WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La genèse d'un projet de renouvellement urbain - le cas du bas Chantenay à  Nantes


par Philippe Lassale
IAUR (Institut d'Aménagement et d'Urbanisme de Rennes) - Université Rennes 2 - Master MOUI (Maîtrise d'Ouvrage Urbaine et Immobilière) 2012
  

précédent sommaire suivant

PARTIE 2.
LES ÉLÉMENTS CLÉS DE L'ANALYSE URBAINE

Il a été vu les enjeux de la construction d'un projet urbain en amont, à travers une explication les processus de décision politique et de prise en main par l'aménageur. L'étape suivante, dans la définition du projet, est l'identification des éléments urbains sur lesquels va pouvoir s'appuyer le projet. Le travail mené en interne pour la rédaction du cahier des charges, ainsi que nos lectures, nous ont permis d'identifier les éléments de composition urbaine sur lesquels l'attention doit être portée pour l'élaboration du projet urbain. Ce travail est aujourd'hui complété par les notes d'intention des vingt-six candidats à l'appel d'offre, qui explicitent, avec plus ou moins de précision, la vision qu'ont les équipes du territoire et leur première approche.

Avant d'entrer dans des considérations d'ordre méthodologique ou de détailler certaines approches que nous avons identifiées comme étant pertinentes pour le projet du Bas Chantenay, il nous semble important de s'attarder à brosser un portrait rapide de ce qui a fait et ce qui fait la ville : depuis son histoire à ses usages actuels, la ville est un ensemble de lieux, d'objets, de pratiques qui lui façonnent une personnalité propre.

Et si l'organisation de la ville a bien changé depuis l'avènement de l'ère moderne et l'urbanisme fonctionnaliste qui s'en suivi, elle présente toujours les mêmes idéaux qui sont ceux que l'aménageur et son urbaniste essaient aujourd'hui de réinventer : un lieu d'échanges, de vivre ensemble, de découvertes, d'activités, de conflits mais aussi de partages. Bref, un lieu vivant.

Dans un premier temps, nous allons essayer de faire ressortir une sélection de quelques pensées et remarques autour de la ville et de ses espaces publics. Il nous semble important, pour tout projet urbain, de se constituer une certaine culture de l'urbain, afin de garder en tête, tout au long de la conception puis de la construction du projet, les éléments qui « font ville » et qu'il faut savoir mettre ou remettre en valeur. Puisque nous nous plaçons du côté du maître d'ouvrage, et donc de la puissance publique, nous nous focaliserons sur ce qui fait notre coeur de métier, les espaces publics et l'influence que ces derniers ont sur la qualité urbaine d'un quartier.

La mission d'un maître d'ouvrage est en effet double : d'un côté il faut savoir s'accompagner d'un maître d'oeuvre qui a bien saisi les enjeux du projet et qui sait les retranscrire par un plan directeur mais aussi par des prescriptions, qui retranscrivent les idées phares du plan et qui s'appliquent à tout intervenant sur le territoire (promoteurs immobiliers, constructeurs, sociétés de transport, de réseau) ; de l'autre il faut mettre en branle le projet par des actions fortes, ou par des ajustements bien ciblés, sur l'espace public. Ce peut être un travail sur le redimensionnement des voiries, la requalification des places, des rues, des parcs, mais également la construction, par la puissance publique, d'équipements qui marquent le renouveau du quartier. On pense souvent, sur ce point, aux grands équipements culturels tels le musée Guggenheim à Bilbao ou l'opéra de Sydney, qui sont des symboles forts pour les acteurs privés et attirent une nouvelle population, mais ce peut être aussi tout simplement des établissements scolaires, sportifs, associatifs, qui viennent s'inscrire dans une logique plus douce afin de retisser des liens entre les résidents et travailleurs du territoire, de relier le quartier à la ville, à son centre.

La place de l'espace public

Lors de la rédaction du cahier des charges d'appel d'offre pour l'accord cadre de maîtrise d'oeuvre urbaine, il a été porté une attention certaine à la présentation du territoire, du contexte de l'accord-cadre et surtout des enjeux urbains d'ores et déjà identifiés : la forme urbaine, le parcellaire, les déplacements, la gestion des rives, l'inscription dans une démarche globale de développement durable... Il n'a pas été abordé, en revanche, la question plus générale mais primordiale dans un projet urbain de la place des espaces publics. Comme introduit précédemment, nous allons essayer, à travers quelques réflexions issues de nos lectures, de palier à cet oubli en explicitant la place de l'espace public dans la ville, ses éléments physiques mais aussi immatériels, la façon dont ils constituent le terreau de l'expression visible des liens sociaux.

précédent sommaire suivant