WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Essai de la mise en place d'une plate- forme informatique Direction Générale des Impôts opérateur économique "déclaration électronique " en RDC


par Nestor (Néné ) MWANA- PAPA WALUMONA
Institut supérieur de commerce ( ISC/ MATADI ) RDC - Analyste programmeur (G3 ) 2008
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

5.5.7. UN SITE POUR LA D.P.I/BC

Etant donné qu'un des objectifs assigné à notre travail consiste à réduire la paperasserie procédurière entre la DGI et ses partenaires dans les opérations de déclaration, un site Internet pour l'Administration fiscale contribuera à alléger ces charges. La rapidité et l'accessibilité, vingt quatre heures sur vingt quatre, sont deux atouts supplémentaires à l'actif de ce système.

Pour mémoire, un site Internet est un ensemble de pages HTML, reliées entre elles, généralement consacrées à un sujet déterminé et qui sont portées à la libre connaissance de la communauté des internautes7(*).

Bien plus, Internet est un réseau d'ordinateurs répartis dans le monde (world) entier et reliés entre eux par des câbles téléphoniques, des fibres optiques, des liaisons satellites, des câbles sous-marins8(*).

Une fois connecté, l'ordinateur de l'Administration fiscale fera partie intégrante du réseau, à l'instar des centaines de milliers d'autres qui envoient et réceptionnent des données de la toile (web).

Internet offre plusieurs services dont :

- le World Wide Web (w.w.w) : toile de taille mondiale. C'est un service qui nous permet de consulter des sites qui affichent des données, des images, de l'animation sur tout sujet imaginable ;

- le courrier électronique (e.mail ou courriel) : permet d'échanger des textes, des documents, des images,des fichiers, des bases de données, etc. ;

- les serveurs de fichier : vous récupérez, sur votre ordinateur des fichiers (images, textes, programmes, musiques) mis à votre disposition par des ordinateurs spécialisés. etc.

Pour créer son site, la DPI doit impérativement souscrire, à titre onéreux, un abonnement auprès d'un Fournisseur d'Accès Internet (FAI).

La conception d'un site web doit être une démarche participative, orientée vers les utilisateurs, c'est -à- dire qu'elle doit, se faire en concertation avec un ensemble de représentants de la DPI et de ses bénéficiaires, en vue d'obtenir une satisfaction maximale des utilisateurs.

L'Administration fiscale, par le canal de ses experts, devra mettre en oeuvre :

- un logiciel de création,

- un nom de domaine9(*),

- un hébergeur et, enfin,

- publier et référencier le site.

Il existe plusieurs types de noms de domaines dont voici, à titre exemplatif, une liste partielle des extensions possibles et leur signification:

.com : pour les sites à caractère commercial

.net : activité liée à Internet

.org : site sans objet commercial (organisation)

.edu : site en relation avec l'éducation

.info : sites à vocation informationnelle

.biz : sommerce électronique (business)

.can : site canadien

.qc.ca : site québécois

.us : site américain

A ce stade, il sied de noter que, techniquement, il n'y a pas de différence entre les extensions. Ceci dit, les internautes essaient souvent de deviner le « .com » parce qu'elle est la plus sollicitée.

Dans le cas de la DPI, son système d'informations étant constitué d'un réseau d'ordinateurs, c'est le serveur qui hébergera son site, compte tenu de la grande capacité de sa mémoire de masse et de sa ligne de connexion à très haut débit.

Concernant la codification par les contribuables du formulaire de déclaration, l'on prendra soin de le faire accompagner d'un manuel de procédure d'utilisation afin de permettre une meilleure compréhension de son utilisation (rubriques obligatoires et facultatives, codification proprement dite, etc.).

En dernier plan, le site de la DPI doit être référencé dans les annuaires, c'est-à-dire indiquer aux moteurs de recherche et annuaires, l'existence du site.

* 7 http://www.ccim.be/ccim328/html/site.html

* 8 G.v. Grigorieff, Les collections informatiques, Nouvelles éditions Marabout, 2000 p2

* 9 Selon Frédéric Ducharme, un nom de domaine est une composante de l'adresse d'un site web.

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy