WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Les outils d'adaptation d'une démarche agenda 21 local pour la ville de Niamey au Niger


par Moussa LAMINE
Université Senghor d'Alexandrie ( Egypte ) - Master en développement, spécialité gestion de l'environnement 2013
  

précédent sommaire suivant

Dédicace

Page II

Je dédie ce travail
A mon Père et ma Mère
A ma chère épouse AICHATOU et à ma fille FATIME
A tous ceux qui m'ont soutenu tout au long de mon cursus scolaire

Page III

Résumé

Les catastrophes naturelles récurrentes, les inégalités sociales croissantes et les dérèglements économiques constatés ces dernières années résultent de mauvaises habitudes des modes de consommation des ressources disponibles et d'un développement économique démesuré. La fréquence de ces phénomènes a suscité une prise de conscience globale qui a poussé les différents Etats à s'engager lors du Sommet Mondial sur l'Environnement et le développement à Rio, en 1992, dans un programme d'actions du 21ème siècle dénommé « Agenda 21 ». Ce dernier avait pour objectif la promotion du développement durable, un concept conciliant l'économique, le social et l'environnement.

A cet effet, ces Etats ont reconnu le rôle prépondérant des collectivités locales et aussi recommandé la mise en place de « ces agendas 21 » au niveau local (Agendas 21 locaux). Ce travail qui s'inscrit dans ce contexte fait une proposition des outils d'une démarche agenda 21 local pour la ville de Niamey, capitale du Niger en s'inspirant des acquis, des difficultés et des leçons tirées de l'expérience de la ville de Guediawaye (Sénégal) qui a élaboré et mis en oeuvre son agenda 21 local entre 2004 et 2007. Considérant que l'agenda 21 local est un outil de planification stratégique axé sur une approche participative pour résoudre les problèmes environnementaux du territoire, il est question de donner une vue sur les caractéristiques générales, physiques et institutionnelles de la ville de Niamey pour comprendre ses atouts et ses faiblesses en termes de mécanismes de participation existants. Un stage effectué dans une structure ayant fourni la formation, l'appui technique et l'encadrement de l'Agenda 21 Local à Guediawaye et ailleurs, l'Institut Africain de Gestion Urbaine (IAGU) de Dakar a permis de collecter de données secondaires sur ce projet et de procéder à des entretiens avec plusieurs acteurs clés du processus. L'analyse de ces informations, de sources diverses, a permis d'orienter notre réflexion vers une approche légèrement différente de celle de Guediawaye. Cette approche est basée sur une démarche initiée par les autorités locales. Les différentes étapes proposées sont : l'engagement des autorités locales, le Profil environnemental, la consultation publique, l'élaboration des plans d'actions, les projets démonstratifs, le forum des bailleurs de fonds, le suivi-évaluation de la mise en oeuvre et l'institutionnalisation de la démarche. Les outils pour la mise en oeuvre de cette démarche sont donnés en Annexe A.

Mots clefs ; Agenda 21 local, Ville de Niamey, planification stratégique, ville de Guediawaye, collectivités locales.

précédent sommaire suivant