WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Analyse critique des méthodes de planification, de suivi, et d'évaluation des interventions dans le secteur agricole en RDC, cas du Programme de Relance de l'Agriculture dans la Province Orientale(PRAPO )


par Johnny WALEGE GBOLA WELE
Institut facultaire de développement rdc - Licencié e gestion des projets de développement 2009
  

sommaire suivant

I. EPIGRAPHE

Un jour, l'âne d'un fermier est tombé dans un puits. L'animal gémissait pitoyablement pendant des heures, et le fermier se demandait quoi faire. Finalement, il décida que l'animal était vieux et le puits devait disparaître de toute façon, ce n'était pas rentable pour lui de récupérer l'âne. Il a invité tous ses voisins à venir et à l'aider.

Ils ont tous saisi une pelle et ont commencé à enterrer le puits. Au début, l'âne a réalisé ce qui se produisait et se mit à crier terriblement. Puis, à la stupéfaction de chacun, il s'est tu. Quelques pelletées plus tard, le fermier a finalement regardé dans le fond du puits et a été étonné de ce qu'il a vu. Avec chaque pelleté de terre qui tombait sur lui, l'âne faisait quelque chose de stupéfiant. Il se secouait pour enlever la terre de son dos et montait dessus. Pendant que les voisins du fermier continuaient à pelleter sur l'animal, il se secouait et montait dessus. Bientôt, chacun a été stupéfié que l'âne soit hors du puits et se mit à trotter!'

Nselenkum @hotmail.com

II. In Memoriam

A Mon père biologique WELE FUNGULA KONGAWI ;

A Mon meilleur ami Matthieu NGAMBUNDA KINAKA, qui m'a abandonné seul dans la lutte et la matérialisation de nos rêves. Il est immortalisé dans mon coeur et son nom restera gravé pour toujours dans toutes mes publications à venir.

III. DEDICACE

A l'Eternel Dieu, pour son grand amour et sa grâce dans ma vie et dans mes études ;

A ma chère Maman YAKOTO POMA Marie, pour m'avoir éduqué et donné le goût de l'étude afin que je sois ce que je suis. Elle sera toujours une source d'inspiration pour moi.  ;

A mon petit frère Jimmy KOGADA NGAMBI, pour sa ferme volonté de me scolariser jusqu'à l'obtention du diplôme de Licence. Je lui serais infiniment reconnaissant ;

A ma meilleure amie Frédérique BINETTE, que j'ai rencontrée sur le chemin de la vie et qui contribue significativement dans ma vie. Je ne l'oublierais jamais, car elle a une place dans mon coeur.

IV. avant-propos

Nous nous intéressons à l'analyse critique des méthodes de la planification, de suivi et d'évaluation de programme de relance de l'agriculture dans la province Orientale. En 2007 nous avions évalué le projet champ école paysanne au plateau de Bateke ; ce projet, a été initié par la FAO et accompagné par le CADIM. Et les résultats de l'enquête avaient montré quelques négligences dans la prise en compte des attentes des paysans par les planificateurs du projet champ école paysanne, malgré la participation des paysans à l'atelier de planification.

Suite à cela, nous avons pensé analyser les méthodes de planification, de suivi et d'évaluation des interventions des organismes spécialisés des Nations Unies dans le secteur agricole en République démocratique du Congo. Car des nombreuses études ont démontré que les faiblesses des nombreux programmes résident dans leurs méthodologies de la planification.

L'élaboration de ce travail n'aurait pas été menée à bonne fin si nous n'avions pas bénéficié du concours multiforme de certaines personnes de bon coeur. Nous tenons à leur rendre ici les hommages mérités.

Au niveau académique, nous remercions tout particulièrement le secrétaire général académique GABY BOMOLO, pour sa compréhension dans nos préoccupations ;

Nous disons également merci à notre directeur, professeur MANYA André Médard pour son dynamisme et son esprit d'ouverture.

Nos remerciements s'adressent aussi à notre co-directeur de mémoire, ingénieur Bienvenu MOKILI pour son soutien très apprécié ainsi que pour son écoute, sa patience et ses judicieux conseils.

Nos sentiments de reconnaissances se manifestent encore à l'égard du Secrétaire général administratif GILLES ITOKO, pour sa sympathie.

Nous félicitons chaleureusement les membres du corps professoral de l'IFAD, pour l'enseignement de qualité qu'ils nous ont transmis.

Notre reconnaissance s'exprime à l'endroit de plusieurs lecteurs pendant la rédaction de ce mémoire, assistant BAAFO (IFAD), Frédérique BINETTE (Université de Québec à Montréal), maman SABINA, assistante de l'académique (IFAD), pour leurs judicieuses corrections.

Merci à mon frère WELE ALIGO Félix, Assistant à la Faculté de Droit de l'UNIKIN, pour ses pressions et ses encouragements à la rédaction de ce mémoire.

Nos remerciements vont également à l'endroit de notre grande soeur Pasteur Mamie NZONDOMIYO, pour l'amour de nous vêtir en bourgeois le jour de notre défense ;

Merci à Brunette BOTEMBE, pour son appui financier dans mes études et dans mes projets.

Nos vifs remerciements concernent aussi nos frères et soeurs biologiques, WELE PAPAY, WELE YETI Rachel, WELE PATRIC, KONGE YAKOTO Grandi, WELE KULUMBA, WELE MAO,WELE DINGLE,WELE MBANGO Yves, WELE ZONEWINA Jolie, WELE FISTON,WELE WEBI bienvenu, WELE FULU,WELE ELO,WELE FLORENCE,WELE AMEDE,WELE HERNE, etc.

Nous remercions aussi nos collègues étudiants que nous avons côtoyés pendant les dernières années, notamment Ceux de l'UNIKIN, MAMONA GLADIS, ZEBO MONDIA, KABAMBA MATAND Natalie, VENGO Julio, BONGOLO Fifi, LUENGA Géromé, AWALY, MATAMA Niclette, BANGO Niclette, MIRIAM, LISASI Nancy, NGILASE PABLEAU, BILA DIDIER.

Grand merci à notre famille de Kinshasa, ANNY YANGANI, PAPY MORONI, KOKO VULUFE, Tantine HEMERENCE, Tantine Marie Josée MENDES, MAMAN ANTO YAWASO, PAPY BONDOKO, MALOU VULUFE,SHIKO NYONGOLO,VIRGINI,MICHELE LIPASO,LIDIE,DALIDA BENDE etc.

Enfin, nous disons merci à notre pasteur Jacques KOVUNGBO ENGENGE, ancien SHADRAC KALONJI, ancien FALANGA, etc.

sommaire suivant