WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Système financier congolais et le financement des activités économiques en RDC

( Télécharger le fichier original )
par Jésus NGUMBA
Université de Kinshasa RDC - Graduat 2010
  

sommaire suivant

INTRODUCTION GENERALE

O.1. PROBLEMATIQUE

Le système financier joue un rôle déterminant dans le financement des activités économiques, partant la promotion d'une croissance soutenue et durable. Situé au coeur de l'activité économique, il assure le rapprochement entre les différents agents économiques en excédent de financement1(*), et ceux, en besoin de financement. Il constitue à cet effet, d'une part un déterminant de flux monétaire dans une économie et, d'autre part, un secteur d'appui direct au développement économique de toute économie, et ce, à travers entre autres l'octroi des crédits, la collecte de l'épargne et l'orientation de cette dernière vers les secteurs productifs.

La République Démocratique du Congo, cependant, malgré la présence en son sein d'un système financier, se situe depuis près de quatre décennies dans un état de sous développement critique à telle enseigne qu'il est aujourd'hui classé par les institutions de Bretton Woods comme pays pauvre et très endetté (PPTE).

L'économie congolaise se trouve dans un état de crise critique qui se résume principalement par l'instabilité politique, l'inexistence des infrastructures de production efficace, l'insuffisance des infrastructures de transport et de communication, le resserrement de l'agriculture et par une forte désintermédiation financière.

Au regard du problème ci-dessus posé, notre travail tentera de rechercher une explication financière de la crise économique qui secoue la République Démocratique du Congo depuis près de quatre décennies.

Autrement, il s'agira de cerner la fonction du système financier congolais et sa part dans le financement des activités économiques en R.D.C. Pour y parvenir, nous tenterons de répondre aux questions suivantes :

Ø L'économie congolaise bénéficie-t-elle efficacement des avantages liés à la présence en son sein d'un secteur financier ?

Ø Comment le secteur financier fonctionne-t-il dans ce pays ?

Ø Quelle est la part du système financier congolais dans le financement du secteur réel ?

O.2. HYPOTHESE DE RECHERCHE

Sachant qu'une hypothèse est une admission provisoire des faits avant qu'ils soient soumis au contrôle de l'expérience sur terrain par les chercheurs et corrélativement à l'interrogation soulevée par la problématique de notre travail, nous nous proposons de formuler l'hypothèse suivante :

Ø Nous disons ici, que l'instabilité du cadre macroéconomique congolais serait essentiellement expliquée par le fonctionnement « inefficace » de son appareil de production.

* 1 Michel MOURGUES, Monnaies, système financier et théorie monétaire, Paris, 2ème éd., p.118, 1990.

sommaire suivant