WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Performance bancaire en période de crise

( Télécharger le fichier original )
par Abdelkader Derbali
Université de Sousse Tunisie - Mastère en finance et banque 2010
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

2.1.5. L'étude de Peters et Waterman (1983)

Peters et Waterman (1983)109(*) ont formulé un modèle tout en se référant à une étude des meilleures entreprises Américaines. Ainsi, à coté des sept S (Stratégie, structure, système, valeurs partagées, savoir faire, staff, style de direction) les deux auteurs ont proposé huit facteurs qui sont utilisés dans l'évaluation de la performance des organisations :

v L'orientation vers l'action.

v Rester à l'écoute des clients.

v Favoriser l'autonomie et l'esprit innovateur.

v La productivité par la motivation du personnel.

v La mobilisation autour des valeurs partagées (clés).

v S'en tenir à ce qu'on sait faire : c'est-à-dire ne pas faire de la diversification au niveau de l'activité.

v L'utilisation d'une structure simple et légère.

v La souplesse dans la rigueur.

2.1.6. L'étude de Cameron (1984)

Dans le cadre des études relatives à l'évaluation de la performance, Cameron (1984)110(*) a défini une organisation performante comme étant une organisation qui ne présenté aucune caractéristique majeure d'inefficacité. Ainsi, cet auteur a proposé quatre approches concernant l'efficacité de l'organisation a savoir :

v L'approche centrée sur les ressources.

v L'approche centrée sur les processus interne.

v L'approche centrée sur les objectifs.

v L'approche centrée sur les acteurs constitutifs stratégiques.

Ces approches sont modifiées et devenues 5 approches selon Payette (1988) :

v L'approche centrée sur les ressources.

v L'approche centrée sur les personnes.

v L'approche centrée sur les structures.

v L'approche centrée sur les acteurs stratégiques.

v L'approche centrée sur les clients de l'entreprise.

2.1.7. L'étude de Morin et al (1994)

Dans le même sens des études qu'on a déjà cité ci-dessus, le présent modèle fait intervenir quatre grandes approches à savoir :

v L'approche économique.

v L'approche sociale.

v L'approche systémique.

v L'approche sociale.

De ce fait, Morin et al (1994)111(*) ont proposé un modèle fondé sur quatre dimensions  telles que :

v La valeur des ressources humaines : La mobilisation du personnel, le moral du personnel, le rendement du personnel et le développement du personnel.

v L'efficience économique : L'économie des ressources et la productivité.

v La légitimité de l'organisation auprès des groupes externes : La satisfaction des bailleurs de fonds, la satisfaction de la clientèle, la satisfaction des organismes régulateurs et la satisfaction de la communauté.

v La pérennité de l'organisation : La qualité de produit, la rentabilité financière et la compétitivité.

* 109 _ Perters. T. Waterman. R. (1983), « Le prix de l'excellence : le secret des meilleures entreprises », Interédition, Paris, P 85.

* 110 _ Payette. A. (1988), « L'Efficacité des Gestionnaires et des Organisations », Presse de l'université de Québec.

* 111 _ Morin. E. M. (1996), « Les indicateurs de performances », Ordre des Comptables Généraux Licenciés du Québec, Guérin.

précédent sommaire suivant











Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.