WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Performance bancaire en période de crise

( Télécharger le fichier original )
par Abdelkader Derbali
Université de Sousse Tunisie - Mastère en finance et banque 2010
  

précédent sommaire suivant

2.1.5. L'étude de Peters et Waterman (1983)

Peters et Waterman (1983)109(*) ont formulé un modèle tout en se référant à une étude des meilleures entreprises Américaines. Ainsi, à coté des sept S (Stratégie, structure, système, valeurs partagées, savoir faire, staff, style de direction) les deux auteurs ont proposé huit facteurs qui sont utilisés dans l'évaluation de la performance des organisations :

v L'orientation vers l'action.

v Rester à l'écoute des clients.

v Favoriser l'autonomie et l'esprit innovateur.

v La productivité par la motivation du personnel.

v La mobilisation autour des valeurs partagées (clés).

v S'en tenir à ce qu'on sait faire : c'est-à-dire ne pas faire de la diversification au niveau de l'activité.

v L'utilisation d'une structure simple et légère.

v La souplesse dans la rigueur.

2.1.6. L'étude de Cameron (1984)

Dans le cadre des études relatives à l'évaluation de la performance, Cameron (1984)110(*) a défini une organisation performante comme étant une organisation qui ne présenté aucune caractéristique majeure d'inefficacité. Ainsi, cet auteur a proposé quatre approches concernant l'efficacité de l'organisation a savoir :

v L'approche centrée sur les ressources.

v L'approche centrée sur les processus interne.

v L'approche centrée sur les objectifs.

v L'approche centrée sur les acteurs constitutifs stratégiques.

Ces approches sont modifiées et devenues 5 approches selon Payette (1988) :

v L'approche centrée sur les ressources.

v L'approche centrée sur les personnes.

v L'approche centrée sur les structures.

v L'approche centrée sur les acteurs stratégiques.

v L'approche centrée sur les clients de l'entreprise.

2.1.7. L'étude de Morin et al (1994)

Dans le même sens des études qu'on a déjà cité ci-dessus, le présent modèle fait intervenir quatre grandes approches à savoir :

v L'approche économique.

v L'approche sociale.

v L'approche systémique.

v L'approche sociale.

De ce fait, Morin et al (1994)111(*) ont proposé un modèle fondé sur quatre dimensions  telles que :

v La valeur des ressources humaines : La mobilisation du personnel, le moral du personnel, le rendement du personnel et le développement du personnel.

v L'efficience économique : L'économie des ressources et la productivité.

v La légitimité de l'organisation auprès des groupes externes : La satisfaction des bailleurs de fonds, la satisfaction de la clientèle, la satisfaction des organismes régulateurs et la satisfaction de la communauté.

v La pérennité de l'organisation : La qualité de produit, la rentabilité financière et la compétitivité.

* 109 _ Perters. T. Waterman. R. (1983), « Le prix de l'excellence : le secret des meilleures entreprises », Interédition, Paris, P 85.

* 110 _ Payette. A. (1988), « L'Efficacité des Gestionnaires et des Organisations », Presse de l'université de Québec.

* 111 _ Morin. E. M. (1996), « Les indicateurs de performances », Ordre des Comptables Généraux Licenciés du Québec, Guérin.

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.