WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Etude de développement ovarien chez l'abeille ouvrière "Apis Mellifera "

( Télécharger le fichier original )
par Nabila et Zahia daouar et Mekkrai
Université Hassiba Benbouali de Chlef Algérie - Master 2010
  

sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

CHAPITRE I : BIOLOGIE DES ABEILLES

I- Généralités 

I-1- Définition 

L'abeille est un insecte social appartenant à l'ordre des hyménoptères (PLATAUX et QUENU, 1972 ; MEDORI et COLIN, 1982). Ils sont apparus il y a 45 millions d'années, nettement avant l'homme (DANIEM, 1983) Cependant, certains paléontologues découvrirent leurs fossiles dans les ambres de la baltique depuis plus de 60 millions d'années (WINSTON, 1993).

Les mieux connus et les plus utilisées en apiculture sont dans le genre Apis et font partie de l'espèce Apis mellifera mellifera comportant plusieurs races géographiques qui peuplent actuellement l'Europe, l'Afrique, l'Asie occidentale, l'Amérique du nord, l'Amérique sud, l'Australie et la Nouvelle Zélande (GIRAUDET, 2008).

I-2-Taxonomie 

Tableau N° 01 : les abeilles dans le monde des insectes

Les abeilles font partie du règne animal

 

Principaux

Clase

Insectes

(plus de 800 000 espèce différentes)

La classe des insectes se subdivise en 32 ordres

Ordre

Hyménoptères

-Apocrites (abdomen réuni aux thorax par un pédoncule)

-Aculéates (abdomen terminé par un dard ou un aiguillon

Super famille

Apoïdea

-Abeilles diverses (20 000 espèces)

Famille

Apidae

-abeilles sociales ou solitaires (langue longue- nidification variable)

Genre

Apis

(abeilles sociales se multiplie par essaimage)

Espèce

Apis mellifica

(abeilles domestique)

(REGARD, 1988)

 
 

I-3) Répartitions géographiques des abeilles mellifères en Algérie 

L'élevage des abeilles est répandu dans l'ensemble des zones agro écologiques et s'insère harmonieusement dans les systèmes de production arboricoles des zones de montagne, des oasis et des plaines.

Le cheptel apicole algérien est constitué de deux races.

- Apis mellifica intermissa, dite « abeille tellienne » ou « abeille noire du Tell » dont l'aire de distribution se confond avec l'atlas tellien.

- Apis mellifica sahariensis, encore appelée « abeille saharienne » implantée au sud ouest de l'Algérie (Béchar, Ain Sefra) de couleur noir, productive, prolifique, résistante aux maladies et aux prédateurs mais néanmoins fort agressive et présentant une propension à l'essaimage, l'abeille tellienne est la race dominante en Algérie où elle se présente sous la forme de plusieurs variétés (dont cinq identifiées par les apiculteurs : « Anzi », « Ghalmi », « Begri », ainsi que deux variantes sauvages kabyles : « Thih Arzine»et «harezzine » adaptées aux divers biotopes (ABDELGUERFI et RAMDANE, 2003)

sommaire suivant






La Quadrature du Net