionnent ensemble avec les bases de données telles que HLR, VLR et voire PPS.

précédent sommaire suivant


















World Family Special Ops of the Day: