WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Mise en place d'un système informatisé pour la gestion des produits agricoles prêts à  l'exportation: cas de l'office national du café (secteur de Goma).


par Yves IMOA MIRIMO
Institut Supérieur dà¢â‚¬â„¢Informatique et de Gestion - Graduat  2015
  

Disponible en mode multipage

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO

ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET UNIVERSITAIRE

INSTITUT SUPERIEUR D'INFORMATIQUE ET DE GESTION

B.P:841 GOMA

isisggoma@isig.ac.cd
www.isig.ac.cd

MISE EN PLACE D'UN SYSTEME INFORMATISE
POUR LA GESTION DE STOCKS DES PRODUITS
AGRCIOLES PRET A L'EXPORTATION DANS UNE
ENTREPRISE PUBLIQUE.

« Cas de l'Office National du Café Secteur de Goma »

Présenté par IMOA MIRIMO Yves

Travail de fin de premier cycle présenté et défendu en vue de l'obtention du diplôme de graduat en Informatique de gestion

Directeur : Ass2. AMANI HAGUMA Joseph

Année Académique 2014 - 2015

IN MEMORIUM

A notre défunt père KIMONGO MIRIMO Charles pour n'avoir pas vu ce travail

Yves IMOA MIRIMO

DEDICACE

A nos parents ;
A nos oncles et tantes maternels et paternels;
A nos grands Pères et Mères ;
A nos frères et soeurs ;
A nos cousins et cousines ;
A nos neuves et nièces ;
A nos amies et connaissances ...

Yves IMOA MIRIMO

REMERCIEMENTS

Nos remerciements s'adressent tout d'abord au Dieu Tout Puissant, le maître de temps et de circonstances, pour nous avoir accordés le souffle de vie, en vue de la réalisation du présent travail.

Nos remerciements s'adressent à notre maman NABUKE NDAKOLA Jeanne pour ses efforts et son dévouement consentis envers nous, de nous avoir scolarisés jusqu'à ce niveau, nous disons un grand merci.

Nos remerciements s'adressent aussi aux autorités académiques de l'Institut Supérieur d'Informatique et de Gestion, pour leurs formations et leurs édifications pour toutes ces années que nous avons vécus à cette institution, nous disons que Dieu puisse vous combler des bénédictions et que vous puissiez continuer avec votre travail de formateurs car vous faite la fierté de cette ville touristique et de la République Démocratique du Congo.

Nos remerciement s'adressent également au Directeur de ce travail Assistant2 AMANI HAGUMA Joseph, qui a accepté de dirigé ce travail et nous donner des directives pour la bonne réalisation de ce travail, malgré ses multiples occupations, nous les remercions infiniment.

Nous ne manquerons pas de remercier KIMONGO Bernard, KIMONGO Placide, NYABITA KIMONGO Charlotte, NYANGENDO KIMONGO Bernadette, pour leur soutien moral, matériel que financier à notre cursus universitaire.

A tous nos camarades informaticiens avec qui nous partageons le plaisir d'étudier ensemble la science informatique au jour le jour.

A tous ceux qui ont contribués de près ou de loin à la réalisation et au bon aboutissement de ce travail même si leurs noms n'ont pas été cités, qu'ils trouvent ici l'expression de notre grande satisfaction.

Yves IMOA MIRIMO

iv

SIGLE ET ABREVIATIONS

A : Alphabétique

AB : Automatisé Batch

AC : Automatisé Conversationnelle

AN : Alphanumérique

BD : Base des Données

Ca : Calculé

Co : Concaténé

CT : Chef de Travaux

D : Date

DD : Dictionnaire des Données

DF : Dépendance Fonctionnelle

E : Elémentaire

Ev : Evènement

GCI : Graphe de Circulation des Information

GDF : Graphe de Dépendance Fonctionnelle

IG : Informatique de Gestion

ISIG : Institut Supérieur d'Informatique et de Gestion

M : Mouvement

MAJ : Mise à jour

MCC : Modèle Conceptuel de Communication

MCD : Modèle Conceptuel des Données

MCT : Modèle Conceptuel de Traitement

MERISE : Méthode de Recherche en Informatique pour le Système d'Entreprise

MLD : Modèle Logique de Données

MLT : Modèle Logique de Traitement

MOD : Modèle Organisationnelle des Données

MOT : Modèle Organisationnel de Traitement

MPD : Modèle Physique des Données

MPT : Modèle Physique de Traitement

OIC : Organisation International du Café

ONC : Office National du Café

PF : Procédure Fonctionnelle

PO : Professeur Ordinaire

RG : Règle de Gestion

RO : Règle d'Organisation

SGBD : Système de Gestion de Base des Données

SI : Système d'Information

Sig : Signalétique

SII : Système d'Information Informatisée

Sit : Situation

VB.Net : Visual Basic dot Net

1

INTRODUCTION

1. ETAT DE LA QUESTION

L'humanité tout entière étant basé sur la modernisation et cela par l'outil informatique qui est devenu un outil par excellence dans presque tous les domaines de la vie. C'est depuis un temps, que les chercheurs se sont penchés sur la question concernant la gestion des stocks, c'est pourquoi nous ne sommes pas le premier et le dernier à nous intéresser à cette question, un bon nombre des chercheurs y ont déjà orientés leurs raisonnements. A titre de rappel, nous avons :

V' HABAGUHORA MWISENEZA Nadine, dans son travail de fin de cycle intitulé « Conception d'un système informatisé de la gestion des stocks des produits pharmaceutiques, cas de l'hôpital général de référence la charité maternelle »1, a réussi à proposer à l'hôpital cette institution sanitaire dans un temps réduit les états de sorties qui suivent :

1. La liste des clients ;

2. La liste des fournisseurs et

3. La fiche des stocks.

V' KAKULE JEAN MARI Vianney, dans son travail de fin de cycle intitulé : « La Mise en place d'une application informatisée de la gestion des stocks dans une entreprise commerciale, cas de KAWA SANA »2 a réussi à proposer à cette entreprises dans un lapse de temps les états des sorties ci - après :

1. La liste des produits par nature de produit ;

2. Le bon de commande ;

3. Le bon d'entrée en stocks ;

4. Le bon d'entrée en stocks café marchand ;

5. La fiche de stocks et

6. La facture.

Quand à nous, nous envisageons mettre en place à l'Office National du café,

1 HABAGUHORA MWISENEZA Nadine : « Conception d'un système informatisée de la gestion de stocks des produits pharmaceutiques, cas de l'hôpital générale de référence la charité maternelle », TFC inédit, ISIG Goma 2011 - 2012.

2 KAKULE JEAN MARI Vianney : « La Mise en place d'une application informatisé de la gestion des stocks dans une entreprise commerciales, cas de KAWA SANA » TFC inédit Goma ISIG 2013 - 2014.

2

précisément dans son service commercial un système d'information informatisé de la gestion de stocks des produits agricoles prêts à l'exportation qui sera une aide technique en terme de la modernisation de l'informatique au sein de cette institution et qui nous permettra de ressortir en temps réelle les états de sorties suivants :

1. Situation globale des produits exportés ;

2. La liste des exportateurs ;

3. La liste des transporteurs ;

4. La facture ;

5. Le reçu ;

6. Le certificat d'origine international et

7. Le certificat de qualité.

2. PROBLEMATIQUE

Actuellement sont des millions d'ordinateurs qui accomplissent des tâches complexe et qui soulage l'homme, ce qui n'était pas le cas dans les temps passées. L'Office National du Café intervient en faveur des opérations économique international ayant le désir de stocker, analyser, transformer et de faire exporter leurs produits agricoles dans un pays quelconque.

Beaucoup d'établissement en général et l'Office National du Café secteur de Goma en particulier ne trouve pas l'importance de l'informatique car nombreux de leurs services ne sont encore informatisés et automatisés. Ces établissements possèdent des matériels importants qui sont utilisés à d'autres fins comme la saisie, l'impression, ... des lettres administratives et d'autres documents et pourtant ces outils pourraient leur servir pour la bonne gestion de leur système d'information, pour faire à ce que l'entreprise ait le bon fonctionnement des certains services par exemple dans le domaine de la gestion de stocks, les données statistiques, contrôle des différents produits, la fiche d'identification. L'Office National du Café secteur de Goma se trouve également en face des multiples problèmes car la majorité de ces services ne sont informatisés et automatisés.

Durant les années qui sont passées, la gestion de stocks des produits agricoles au sein du Service Commercial de l'Office National de Café secteur de Goma se faisait manuellement, cette gestion manuelle était à la base de beaucoup des lacunes qui se

3

manifestait dans le travail entre autres : les erreurs dans les calculs des données, les surmenages du personnel ; les difficultés de la sécurisation des données, l'inexistences des archives (car en 2002 lors de l'éruption volcanique du Nyiragongo l'établissement avait perdu tout), l'inventaire hebdomadaire, mensuel et annuel prend beaucoup des temps et ne respecte pas vraiment les conditions du travail.

Pour remédier à ces difficultés, notre travail tentera de réfléchir et donner des solutions aux questions suivantes :

? Quel Système peut - on mettre en place pour une gestion rationnelle des produits agricoles prêts à l'exportation au sein de l'Office National du Café ?

? Comment peut - on permettre à l'Office National du Café par son Service Commercial de faire un traitement rapide, clair et précis des données ?

3. HYPOTHESE

L'hypothèse est une affirmation provisoire à une question3. Eu égard à tout ce qui précède, les affirmations provisoire que nous proposons aux questions posées dans la problématique peuvent être formulées de la manière suivantes :

? La mise en place d'un logiciel créée en Visual Basic dot Net ( VB.Net) connecté à une Base de données conçue en Microsoft Office Access permettrait non seulement au Service Commercial de l'Office National du Café de sécuriser les informations sur les entrées et les sorties des produits agricoles prêts à l'exportation, mais aussi de faire une gestion rapide, claire et précise des données ;

? Pour permettre au Service Commercial de l'Office National du Café de faire un traitement rapide, clair et précis des données, il serait mieux d'y placer des outils informatiques (Ordinateur, Imprimante, Scanner).

4. OBJECTIF DU TRAVAIL

Ce travail va nous permettre de mettre en place un système d'information informatisé efficace capable de gérer automatiquement les stocks des produits agricoles et pourra aussi permettre au Service Commercial de l'Office National du Café de ressortir à un temps les états de sorties suivantes : La situation globales des produits

3 CT. OMER KAKULE, Initiation à la recherche scientifique, Cours Inédit G2 Informatique de Gestion ISIG Goma 2013 - 2014

4

exportés ; La liste des exportateurs ; La facture ; Le reçu ; Le certificat d'origine international ; La liste des transporteurs et le certificat de qualité.

5. CHOIX ET INTERET DU SUJET 5.1. Choix

Le choix que nous avions fait par rapport à ce sujet s'explique par le changement à apporter dans l'établissement Office National du Café secteur de Goma au niveau de la gestion de stocks des produits agricoles en mettant une application qui sera bénéfique dans le service commercial en particulier et à l'établissement Office National du Café secteur de Goma en générale mais aussi marier les théories apprises à la pratique afin de contribuer au développement du traitement automatique des données au sein de cette établissement

5.2. Intérêt

L'intérêt que nous portons plus à ce sujet est que toute personne qui aura l'occasion de lire ce travail, va apprendre le pourquoi de l'existence d'un système informatique et application informatique et pour les futurs chercheurs, ce travail leur apportera une aide comme support sur leurs recherches.

6. DELIMITATION DU SUJET

Notre étude ne fera pas l'Objet de tout l'établissement Office National du Café dans l'entièreté mais seulement, elle tentera de parler du domaine de la gestion de stock précisément dans le Service Commerciale.

7. METHODE ET TECHNIQUE UTILISEES

La méthode en reprenant l'idée de PINTO et GRAWITZ « est un ensemble des opérations intellectuelles par lesquelles une discipline cherche à atteindre les vérités qu'elle poursuit, donc sont des procédées scientifique employés pour découvrir la vérité»4.

Quant à la technique, en reprenant la même idée de PINTO et GRAWITZ « elle est un outil mis à la disposition des chercheures et organisé par la méthode dans ce but étant donnée qu'elle présente des opérations limités aux éléments pratique concrets,

4 GRAWITZ Madeleine, Les méthodes en sciences sociales, Paris, Dalloz, 1993, page. 301.

5

adaptés à un but bien définit ». Donc sont des moyens utilisés par les chercheurs pour rassembler des informations sur son sujet de recherche5.

En effet, pour récolter les données nous avons fait recours aux méthodes et techniques suivantes :

? La méthode MERISE : qui est une méthode de recherche en informatique pour le système d'entreprise6, elle consiste ainsi l'une des méthodes les plus employées dans des entreprises car elle a été mis au point afin d'éviter les erreurs majeurs. Elle nous a permis d'analyse le système d'information existant et de concevoir un système d'information futur qui sera efficace et efficient.

Pour ce qui est des techniques, nous nous sommes servis des techniques ci - après :

? Technique d'interview : cette technique nous a permis de compare l'organisation et le fonctionnement du système de gestion des produits agricoles moyennent un interrogatoire avec les agents du domaine pour récolter quelques données.

? Technique documentaire : qui porte sur l'étude de l'analyse des documents écrit qui comprennent les ouvrages édites, archives et notes des diffèrent cours, travail de fin de cycle, travail de mémoire.

8. DIFFICULTES RECONTREES

La rédaction du présent travail et la récoltes des données ont été pour nous des obstacles. En effet, comme c'est inévitable que nous soyons heurtés d'un certain nombre des difficultés au cours de notre recherche, car dit - on qu'il n'y a pas de rose sans épine et le bon fruit s'obtient toujours après une certaine endurance, ainsi pour parvenir au succès de notre recherche, nous avons recourir à la réalité du milieu, à nos relations personnelle et nous avons utilisé la sagesse pour surmonter les obstacles afin d'atteindre notre objectif . Les quelques difficultés auxquelles nous étions confronter lors de notre parcours étaient de divers natures entre autres :

V' Les manquements des moyens de transport pour attendre l'établissement Office National du Café lieu ou s'est passé notre stage de professionnalisation ;

V' Académiquement, au moment où nous faisons nos recherches scientifiques, nous poursuivons les examens au même temps ;

5 Idem, page 303.

6 Ass2 AMANI HAGUMA Joseph, Méthode d'Analyse Informatique I, cours inédit ISIG/Goma 2013 - 2014.

6

9. SUBDIVISION DU TRAVAIL

Hormis l'introduction, la conclusion et la bibliographie, notre travail est subdivises en quatre grandes chapitres :

- Le premier s'articule sur les Considérations théoriques et présentation de

l'Entreprise ;

- Le deuxième portera sur l'Analyse du Système d'Information existant ;

- Le troisième sera consacré à la Conception du Système d'information futur ;

- Le dernier se basera à la Conception du système d'information informatisée.

7

CHAPITRE PREMIER : CONSIDERATIONS THEORIQUES ET
PRESENTATION DU MILIEU D'ETUDE

I.1. CONSIDERATIONS THEORIQUES

I.1.1. DEFINITION DES CONCEPTS DE BASE

1. Système : est un ensemble d'éléments matériels ou immatériels (hommes, machines, méthodes) en interaction transformant par un processus certains éléments appelles les entrées en d'autres éléments appelles les sorties7.

2. L'information : est l'atome du système d'information et du futur système informatique. L'information est un « renseignement » ou une « connaissance » élémentaire désignée à l'aide d'un mot ou d'un groupe de mots prenant des valeurs.

3. Un système d'information8 est un ensemble organisé de ressources qui permet de collecter, regrouper, classifier, traiter et diffuser de l'information dans un environnement donné.

Nous voyons que là les systèmes d'information préexistent à l'informatique et que leur réalité est étroitement liée à celle du système qu'ils présentent

Le S.I est le véhicule de la communication dans l'entreprise. Cette communication possède un langage dont les mots sont les données.

4. La gestion9. : c'est l'action d'assurer recueillir, traiter, stocker et diffuser une information c - à - d avoir une décision sur quelque chose.

Elle est aussi un processus qui consiste en activité de planification, d'organisation, d'impulsion et de contrôle en vue d'atteindre les objectifs

5. Etablissement : est toute organisation économique, sociale, culturelle, communautaire, de forme juridique déterminée, propriété individuelle ou collective, poursuivant ou non un but lucratif pouvant comprendre un ou plusieurs établissements. Elle est considérée comme un système.

6. Entité : c'est un objet abstrait ou concret ayant une existence propre dans la gestion du domaine considéré.

7 Ass2 AMANI HAGUMA Joseph, Méthode d'Analyse Informatique I, cours inédit ISIG/Goma 2013 - 2014

8 Idem

9 P.O Jean Marie MUSHAGALUSHA, Gestion de Ressources Humaines, Cours inédit G3 Informatique de Gestion ISIG Goma, 2014- 2015

8

7. La relation type10 est la représentation d'une association entre plusieurs objets ; son existence est conditionné par celle des objets qui la compose c.à.d. c'est un lien entre plusieurs entités.

8. Une propriété11 : une propriété est un attribut d'une entité ou d'une relation ; elle peut être élémentaire, calculée ou concaténée conforme aux choix de gestion de l'entreprise.

9. Identifiant : est une propriété qui identifie un objet d'une manière unique, par formalisme on le symbolise par un signe # (dièse) ou par un p (trait souligner).

10. Occurrence d'information : est une ligne ou un enregistrement dans le modèle logique de données.

11. Modèle Conceptuel de Communication (MCC)12

Le modèle conceptuel de communication est un diagramme de contexte. Il représente les échanges des messages entre intervenants d'un établissement13. À ce titre, il convenait de décrire les flux d'informations constitutifs du système d'information de l'établissement ainsi que les processus auxquels ils se réfèrent. L'établissement étant considérée comme un système, elle est composée des systèmes fonctionnels et intervenants.

? Un acteur : est une unité active intervenant dans le fonctionnement du système opérant, il peut être représenté par l'intervenant interne de l'établissement (domaine ou sous domaines) ou l'intervenant externe à l'établissement (partenaire).

? Diagramme de contexte : Contextualité les champs d'application ou les différents domaines étudiés par rapport à son environnement, il met en exergue les postes étudier par rapport à son environnement

? Les flux d'informations: c'est une information échangé entre les différents postes et services ou plusieurs stations.

? Un diagramme de flux ou schéma de flux : nous permet de montrer comment les différents documents sont inter changés entre es différents services, ça

10 CT KILUKA, Bases des données, Cours inédit G2 Informatique de Gestion/ISIG Goma 2013 - 2014.

11 Idem

12 Jeampy MBIKAYI, Méthode d'analyse informatique II, Cours inédit G3 Informatique de gestion ISIG Goma, 2014- 2015

13 Idem

9

permet de représenter le flux d'information entre les différentes stations du poste de travail.

? La matrice de flux : c'est un tableau à double entrés dans lesquelles d'un côté on représente le poste émetteur et de l'autre côté le poste récepteur.

12. Modèle conceptuel des données14

Le modèle conceptuel des données est une représentation statique du système d'information de l'établissement qui met en évidence sa sémantique. Il a pour but de décrire de façon formelle les données qui seront utilisées par le système d'information. Il s'agit donc d'une représentation des données, facilement compréhensibles. Le formalisme adopté par la méthode Merise pour réaliser cette description est basé sur les concepts « entité-association».

13. Modèle conceptuel de traitement (MCT)15

Ce modèle répond à la préoccupation du traitement qu'on doit appliquer sur la base de données. A ce niveau on doit répondre à la question Quoi en fonction de l'informatisation du système d'information. Le modèle conceptuel des traitements présente la succession d'opérations, chaque opération étant déclenchée par un ou plusieurs événements liés par une condition de synchronisation. L'opération exécute des traitements et produit un ou plusieurs résultats qui peuvent éventuellement être conditionnés par des règles. Ce modèle permet donc de représenter de façon schématique l'activité d'un système d'information sans faire référence à des choix organisationnels ou des moyens d'exécution.

? Un évènement : représente un changement dans l'univers extérieur au système d'information, ou dans le système d'information lui-même.

? Une opération : est un ensemble d'actions exécutées par le système suite à un événement. Cet ensemble d'actions est interruptible, c'est-à-dire que les événements ne sont pas pris en compte tant que l'opération n'a pas été accomplie.

14AMANI HAGUMA Joseph, Méthode d'analyse informatique I, Cours inédit G2 Informatique de Gestion ISIG Goma, 2013- 2014

15 Jeampy MBIKAYI, Méthode d'analyse informatique II, Cours inédit G3 Informatique de gestion ISIG Goma, 2014- 2015

Goma, 2014- 2015

10

? La synchronisation d'une opération est représenté par une condition booléenne (OU, ET et NON) sur les événements contributifs devant déclencher une opération.

14. Modèle Organisationnel de Traitement (MOT)16

Elle reprend la structure fondamentale du MCT et à cela on ajoute les questions Quand, Qui, Ou.

? Qui ? Ici on voit la nature de la tâche ;

? Où ? ici on voit le poste de travail ;

? Quand ? La période où s'exécutera la procédure fonctionnelle ;

Notons qu'une procédure fonctionnelle est un traitement exécuté sans interruption par un même poste de travail, utilisant les moyens de traitement de type déterminé, pendant une période d'activité déterminée. Le MOT intègre les notions de temps et durées (déroulement), des ressources, de lieu et de responsabilité (poste de travail) et de nature des traitements (manuels ou automatiques).

La procédure fonctionnelle17 : est l'unité de traitement représentée sur le modèle organisationnel.

La définition de cette procédure repose sur la recherche de l'unité de temps, de lieu et d'action. C'est la participation d'un poste de travail au traitement du type événement.

Un processus : est un enchainement synchronisé d'opération qui représente une unité homogène de la préoccupation de l'entreprise. Il est donc propre à un domaine d'activité.

15. Le Modèle Logique de Données (MLD)18

Le niveau logique a pour objectif, la définition des moyens informatiques à affecter au poste de travail pour exécuter les opérations. Il est l'image du modèle conceptuel, intégrant le choix d'organisation des données. Le passage de la description conceptuel à l'implémentation physique de la base de données.

16 Jeampy MBIKAYI, Méthode d'analyse informatique II, Cours inédit G3 Informatique de gestion ISIG Goma, 2014- 2015

17 Idem

18 Jeampy MBIKAYI, Méthode d'analyse informatique II, Cours inédit G3 Informatique de gestion ISIG

19 KINDU Jean CHIRAC, Gestion de Stock, Cours inédit G3 Informatique de Gestion ISIG/Goma, 2014-2015

11

16. Modèle Physique des Données

Le modèle physique des données consiste à l'implémenter une base des données dans un système de gestion de base des données. Il est une étape de définition des données à l'intérieur de la structure physique de l'ordinateur c'est - à - dire le résultat technique qui a été prise en fonction des objets et des contraintes techniques.

Le modèle physique des données est un formalisme qui permet de préciser le système de stockage employé pour un système de gestion de base des données, il est également appelle dérivation du modèle conceptuel dans un formalisme adapté à une implémentation ultérieur au niveau physique sous forme des basé relationnelle.

I.1.2. GENERALITE SUR LA GESTION DE STOCK I.1.2.1. NOTION DE STOCK

a) Définitions

Les stocks constituent l'ensemble des biens ou services qui interviennent dans le cycle d'exploitation de l'établissement pour être soit vendu à l'état au terme d'un processus de transformation ou encours, soit consommé au premier usage.

Les stocks correspondent à des charges d'exploitation contractées non encore consommées ou non encore vendues. D'où stocker, c'est engager des dépenses pour acquérir des biens qui ne produiront des revenus qu'ultérieurement.

b) Fonction de stock19

Les fonctions de stock sont des différentes raisons qui justifient leur détention ou existence.

1. Les stocks de transit ou de circulation

Ce stock joue un rôle d'alimentation du flux physique. Ils permettent d'assurer une circulation continue dans le système logistique (approvisionnement, distribution).

2. Stock de lotissement

Ces stocks résultent des décisions liées à la taille de lots produits. Les contraintes techniques ou économiques, le nombre de chargement de séries de passation de commande imposent la réalisation de lot de production supérieure aux besoins nets et provoque ainsi de lot temporaire.

20 KINDU Jean CHIRAC, Gestion de Stock, Cours inédit G3 Informatique de Gestion ISIG/Goma, 2014-2015

12

3. Les stocks de sécurité

Ces stocks sont constitués pour permettre à l'entreprise de se protéger face aux variations aléatoires de la demande et aussi le délai de livraison.

4. Les stocks d'anticipation

Le rôle joué par ce stock est de permettre à l'entreprise de faire face à des contraintes de marché, à des variations saisonnières de la demande.

5. Les stocks de découplage

Ils permettent de découplage entre des opérations successives et donc de lier des rythmes de production différents afin d'assurer une continuité de production.

6. Les stocks technologiques

Ces stocks sont nécessaires à la mise en oeuvre des opérations de transformation elles-mêmes. C'est le cas de stock de vin, de parfum, de fromage et des produits qui doivent subir un séchage ou un vieillissement.

I.1.2.2. GESTION DE STOCK20

a) Définition

Gérer un stock consiste à le maintenir à un niveau acceptable, ni trop élevé ni trop bas. Mais il faut un stock minimum :

1. Ni trop élevé : le stock immobilise les capitaux et entraine les rossignoles (stock mort) ;

2. Ni trop bas : cette rupture de stock peut entrainer d'autres conséquences tel que : Retard dans la livraison des produits aux clients.

b) Quelques concepts appropriés au stock

1) Le stock vivant : stock soumis à des manuelles variations des volumes causées par les entrées et les sorties ;

2) Stock mort : stock d'article commandés mais devenu initial et ne faisant plus l'objet d'aucune demande ;

3) Stock d'alerte : Le stock d'alerte est le seuil de stock à partir duquel une alerte va être mise en place afin de déclencher un approvisionnement ;

13

4) Stock de sécurité : Le stock de sécurité est le stock complémentaire au stock de production qui permet de faire face aux incertitudes concernant la demande et l'approvisionnement.

c) Les coûts liés à la gestion de stock21

1. Cout de possession de stock

C'est l'ensemble des couts du fait de retenir un article en stock.CD.(p)=Q(s),

Cout de détention de stock est fonction de la quantité de stock. Lorsque le stock

augmente ce cout augmente proportionnellement

Ils peuvent être classés en 3 catégories :

? Les couts d'immobilisation des capitaux (cout d'opportunité) ;

? Les couts d'entreposage (la manutention, loyer, gardiennage) ;

? Les couts de dépréciation de stock (détérioration physique, l'usage,

l'obsolescence, le vol...)

2. Cout de passation de commande (cout de lancement)

C'est l'ensemble des couts liés à la passation d'une commande ou d'approvisionnement. Les couts annuels de passation de commande ou lancement de fabrication dépend principalement de nombre de commandes lancées et lancements annuels.

3. Cout d'acquisition

C'est l'ensemble des couts liés à l'acquisition d'un article. Ce cout est composé pour un article acheté du montant des achats plus les différents frais y relatifs.

4. Les couts de rupture

C'est l'ensemble de cout attribué à l'absence de l'article demandé entrainant ainsi la non satisfaction d'une commande. Il représente la perte de la clientèle, le remplacement par un article plus cher, l'utilisation de moyens de livraison improvisée pouvant couter trop cher, la modification de l'ordonnancement.

21KINDU Jean CHIRAC, Op cit.

14

I.2. PRESENTATION DU MILIEU D'ETUDE

I.2.1. APERÇU HISTORIQUE DE L'ONC

L'ONC est un établissement public a caractère scientifique et technique doté de la personnalité juridique et régit par la loi n° 08/009 du 07 Juillet 2008 à la primature de la République Démocratique du Congo par le décret n° 09/59, du 03 Décembre 2009 fixant le statut d'un établissement publique dénommé Office National du Café à sa page 2 à 8, elle est placée sous tutelle unique du Ministère de l'agriculture, pèche et élevage dans ses attributions22.

L'office existait depuis l'époque coloniale sous forme des plusieurs offices autonomes. A ses origines, au niveau de l'ex Kivu, l'Office National du Café répondait sous la dénomination de l'OPAC créé par l'ordonnance - loi du 23 Juin 1974 avec son siège sociale à BUKAVU. Il va dans la suite s'observe une intense activité dans l'ancien KIVU et l'ordonnance n° 353/402 du 04 Décembre 1948, l'OPAC devient OPAK et Goma est considéré comme le principal et le plus important abrita la direction dans toute fois modifier les structures administratives. Après l'OPAK, c'est devenue OPAEKI qui a été créée par l'ordonnance - loi de 1948 avec son siège à BUNIA ; en suite l'OPAS créer aussi par l'ordonnance - loi de 1948 avec son siège à KISANGANI ; et enfin c'est devenue OCR par l'ordonnance - loi de 1948 avec son siège à KINSHASA.

Après l'accession de notre pays à l'indépendance, le ministère de l'agriculture, par un arrêté du 25/03/1963, voter pour le conseil national, avec pout rôle, représenter la RDC dans l'OIC à LONDRES.

Crée par l'ordonnance - loi n° 79/059 du 7 Mars 1979, l'OZACAF est transformé en établissement public et appelé « Office National du Café », ONC en sigle.

I.2.1. SITUATION GEOGRAPHIQUE23

I.2.1.1. AU NIVEAU NATIONAL

L'ONC ayant son siège social à KINSHASA/KINGABWA sur l'avenue du poids lourds, dans la commune de LIMETTE.

22 Primature RDC, Décret n°09/59 du 03/12/2009 fixant les statuts d'un établissement public dénommé Office National du Café, page 2 à 8.

23 Archive de l'ONC Secteur de Goma

15

I.2.1.2. AU NIVEAU DE LA PROVINCE

L'office national du café secteur de Goma est situé dans ville de Goma chef - lieu de la NORD-KIVU, sur le boulevard KANYAMUHANGA au quartier les volcans, a la commune de Goma, en diagonale de la TRIBUNE OFFICIEL, a cote de LA COOPEC IMARA, guichet du centre-ville de Goma.

I.2.3. LES OBJECTIFS DE L'ONC

Vu que l'ONC à pour objectif général de promouvoir la culture et le développement des débouchés intérieurs et l'extérieurs des produits agricoles d'exportation et leurs dérivés notamment le café, le thé, le quinquina, le pyrèthre, la papaïne, la vanille, le noix de coke, les plantes médicinales, les plantes à épices, la happai multiforme, le gingembre, etc. ... poursuit les objectifs spécifiques suivants :

1. Fournir une aide technique aux planteurs du caféier en leur assurant vulgarisation et l'encadrement ;

2. Acheter auprès des planteurs les cafés qu'ils produisent et les préparer a l'exportation ;

3. Contrôler le traitement, la qualité, l'usinage et le conditionnement du café prêt à l'exportation ;

4. Soutenir les activités de recherche-développement et améliorer le secteur de production de ses produits ;

5. Agréer tous les hangars, entrepôts et centres de stockages du café, les usines du cafés, les torréfacteurs artisanales et industrielles et le contrôler aux fins de leurs conformité aux règles éditées par l'OIC compétente :

6. Défendre les intérêts de l'état et représenter la RDC à diverses organisations internationales des cafés et/ou assises relatives aux produits agricoles exportables :

7. Proposer à l'autorité de tutelle les normes les plus appropriées a la définition des types commerciaux adaptes au marché international ;

8. Substituer l'office a tout exportateur défaillant c.à.d. que l'ONC peut exceptionnellement par le producteur.

16

I.2.4. ORGANISATION STRUCTURO - FONCTIONNELLE DE L'ONC

I.2.4.1. AU NIVEAU NATIONAL

Il est à signaler qu'au niveau du sommet, les structures organiques se présentent de la manière suivante :

- Le conseil d'administration ;

- La direction générale ;

- Le collège des ministères aux comptes.

a) Le conseil d'administration

Le Conseil d'Administration est l'organe d'orientation, de contrôle et décision de l'Office National du Café. Il définit la politique général, détermine le programme de l'Office National du Café, arrêt le budget et approuve les états financier de l'exercice comptables, il fixe l'organigramme de l'Office National du Café et le soumet pour approbation au ministère de tutelle.

Il fixe sur proposition du comité de gestion, le cadre organique et le statut du personnel et le soumet pour approbation du ministère de tutelle. Le conseil d'administration est composé de 5 membres au minimum, y compris le Directeur Général.

Le membre au conseil d'administration est nommé, élevés de leurs fonctions et le cas échéant, révoquées par l'ordonnance du Président de la République sur proposition du Gouvernement délibérée du conseil de ministre. Le mandat est de 5 ans renouvelable une fois, le président de la République nomme à la tête de conseil d'administration.

b) La Direction générale

La direction générale de l'Office National du Café est assurée par un Directeur général qui est nommé par l'ordonnance du président de la République sur proposition du gouvernement en délibéré du conseil de ministre, il a un a un mandat de 5 ans renouvelable.

Le directeur exécute les décisions du conseil d'administration et assure la gestion journalière de l'ONC, il exécuté le budget, élabore les états financiers, dirige l'ensemble de service.

17

Elle représente l'ONC vis - à - vis des tiers. A cet effet elle a tout le pouvoir nécessaire dans la bonne marche de l'ONC et pour agir en toutes circonstances en son nom. La direction générale travaille étroitement en collaboration avec quatre Directeurs centrales de quatre directions dont :

? Une Direction Administrative ;

? Une Direction Technique ;

? Une Direction Commerciale ;

? Une Direction Financière.

c) Le Collèges de commissaires aux comptes

Les contrôles des opérations financiers de l'ONC est assuré par un collège des commissaires aux comptes. Celui - ci est composé de deux personnes issues des structures professionnelles et justifiables de connaissances techniques et professionnelles distinctifs éprouvés. Les commissaires aux comptes sont nommées par le décret en conseil des ministres sur proposition du ministre de tutelles pour un mandat de 5 ans renouvelable. Toutes fois ils peuvent être relevés de leur fonction pour faute lourde constaté dans l'exécution de leur mandant.

I.2.4.2. AU NIVEAU PROVINCIAL

Au niveau de la province l'ONC est représenté par :

1. LES SECTEUT DE L'ONC

- BUKAVU (SUD - KIVU) ; - GOMA (NORD - KIVU) ; - BENI (NORD - KIVU).

2. LES SOUS SECTEUR DE L'ONC

? PROVINCE ORIENTAL

- KISANGANI ;

- ISIRO ;

- BUNIA.

18

· PROVINCE DE L'EQUATEUR - MBANDAKA ;

- GEMENA ;

- MOBAYI et ZONGO.

· PROVINCE DE BAS CONGO

? MATADI ; ? BOMA.

· PROVINCE DE BANDUNDU

? KUTU.

3. CENTRE DE VULGARISATION

· BUTEMBO (au Nord-Kivu) ;

· BUTA (Province Orientale) ;

· KIKWITI (Province de Bandundu) ;

· KINDU (Province de Maniema) ;

· BOENDE et BASANKUSU (Province de L'équateur) ;

· LODJA (Province du Kasaï-Oriental) ;

· MWEKA (Province du Kasaï-Occidental).

I.2.4.3. ORGANISATION FONCTIONNELLE DE L'ONC SECTEUR DE GOMA

Au niveau du secteur de Goma on y trouve un Directeur Chef de secteur au premier rang secondé par un Directeur Chef de secteur Adjoint et ces deux personnes travaillent en collaboration avec quatre chefs des services qui gères ces services dont :

· Service administrative ;

· Service Commerciale ;

· Service Financier ;

· Service Technique.

Notons que chaque chef de service travaille avec les chefs de bureau au sein d'un même service.

20

I.2.4.4. ORGANIGRAMME DE L'ONC SECTEUR DE GOMA

DIRECTION

SECRETAIRE

Bureau Patrimoine et Dossier Juridiques

Bureau Relations Publique et Protocoles

Agent Saisie, Commis Classeur, Huissier

SERVICE TECHNIQUE

BUREAU LABO- THE ET AUTRES

BUREAU LABO-CAFE

BUREAU MAINTENANCE

BUREAU AGRONOMIQUE

SERVICE COMMERCIAL

BUREAU TRANSIT

BUREAU EXPORTATION

BUREAU VENTE CAFE MOULU

BUREAU STATISTIQUE ET GESTION DE COI

SERVICE ADMINISTRATIF

BUREAU ADMINISTRATIF

BUREAU PAIE

BUREAU SOCIAL

BUREAU MEDICAL

BUREAU BUDGET

BUREAU FACTURATION

BUREAU RECOUVREMENT

BUREAU COMPTABILITE ET TRESORERIE

SERVICE FINANCIER

21

Information vers l'Extérieur

Flux Sortant

ENVIRONNEMENT EXTERIEUR

Flux Entrant

Chap. II. ANALYSE DU SYSTEME D'INFORMATION EXISTANT

Un système est un ensemble d'éléments matériels ou immatériels (hommes, machines, méthodes) en interaction qui transforment par un processus certains éléments appelées entrées en d'autres éléments appelées sorties, par exemple, une école prit comme système transforment les élèves en diplômés24.

Un système est tout système constitué par des organisations (Entreprises, sous ensemble d'entreprise et le fonctionnant en vue de la réalisation de certains objectifs et contrôler par un autres système appelles système de pilotage.

Le système de pilotage précède quant à lui la régulation et au contrôle d'un deuxième système de l'entreprise ou l'organisme appelé système opérant qui transforme un flux physique d'entrée.

Les informations entre le système de pilotage et le système opérant sont véhicules par un troisième système appelé système d'information qui représente des moyens recueillant, contrôlant, mémorisant et distribuant les informations nécessaire à l'exercice de tous les points de l'organisation.

Système de Pilotage
Coordination, objectif
(Membre de la Direction)

Décision

 

Information Traiter

Système d'Information

- Collecter des informations ;

- Mémorisation des informations ;

- Traitement des informations ;

- Transmission des informations.

 

Information Collecter

Système Opérant

Production, Action, (Ensemble du personnel
Exécutant)

24 AMANI HAGUMA Joseph, Méthode d'analyse informatique I, Cours inédit G2 Informatique de Gestion/ ISIG Goma, 2013- 2014

22

II.1. DEFINITION DES CONCEPTS

1. Système : est un ensemble d'éléments matériels ou immatériels (homme, machine ? méthodes) en interaction transformant par un processus certains éléments appelles les entrées en d'autres éléments appelles les sorties25.

2. Un système d'information26 est un ensemble organisé de ressources qui permet de collecter, regrouper, classifier, traiter et diffuser de l'information dans un environnement donné.

Nous voyons que là les systèmes d'information préexistent à l'informatique et que leur réalité est étroitement liée à celle du système qu'ils présentent. Le S.I est le véhicule de la communication dans l'entreprise. Cette communication possède un langage dont les mots sont les données.

3. Modèle Conceptuel de Communication (MCC) 27

Le modèle conceptuel de communication est un diagramme de contexte. Il représente les échanges des messages entre intervenants d'un établissement. À ce titre, il convenait de décrire les flux d'information constitutifs du système d'information de l'établissement ainsi que les processus auxquels ils se réfèrent. L'établissement étant considérée comme un système, elle est composée de systèmes fonctionnels et intervenants.

4. Modèle conceptuel des données(MCD)28

Le modèle conceptuel des données est une représentation statique du système d'information de l'établissement qui met en évidence sa sémantique. Il a pour but de décrire de façon formelle les données qui seront utilisées par le système d'information. Il s'agit donc d'une représentation des données, facilement compréhensibles. Le formalisme adopté par la méthode Merise pour réaliser cette description est basé sur les concepts « entité-association».Toutefois les règles de gestion fondamentales de l'établissement sont pries en compte.

25 AMANI HAGUMA Joseph, Méthode d'analyse informatique I, Cours inédit G2 Informatique de Gestion/ ISIG Goma, 2013- 2014

26 Idem

27 Jeampy MBIKAYI, cours de Méthode d'analyse informatique II, G3 Informatique de gestion/ ISIG/Goma, 2014- 2014

28AMANI HAGUMA Joseph, cours de Méthode d'analyse informatique I, G2 Informatique de gestion/ ISIG/Goma, 2013- 2014

23

5. Modèle conceptuel de traitement (MCT)29

Ce modèle répond à la préoccupation du traitement qu'on doit appliquer sur la base de données. A ce niveau on doit répondre à la question Quoi en fonction de l'informatisation du système d'information. Le modèle conceptuel des traitements présente la succession d'opérations, chaque opération étant déclenchée par un ou plusieurs événements liés par une condition de synchronisation. L'opération exécute des traitements et produit un ou plusieurs résultats qui peuvent éventuellement être conditionnés par des règles.

6. Modèle Organisationnel de Traitement (MOT)30

Elle reprend la structure fondamentale du MCT et à cela on ajoute les questions Quand, Qui, Ou.

? Qui ? Ici on voit la nature de la tâche ;

? Où ? ici on voit le poste de travail ;

? Quand ? La période où s'exécutera la procédure fonctionnelle ;

Notons qu'une procédure fonctionnelle est un traitement exécuté sans interruption par un même poste de travail, utilisant les moyens de traitement de type déterminé, pendant une période d'activité déterminée. Le MOT intègre les notions de temps et durées (déroulement), des ressources, de lieu et de responsabilité (poste de travail) et de nature des traitements (manuels ou automatiques, réel, informatique), ce traitement peut être aussi immédiate ou différé.

7. Le Modèle Logique de Données (MLD)

Le niveau logique a pour objectif, la définition des moyens informatiques à affecter au poste de travail pour exécuter les opérations. Il est l'image du modèle conceptuel, intégrant le choix d'organisation des données. Le passage de la description conceptuel à l'implémentation physique de la base de données.

8. Modèle Physique de Données(MPD)

Le modèle physique des données consiste à l'implémenter une base des données dans un système de gestion de base des données. Il est une étape de définition des données à l'intérieur de la structure physique de l'ordinateur c'est - à - dire le résultat technique qui a été prise en fonction des objets et des contraintes techniques.

29 Jeampy MBIKAYI, cours de Méthode d'analyse informatique II, G3 Informatique de gestion/ ISIG/Goma, 2014- 2015

30 Idem

Bureau Transit

16

15

Echantillonneur

7

8

Bureau
Statistique

4

1

Bureau Labo

2

3

17

18

10

9

Service Financier

13

Direction

Exportateur

5

6

14

11

Bureau
Exportation

12

19

Service
Commerciale

21

20

22

24

II.2. ANALYSE DES FLUX

II.2.1. MODELE CONCEPTUEL DES FLUX BRUTS (MCFB)

25

Légende

1. Demande d'échantillonnage ;

2. Présentation de l'échantillon ;

3. Envoie échantillon pour vérification et traitement ;

4. Vérification et traitement échantillon effectué ;

5. Envoie de l'instruction de marquage ;

6. Accusé de réception ;

7. Elaboration du certificat de qualité ;

8. Rapport de vérification ;

9. Résultat du traitement des produits ;

10. Envoie de l'accusé de réception ;

11. Elaboration de note des frais et leur envoie ;

12. Notes reçues et leur payement ;

13. Envoie de note des frais et leurs reçus ;

14. Accord de la vérification ;

15. Enregistrement pour archive ;

16. Accusé de réception ;

17. Copies pour enregistrement COI ;

18. Copies Reçues ;

19. COI envoyé ;

20. Réception COI

21. Livraison COI pour autorisation exportation produits ;

22. COI reçu.

26

II.2.2. MATRICE DES FLUX BRUTS

 

Post Externe

Post Interne

Exportateur

Direction

Sce Com

Sce Fin

Bur Exp

Bur Lab

Bur Stat

Bur Trans

Echant.

Total solliciter

Exportateur

 
 

22

 
 
 
 
 

1

2

Direction

 
 

19

14

 
 

17

 
 

3

Sce Com

21

20

 
 
 
 
 
 
 

2

Sce Fin

 

13

 
 

11

10

 
 
 

3

Bur Exp

 
 
 

12

 

6

 
 
 

2

Bur Lab

 
 
 

9

5

 
 

7

4

4

Bur Stat

 

18

 
 
 
 
 

15

 

2

Bur Trans

 
 
 
 
 

8

16

 
 

2

Echant

2

 
 
 
 

3

 
 
 

2

Total Sol.

2

3

2

3

2

4

2

2

2

22

Légende

Sce Com : Service Commercial

Sce Fin : Service Financier

Bur Exp : Bureau Exportation

Bur Lab : Bureau Labo

Bur Stat : Bureau Statistique

Bur Trans : Bureau Transit

27

II.2.3. MODELE CONCEPTUEL DES FLUX NET (MCFN)

Ordre et appréciation

Service
Financier

Direction

Notes de frais à vérifier

COI Envoyé

Envoie Facture

Envoie Reçus

Réception COI

Envoie échantillon

GESTION DES PRODUITS
AGRICOLES PRET A
L'EXPORTATION

Autorisation Exportation et Remise document exportation

Exportateur

28

II.3. MODELE ORGANISATIONNELLE DE TRAITEMENT (MOT)

Ce modèle définit les actions a effectuer par des acteurs de l'organisme en même temps qu'on identifie les acteurs externe qui agissent sur le système. Les questions relatives aux conditions du déroulement de ces actions et les échanges interentreprises qu'elles impliquent relève du modèle organisationnelle de traitement d'où l'ONC, ce modèle devra répondre aux questions suivantes :

? Qui sont les intervenants au sein de l'entreprise ?

? Où se trouvent - ils géographiquement ?

? De quelles ressources dispose - t - on pour réaliser ces actions ?

? Selon quelle périodicité se déroule le traitement ?

? Quelle est la durée d'exécutions des traitements ?

II.3.1. DEFINITION DES CONCENCEPTS

? Une procédure fonctionnelle : Est une succession des traitements déclenchée par un ou plusieurs processus. C'est un ensemble d'actions exécutées par le système suites à la présence d'un ou plusieurs événement.

Représentation graphique d'une procédure fonctionnelle

PF

Opération

 
 

A B

Evènements Synchronisation

Procédure Fonctionnelle Règle d'émission

A B

Résultats

? Nature : La nature d'une procédure fonctionnelle est son degré d'automatisation. Une procédure fonctionnelle est automatisée si elle comporte des traitements automatique dans le cas contraire elle est manuel.

? Evènement : C'est une suite d'action.

29

> Poste de travail : Est un centre d'activités élémentaire et opérationnelle de

l'organisation comprenant tout ce qui est nécessaire (homme, outillage) à l'exécution des traitements définit automatisé ou non.

Le poste de travail est caractérisé par un certain nombre d'éléments dont :

V' Un type de Lieu : qui représente l'ensemble de lieux ou les actions d'une opération pourront s'effectuer ;

V' Une ressource : Est un moyen permettant de réaliser certain actions d'une opération. Elle peut être composée d'hommes, des programmes, des machines, des fichiers et divers supports.

V' Un responsable : Est une personne ayant la responsabilité de certaines actions d'une opération ou un ensemble des personnes.

> Périodicité : Il permet d'exécuter la fréquence de la procédure fonctionnelle.

> Règles d'organisation : ce sont des règles effectué et desquelles découlent les

règles qui fixent les choix et les orientations générales. Elles nous renseignent sur le fonctionnement du système en découpe en domaine pour permettre son automatisation.

30

REGLES D'ORGANISATION

RO1 : A l'Office National du Café, le travail commence à 7h30 et prend fin à 15h00 ;

RO2 : Tout exportateur prêt à exporter ses produits doit toujours présenter un échantillon à un échantillonneur ;

RO3 : Tout échantillons est soumis à une analyse et traitement dans le Bureau Labo ;

RO4 : Après analyse par le laborantin, l'agent élabore et édite le certificat de qualité ;

RO5 : Pour tous vérification et conformité du certificat de qualité, le laborantin envoie le certificat et qualité au chef du bureau exportation ;

RO6 : Si le chef du Bureau Exportation trouve que le certificat est conforme, l'agent élaborer l'élément de facturation ;

RO7 : Pour tous payement des frais d'exportation, l'agent élaborer et édite la facture que le comptable remet à l'exportateur ;

RO8 : Tous payement de la facture s'effectué à la caisse, puis l'agent élabore et édite le reçu qui sera remis à l'exportateur;

RO9 : Avant d'autoriser l'exportation des produits, l'exportateurs des produits doit présenter son reçus au service commercial afin que le chef y mette son approbation ;

RO10 : Après approbation du chef du service commerciale, il envoie le reçus à la Direction ;

R011 : Toute autorisation d'exportation doit être présenté au bureau statistique, puis l'agent élabore et édite le Certificat d'Origine International afin que le Directeur donne l'autorisation finale d'exportation.

31

II.3.2. DETERMINATION DES PROCEDURES FONCTIONNELLES

a. Processus de contrôle des produits prêts à l'exportation

PF

DEROULEMENT

ACTIONS

NATURE

POSTE DE TRAVAIL

Début

Durée

Lieu

Responsable

Ressources

PF1

7h30-15h°°

x'

Réception de l'échantillon

M

Bur Lab

Laborantin

Laborantin

PF2

7h30-15h°°

x'

Analyse et traitement produit

M

Bur Lab

Laborantin

Laborantin

PF3

7h30-15h°°

x'

Elaboration Certificat de qualité

M

Bur Lab

Laborantin

Laborantin

PF4

7h30-15h°°

x'

Envoie certificat de qualité

M

Bur Exp

Chef Bur Exp

Chef Bur Exp

PF5

7h30-15h°°

x'

Vérification du certificat de qualité

M

Bur Exp

Chef Bur Exp

Chef Bur Exp

PF6

7h30-15h°°

x'

Elaboration élément de facturation

M

Bur Exp

Chef Bur Exp

Chef Bur Exp

b. Processus de Payement Frais d'exportation

PF

DEROULEMENT

ACTIONS

NATURE

POSTE DE TRAVAIL

Début

Durée

Lieu

Responsable

Ressources

PF7

7h30-15h°°

x'

Réception élément de facturation

M

Sce Fin

Comptable

Comptable

PF8

7h30-15h°°

x'

Elaboration Facture

M

Sce Fin

Comptable

Comptable

PF9

7h30-15h°°

x'

Remise facture

M

Sce Fin

Comptable

Comptable

PF10

7h30-15h°°

x'

Payement facture

M

Sce Fin

Caissier

Caissier

PF11

7h30-15h°°

x'

Elaboration reçu

M

Sce Fin

Caissier

Cassier

PF12

7h30-15h°°

x'

Livraison reçus

M

Sce Fin

Cassier

Cassier

c. Processus d'Autorisation Exportation produits

PF

DEROULEMENT

ACTIONS

NATURE

POSTE DE TRAVAIL

Début

Durée

Lieu

Responsable

Ressources

PF13

7h30-15h°°

x'

Présentation reçu

M

Sce Com

Exportateur

Exportateur

PF14

7h30-15h°°

x'

Approbation reçu

M

Sce Com

Chef Sce Com

Chef Sce Com

PF15

7h30-15h°°

x'

Transfert reçu

M

Direction

Directeur

Directeur

PF16

7h30-15h°°

x'

Livraison COI

M

Direction

Directeur

Directeur

PF17

7h30-15h°°

x'

Présentation COI

M

Bur Stat

Exportateur

Exportateur

PF18

7h30-15h°°

x'

Autorisation exportation

M

Bur Stat

Exportateur

Exportateur

32

II.3.3. DIAGRAMME D'ENCHAINNEMENT DES PROCEDURES

FONCTIONNELLES

a. Processus « Contrôle produits prêt à l'exportation »

DEROULEMENT

ENCHAINEMENT DES PROCEDURES FONCTIONNELLES

Nature

Poste de
Travail

Temps, Durée

Lieu,

Responsable, Ressource,

7h30 - 15h00

 

M

Bureau Labo Laborantin Laborantin

Produits Echantillonneur

disponible présent

 
 

ET

 
 

PF1 Réception de l'échantillon

 
 

Toujours

 

Echantillon reçus

 

7h30 - 15h00

Laborantin présent

ET

M

Bureau Labo Laborantin Laborantin

 

PF2

Analyse et Traitement produits

 
 
 

OK

KO

 
 
 

Mauvaise qualité

Bonne qualité

 

7h30 - 15h00

Préparation

formulaire certificat

M

Bureau Labo Laborantin Laborantin

 

ET

 
 

PF3

Elaboration certificat de qualité

 
 
 

Toujours

 
 

Certificat de qualité élaboré

A

33

7h30 - 15h00

A Chef de bureau

Exportation présent

M

Bureau Labo Laborantin Laborantin

 

ET

 
 

PF4

Envoie certificat de qualité

 
 
 

Toujours

 

Certificat de qualité envoyé

7h30 - 15h00

Certificat détenues

M

Bureau Export Chef Bur Export Chef Bur Export

 

ET

 
 

PF5

Vérification certificat de qualité

 
 
 

OK

KO

 

Certificat

Certificat non

Conforme conforme

7h30 - 15h00

 

Chef bureau

Exportation Présent

M

Bureau Export Chef Bur Export Chef Bur Export

 
 

ET

 
 

PF6

Elaboration élément de facturation

 
 
 

Toujours

 

Elément de

facturation élaboré

 

Fin processus contrôles
des produits

 
 

34

b. Processus « Payement frais d'exportation »

DEROULEMENT

ENCHAINEMENT DES PROCEDURES FONCTIONNELLES

Nature

Poste de
Travail

Temps, Durée

Lieu,

Responsable,
Ressource,

7h30 - 15h00

 

M

Ser. Financier Comptable Comptable

Comptable Exportateur

présent présent

 
 

ET

 
 

PF7

Réception Elément de facturation

 
 
 

Toujours

 
 

Elément de facturation Reçus

 
 

7h30 - 15h00

 

M

Ser. Financier Comptable Comptable

Carnet disponible

 

ET

 

PF8

Elaboration facture

 
 
 

Toujours

 

Facture Elaborée

 

7h30 - 15h00

 

M

Ser. Financier Comptable Comptable

Exportateur présent

 
 

ET

 
 

PF9

Remise facture

 
 
 

Toujours

 

Facture remise

B

35

7h30 - 15h00

 

M

Ser. Financier Caissier Caissier

B Agent

Disponible

 
 

ET

 
 

PF10

Payement Facture

 
 
 

Toujours

 
 

Facture payé

7h30 - 15h00

 

M

Ser. Financier Caissier Caissier

Caissier présent

 

ET

 
 

PF11

Etablissement reçus

 
 
 

Toujours

 
 
 
 

Reçus établit

 
 
 

7h30 - 15h00

 

Exportateur Présent

M

Ser. Financier Caissier Caissier

 
 

ET

 
 

PF12

Livraison reçu

 
 
 

Toujours

 

Reçus livré

 
 

Fin processus payement
frais d'exportation

 
 

36

c. Processus « Autorisation exportation produit »

DEROULEMENT

ENCHAINEMENT DES PROCEDURES FONCTIONNELLES

Nature

Poste de
Travail

Temps, Durée

Lieu,

Responsable,
Ressource,

7h30 - 15h00

 

M

Ser. Com Exportateur Exportateur

Sce Com. Exportateur

Ouvert présent

 
 

ET

 
 

PF13

Présentation reçus

 
 
 

Toujours

 
 

Reçus Présenté

 

7h30 - 15h00

Examination reçus

M

Ser. Com Chef Ser Com Chef Ser Com

 
 

ET

 
 

PF14

Approbation reçus

 
 
 

Toujours

 

Reçus approuvé

 

Direction ouvert

M

Direction Directeur Directeur

 

ET

 
 

PF15

Transfert reçus

 
 
 

Toujours

 

Reçus transféré

C

37

7h30 - 15h00

C Exportateur présent

M

Direction Directeur Directeur

 

ET

 
 

PF16

Livraison COI

 
 
 

Toujours

 

COI livré

 

7h30 - 15h00

Chef de Bur. Présent

M

Bur Statistique Exportateur Exportateur

ET

 

PF17

Présentation COI

 
 
 

Toujours

 

COI Présenté

 

7h30 - 15h00

Chef bureau

Exportation Présent

M

Bur Statistique Exportateur Exportateur

 

ET

 
 

PF18

Autorisation exportation

 
 
 

Toujours

 

Exportation Autorisé

 

Fin processus autorisation
Exportation produit

 
 

38

II.4. MODELE CONCEPTUELLE DE TRATAITEMENT (MCT)31

Le modèle conceptuel de traitement est un zoom sur la communication de l'entreprise. Dans le modelé de traitement nous voyons comment un intervenant de l'entreprise réagit quand il reçoit ce message et quelle opération il effectue.

Ce modèle comprend les messages et leurs informations, les opérations conceptuels et leurs opérations. Les intervenant des l'entreprise pris en compte sont du domaine pour un modèle global ou les sous - domaines pour un modèle de traitement détaillé.

L'objectif du MCT est de répondre à la question QUOI FAIRE par rapport à un évènement, le MCT est une représentation de la succession des règles d'organisations dont l'entreprise veut doter pour répondre aux évènements auxquels elle doit faire face, du fait de son activité et de son environnement.

II.4.1. CONCEPT DE BASE

A. Evènement32

C'est une sollicitation du système d'information qui génère une réaction de la part de celui - ci. Un évènement peut être externe au domaine étudié ou interne au Système d'Information, souvent le résultat d'un processus antérieur. Un évènement peut être aussi temporel quand il est lié à des dates qui rythment l'exécution de certains traitements.

B. Opération33

C'est un ensemble d'actions accomplies par le système d'information en réaction à un événement ou à une conjonction d'évènements et non interruptibles par un évènement. Une opération déclenche au moins un résultat, elle est représentée par un verbe ou mieux un substantif.

31 AMANI HAGUMA Joseph, Méthode d'Analyse Informatique I, cours inédit ISIG 2014.

32 Idem

33 Idem

39

C. Le Résultat34

Un résultat peut être un document, un message externe, un nouvel état du Système d'Information crée par une opération qui peut lui-même jouer le rôle d'évènement.

Un résultat externe représente une information envoyée à l'extérieur du Système d'information et un résultat interne est un nouvel état du système d'information.

D. La Synchronisation35

C'est une condition booléenne ET/OU traduisant les règles de gestion que doivent respecter les évènements pour déclencher une opération. Dans le cas ET, elle marque qu'un évènement déjà là doit en attendre un ou plusieurs autre.

E. Processus36

C'est un enchaînement synchronisé d'opérations au sein d'un même domaine, généralement déclenché par un évènement externe.

F. Les règles d'émission37

Ce sont des conditions traduisant les règles de gestion qui permet d'exprimer des conditions des sorties des résultats.

34 AMANI HAGUMA Joseph, Méthode d'Analyse Informatique I, cours inédit ISIG 2014.

35 Idem

36 Idem

37 Idem

Certificat de qualité élaboré

A

40

II.4.2. CONSTRUCTION DU MCT

a. Processus « Contrôle Produits prêt à l'exportation»

Produits disponible

ET

Echantillonneur présent

Réception de l'échantillon

Toujours

ET

Echantillon reçus

Laborantin présent

Analyse et Traitement produits

OK KO

Mauvaise qualité

Bonne qualité

ET

Préparation
formulaire certificat

Elaboration certificat de qualité Toujours

41

A Chef de bureau

Exportation présent

ET

Envoie certificat de qualité

Toujours

Certificat de qualité envoyé

ET

Certificat détenues

Vérification certificat de qualité

OK KO

Certificat Conforme

ET

Chef bureau
Exportation Présent

Certificat non conforme

Elaboration élément de facturation

Elément de
facturation élaboré

Toujours

Fin processus contrôles
des produits

Facture remise

B

42

b. Processus « Payement frais d'Exportation»

ET

ET

Comptable présent

Exportateur présent

Réception Elément de facturation

Toujours

Carnet disponible

Elément de
facturation Reçus

Elaboration facture

Toujours

Facture Elaborée

Exportateur présent

ET

Remise facture

Toujours

43

B Agent

Disponible

ET

Reçus livré

Fin processus payement
frais d'exportation

Payement Facture

Toujours

Facture payé

ET

Caissier présent

Etablissement reçus

Toujours

Exportateur Présent

ET

Reçus établit

Livraison reçu Toujours

Reçus transféré

C

44

c. Processus « Autorisation Exportation produits »

Présentation reçus

Toujours

Reçus Présenté

Examination reçus

ET

Sce Com. Ouvert

ET

Exportateur présent

Approbation reçus

Toujours

Reçus
approuvé

ET

Direction ouvert

Transfert reçus Toujours

45

C Exportateur présent

ET

Livraison COI

Toujours

COI livré

ET

Chef de Bur. Présent

Présentation COI

COI Présenté

Toujours

ET

Chef bureau
Exportation Présent

Autorisation exportation

Exportation Autorisé

Toujours

Fin processus autorisation
Exportation produit

46

II.5. MODELE CONCEPTUEL DE DONNEE (MCD)38

Le Modèle Conceptuel de Donnée est une représentation statique du système d'information dans l'Entreprise, il a pour but de décrire de façon formelle les données qui seront utilisée dans le système d'information.

· Entité : C'est la représentation d'un élément matériel ou immatériel ayant un rôle dans le système que l'on désire décrire.

On peut aussi la définir comme étant un regroupement bien sensé des plusieurs propriété. C'est un objet abstraite ou concrété ayant une existence propre dans la gestion du domaine considéré.

· Identifiant : est un ensemble des propriétés (une ou plusieurs) permettant de designer une et une seul entité. Par formalisme on le symbolise par un # ou p (un trait souligner).

· Occurrence d'entités : D'après la définition d'une entité, on sait que la connaissance d'une valeur de la rubrique identifiant détermine la connaissance des valeurs des autres rubriques de l'entité. L'ensemble de ces valeurs est appelle occurrence.

· Propriétés ou attribut ou rubrique : C'est une information élémentaire c'est - à - dire non déductible en d'autres informations qui présenté un intérêt dans un domaine considéré.

· Association : appelle parfois aussi relation, est un lien sémantique entre plusieurs entité. Une classe de relation contient donc toutes les relations de même types.

· Cardinalité : les cardinalités d'une entité dans une association expriment le nombre de fois qu'une occurrence de cette entité est impliquée dans l'association au minimum et au maximum.

38 AMANI HAGUMA Joseph, Méthode d'Analyse Informatique I, cours inédit ISIG 2014.

47

II.5.1. DOCUMENT UTILISES

Le Modèle Conceptuel de donnée sera réalisé grâce aux différents documents de

base utilisé dans l'entreprise. Les différents documents que nous avions rencontrés sur le terrain sont de diverses natures entre autre :

· La fiche d'identification des Exportateurs ;

· La fiche des produits ;

· La fiche d'identifications des transporteurs ;

· Le certificat de qualité ;

· L'élément de facturation ;

Certificat d'origine international.

II.5.2. DICTIONNAIRE DE DONNE (DD)

Variables

Signification

Types

Longueur

Natures

Règles de
Gestion

A, AN, N D

E, Co, Ca

M, Sig,
Sit

NumExpo

Numéro Exportateur

AN

10

E

Sig

 

Nom

Nom Exportateur

A

25

E

Sig

 

Post nom

Post nom Exportateur

A

25

E

Sig

 

Sexe

Sexe Exportateur

A

10

E

Sig

 

Adresse

Adresse Exportateur

AN

50

E

Sig

 

DateExpor

Date Exportation

D

10

E

Sit

JJ/MM/AAAA

NbrLot

Nombre Lot

N

10

E

M

 

PoidsNet

Poids Net Produit

AN

10

Ca

M

P = PB - Tare

PaysDest

Pays de Destination

A

30

E

Sig

 

PaysTrans

Pays de transbordement

A

20

E

Sig

 

CodeProd

Code Produits

AN

10

E

Sig

 

DesignProd

Désignation Produits

A

25

E

Sig

 

PaysProd

Pays Producteur

A

30

E

Sit

 

MethodeTrans

Methode de transformation

A

15

E

Sig

 

UnitePoids

Unité des Pois

A

10

E

Sit

 

AdresseNotif

Adresse de Notification

AN

12

E

Sig

 

48

Expedié

Expedié

A

20

E

Sig

 

CodeExam

Code Examen

AN

10

E

Sig

 

TypeExam

Type Examen

A

25

E

Sig

 

Laborantin

Laborantin

A

25

E

Sit

 

DateExam

Date Examen

D

10

E

Sit

JJ/MM/AAAA

QualiteProd

Qualité Produits

A

15

E

Sit

 

CodeTrans

Code Transporteur

AN

10

E

Sig

 

Nom Trans

Nom Transporteur

A

10

E

Sig

 

DateDepart

Date de Départ

D

10

E

Sit

JJ/MM/AAA

Immatr.

Immatriculation

A

10

E

Sit

 

RefInt

Référence Interne

AN

6

E

Sig

 

CodePaysProd

Code Pays Producteur

AN

12

E

Sig

 

CodePortEmb

Code Port Embarquement

AN

6

E

Sig

 

N° Ordre

Numéro d'ordre

AN

4

E

Sig

 

MontantPayé

Montant à payer

N

10

E

Sig

 

49

II.5.3. GRAPHE DE DEPENDANCE FONCTIONNELLE

Nom Postnom Sexe

Adresse

CodeProd

CodeTrans

Expedié

DateExport

NbrLot

PaysDest Poid Net

Montant Payé

Methodes Transform

DateExam

DateDepart

CodeExam

Laborantin

Adresse Notif

Pays Prod

DesigProd

UnitePoid

NomTrans

Pays
Transbord

TypeExam

Ref Interne

CodePays N° ordre Code Port

Embarquement

Qualité

Immatr.

NumExp

50

II.5.4. MODELE CONCEPTUEL DE DONNEE

REGLE DE GESTION

RG1 : Un Exportateur peut exporter un ou plusieurs Produits ;

RG2 : Les Produits peut être exporte par un ou plusieurs Exportateur ;

RG3 : Les produits peut être soumis à un ou plusieurs Examens ;

RG4 : Un Examen est soumis à un ou plusieurs Produits ;

RG5 : Les Produits est transporté par un ou Plusieurs Transporteurs ;

RG6 : Un Transporter peut transporter un ou plusieurs Produits ;

RG7 : Les Produit est concerner par un et un seul Codification ;

RG8 : Une Codification concerne une et une seul produit

51

EXPORTATEUR

PRODUITS

Exporter

(1, n) (1, n)

DateExport, NbrLot, PoidsNet,
PaysDest, Pays Prod, PaysTrans,
MontantPayé

(1, n)

NumExport NomExport PostnomExport SexeExport AdresseExport

CodeProd DesignProd PaysProd UnitePoids MethodeTransf Adresse notif Expédié

(1, n)

Est Soumis

EXAMENS

CodeExamen TypeExamen Laborantin

(1, n)

DateExamen, Qualité

CODIFICATION

(1, n)

TRANSPORTEURS

RefInterne CodePays CodePaysEmbar N° Ordre

Transporte

CodeTrans NomTransp

DateDépart, immatriculati

(1, n)

(1, 1)

Concerne

CONSTRUCTION DU MCD

52

II.6. CRITIQUE DE L'EXISTANT

Il est évident que toute entreprise tant privée que public oeuvrant dans un pays comme le notre peut être toujours trouvé des failles mais aussi des points positifs lors de l'analyse de son système d'information.

Après analyse du système d'information trouvé au sein de l'office National du Café précisément dans son service commercial, nous allons présenter ses points positifs mais également les points négatifs. Nous avons relevé les failles et y apporter des pistes de solutions. Parmi ces défaillances on peut citer comme celle de la circulation des informations très lentes entres les différentes acteurs ; les gaspillages du temps dans le traitement des informations les erreurs dans les calculs des données ; les surmenages des personnels ; les difficultés de la sécurisation des données ; l'inexistantes des archives et ce qui dégage comme conséquence le mauvais rendement de travail et mécontentement des clients entres autres les exportateurs.

Cependant, dans notre système futur, nous prétendons qu'il serait très important que nous automatisons certains tâches précisément le service commercial et voir même tout l'établissement qui est encore en souffrance en cette matière pour promouvoir une meilleure gestion de stocks des produits agricoles prêt à l'exportation.

53

Chap. III. CONCEPTION DU SYSTEME D'INFORMATION

FUTURE

Notre but est de mettre sur pied une application pouvant la lourdeur, repose au temps opportun pour la gestion de l'entrée et la sortie de renseignement sur le contrôle ou le mouvement des produits avant son exportation. Ce système d'information serait intègre, cohérent et adapté, que l'analyse du système d'information existant favoriserait le diagnostic de certaine anomalie dont il disposerait. Ce nouveau système d'information nous permettra de saisir et de dégager des données nécessaires et de les affecter dans chaque domaine et dossier suivant leur nature de conformité aux normes du travail.

54

Bureau

16

15

Echantillonneur

7

8

Bureau
Statistique

4

Bureau Labo

2

3

17

10

18

9

2

Service Financier

13

Direction

Exportateur

5

6

14

11

Bureau
Exportation

12

Service
Commercial

19

21

20

22

III.1. MODELE CONCEPTUEL DES FLUX BRUTS (MCFB)

55

Légende

1. Demande d'échantillonnage ;

2. Présentation de l'échantillon ;

3. Envoie échantillon pour vérification et traitement ;

4. Vérification et traitement échantillon effectuer ;

5. Envoie de l'instruction de marquage ;

6. Accusé de réception ;

7. Elaboration du certificat de qualité ;

8. Rapport de vérification ;

9. Résultat du traitement des produits ;

10. Envoie de l'accusé de réception ;

11. Elaboration de note des frais et leur envoie ;

12. Notes reçues et leur payement ;

13. Envoie de note des frais et leurs reçus ;

14. Accord de la vérification ;

15. Enregistrement pour archive ;

16. Accusé de réception ;

17. Copies pour enregistrement COI ;

18. Copies Reçues ;

19. COI envoyé ;

20. Réception COI

21. Livraison COI pour autorisation exportation produits ;

22. COI reçu.

56

III.2. MATRICE DES FLUX BRUTS

 

Poste Externe

Poste Interne

Exportateur

Direction

Sce Com

Sce Fin

Bur Exp

Bur Lab

Bur Stat

Bur Trans

Echant

Total
Sol.

Exportateur

 
 

22

 
 
 
 
 

1

2

Direction

 
 

19

14

 
 

17

 
 

3

Sce Com

21

20

 
 
 
 
 
 
 

2

Sce Fin

 

13

 
 

11

10

 
 
 

3

Bur Exp

 
 
 

12

 

6

 
 
 

2

Bur Lab

 
 
 

9

5

 
 

7

4

4

Bur Stat

 

18

 
 
 
 
 

15

 

2

Bur Trans

 
 
 
 
 

8

16

 
 

2

Echant

2

 
 
 
 

3

 
 
 

2

Total Solliciter

2

3

2

3

2

4

2

2

2

23

57

Notes de frais à vérifier

COI Envoyé

Envoie

Reçus

Réception COI

Envoie échantillon

Direction

Exportateur

Autorisation d'Exportation et Remise document Exportation

Service Financier

Envoie Facture

Ordre et appréciation

GESTION DES PRODUITS
AGRICOLES PRET A
L'EXPORTATION

II.3. MODELE CONCEPTUEL DES FLUX NET (MCFN)

58

III.4. MODELE CONCEPTUEL DE DONNEE (MCD)

II.4.1. DICTIONNAIRE DE DONNE (DD)

Variables

Signification

Types

Longueur

Natures

Règles de
Gestion

A, AN, N D

E, Go, Ga

M, Sig,
Sit

NumExpo

Numéro Exportateur

AN

10

E

Sig

 

Nom

Nom Exportateur

A

25

E

Sig

 

Post nom

Post nom Exportateur

A

25

E

Sig

 

Sexe

Sexe Exportateur

A

10

E

Sig

 

Adresse

Adresse Exportateur

AN

50

E

Sig

 

DateExpor

Date Exportation

D

10

E

Sit

JJ/MM/AAAA

NbrLot

Nombre Lot

N

10

E

M

 

PoidsNet

Poids Net Produit

AN

10

Ga

M

P = PB - Tare

PaysDest

Pays de Destination

A

30

E

Sig

 

PaysTrans

Pays de transbordement

A

20

E

Sig

 

GodeProd

Gode Produits

AN

10

E

Sig

 

DesignProd

Désignation Produits

A

25

E

Sig

 

PaysProd

Pays Producteur

A

30

E

Sit

 

MethodeTrans

Methode de transformation

A

15

E

Sig

 

UnitePoids

Unité des Pois

A

10

E

Sit

 

AdresseNotif

Adresse de Notification

AN

12

E

Sig

 

Expedié

Expedié

A

20

E

Sig

 

GodeExam

Gode Examen

AN

10

E

Sig

 

TypeExam

Type Examen

A

25

E

Sig

 

Laborantin

Laborantin

A

25

E

Sit

 

DateExam

Date Examen

D

10

E

Sit

JJ/MM/AAAA

QualiteProd

Qualité Produits

A

15

E

Sit

 

GodeTrans

Gode Transporteur

AN

10

E

Sig

 

Nom Trans

Nom Transporteur

A

10

E

Sig

 

DateDepart

Date de Départ

D

10

E

Sit

JJ/MM/AAA

Immatr.

Immatriculation

A

10

E

Sit

 

RefInt

Référence Interne

AN

6

E

Sig

 

59

CodePaysProd

Code Pays Producteur

AN

12

E

Sig

 

CodePortEmb

Code Port Embarquement

AN

6

E

Sig

 

N° Ordre

Numéro d'ordre

AN

4

E

Sig

 

MontantPayé

Montant à payer

N

10

E

Sig

 

60

III.4.2. GRAPHE DE DEPENDANCE FONCTIONNELLE

Nom Postnom Sexe

Adresse

CodeProd

CodeTrans

Expedié

DateExport

CodeExam

Pays
Transbord

NbrLot

PaysDest Poid Net

Montant

Payé

Pays Prod

DesigProd

UnitePoid

Methodes Transform

NomTrans

Immatr.

Ref Interne

CodePays N° ordre Code Port

Embarquement

TypeExam

Laborantin

Adresse Notif

DateDepart

DateExam

Qualité

NumExp

61

III.4.3. REGLE DE GESTION

RG1 : Un Exportateur peut exporter un ou plusieurs Produits ;

RG2 : Les Produits peut être exporte par un ou plusieurs Exportateur ;

RG3 : Les produits peut être soumis à un ou plusieurs Examens ;

RG4 : Un Examen est soumis à un ou plusieurs Produits ;

RG5 : Les Produits est transporté par un ou Plusieurs Transporteurs ;

RG6 : Un Transporter peut transporter un ou plusieurs Produits ;

RG7 : Les Produit est concerner par un et un seul Codification ;

RG8 : Une Codification concerne un et un seul produit

62

EXPORTATEUR

PRODUITS

Exporter

(1, n) (1, n)

DateExport, NbrLot, PoidsNet,
PaysDest, Pays Prod, PaysTrans,
MontantPayé

(1, n)

NumExport NomExport PostnomExport SexeExport AdresseExport

CodeProd DesignProd PaysProd UnitePoids MethodeTransf Adresse notif Expédié

(1, n)

Est Soumis

EXAMENS

CodeExamen TypeExamen Laborantin

(1, n)

DateExamen, Qualité

CODIFICATION

TRANSPORTEURS

(1, n)

RefInterne CodePays CodePaysEmbar N° Ordre

Transporte

CodeTrans NomTransp

DateDépart, Immatriculati

(1, n)

(1, 1)

Concerne

III.4.4. MODEL CONCEPTUEL DE DONNEE PROPREMENT - DIT

Certificat de qualité édité

A

63

II.5. MODELE CONCEPTUELLE DE TRATAITEMENT (MCT)

II.5.2. CONSTRUCTION DU MCT

a. Processus « Contrôle Produits prêt à l'exportation»

Produits disponible

ET

Echantillonneur présent

Réception de l'échantillon

Toujours

Analyse et Traitement produits

OK

KO

Mauvaise qualité

Bonne qualité

ET

Informaticien présent

Echantillon

Reçus Laborantin

présent

ET

Elaboration certificat de qualité

Toujours

Certificat de qualité élaboré

ET

Imprimante Opérationnelle

Edition Certificat de qualité

Toujours

64

A

ET

Chef de bureau Export Présent

Envoi Certificat de qualité

Certificat de qualité envoyé

Toujours

ET

Certificat détenue

Fin processus contrôles des
produits prêt à l'exportation

Vérification certificat de qualité

OK

KO

Certificat Conforme

Certificat non conforme

Informaticien présent

ET

Elaboration élément de facturation

Elément de
facturation éditée

Toujours

Elément de
facturation élaboré

ET

Imprimante Opérationnell

Edition élément de facturation

Toujours

Facture remise

B

65

b. Processus « Payement frais d'Exportation»

Base de
données lancée

ET

Informaticien présent

Elaboration Facture

Toujours

Facture Elaborée

Imprimante Libre

ET

Edition facture

Toujours

Facture éditée

ET

Exportateur présent

Remise facture

Toujours

66

Agent

B disponible

ET

Payement Facture

Facture payé Informaticien

présent

Toujours

ET

Elaboration reçus

Reçus élaboré Imprimante

libre

Toujours

ET

Edition Reçus

Toujours

Reçus édité

Exportateur présent

ET

Livraison reçus Toujours

Reçus livré

Fin processus Payement frais
d'exportation

Reçus
transféré

C

67

c. Processus « Autorisation Exportation produits »

Présentation reçus

Toujours

Reçus
présenté

Reçus examiné

ET

Approbation reçu

Toujours

ET

Direction Ouverte

Sce Com. Ouvert

ET

Reçus détenu

Reçus
approuvé

Transfert reçus

Toujours

68

Informaticien

C

présent

ET

Elaboration COI

Toujours

COI saisie Imprimante

Disponible

ET

Edition COI

COI édité Statisticien

présent

Toujours

ET

Présentation COI

Toujours

COI présenté

Exportateur présent

ET

Autorisation exportation

Exportation autorisé

Fin processus Payement frais
d'exportation

Toujours

69

III.6. MODELE ORGANISATIONNELLE DE TRAITEMENT (MOT)

III.6.1. REGLES D'ORGANISATION

RO1 : A l'Office National du Café, le travail commence à 7h30 et prend fin à 15h00 ;

RO2 : Tout exportateur prêt à exporter ses produits doit toujours présenter un échantillon à un échantillonneur ;

RO3 : Tout échantillons est soumis à une analyse et traitement dans le Bureau Labo ;

RO4 : Après analyse par le laborantin, l'agent élabore et édite le certificat de qualité ;

RO5 : Pour tous vérification et conformité du certificat de qualité, le laborantin envoie le certificat et qualité au chef du bureau exportation ;

RO6 : Si le chef du Bureau Exportation trouve que le certificat est conforme, l'agent élaborer l'élément de facturation ;

RO7 : Pour tous payement des frais d'exportation, l'agent élaborer et édite la facture que le comptable remet à l'exportateur ;

RO8 : Tous payement de la facture s'effectué à la caisse, puis l'agent élabore et édite le reçu qui sera remis à l'exportateur;

RO9 : Avant d'autoriser l'exportation des produits, l'exportateurs des produits doit présenter son reçus au service commercial afin que le chef y mette son approbation ;

RO10 : Après approbation du chef du service commerciale, il envoie le reçus à la Direction ;

R011 : Toute autorisation d'exportation doit être présenté au bureau statistique, puis l'agent élabore et édite le Certificat d'Origine International afin que le Directeur donne l'autorisation finale d'exportation.

70

III.6.2. TABLEAUX DES PROCEDURES FONCTIONNELLES

a. Processus de contrôle des produits prêts à l'exportation

PF

DEROULEMENT

ACTIONS

NATURE

POSTE DE TRAVAIL

Début

Durée

Lieu

Responsable

Ressources

PF1

7h30-15h°°

x'

Réception de l'échantillon

M

Bur Lab

Laborantin

Laborantin

PF2

7h30-15h°°

x'

Analyse et traitement produit

M

Bur Lab

Laborantin

Laborantin

PF3

7h30-15h°°

x'

Elaboration Certificat de qualité

AC

Bur Lab

Laborantin

Laborantin + Ordinateur

PF4

7h30-15h°°

x'

Edition Certificat de qualité

AB

Bur Lab

Laborantin

Ordinateur

PF5

7h30-15h°°

x'

Envoie certificat de qualité

M

Bur Exp

Laborantin

Laborantin

PF6

7h30-15h°°

x'

Vérification du certificat de qualité

M

Bur Exp

Chef Bur Exp

Chef Bur Exp

PF7

7h30-15h°°

x'

Elaboration élément de facturation

AC

Bur Exp

Chef Bur Exp

Chef Bur Exp + Ordinateur

PF8

7h30-15h°°

x'

Edition de l' Elément de facturation

AB

Bur Exp

Chef Bur Exp

Ordinateur

b. Processus de Payement Frais d'exportation

PF

DEROULEMENT

ACTIONS

NATURE

POSTE DE TRAVAIL

Début

Durée

Lieu

Responsable

Ressources

PF9

7h30-15h°°

x'

Elaboration facture

AC

Sce Fin

Comptable

Comptable + Ordinateur

PF10

7h30-15h°°

x'

Edition facture

AB

Sce Fin

Comptable

Ordinateur

PF11

7h30-15h°°

x'

Remise facture

M

Sce Fin

Comptable

Comptable

PF12

7h30-15h°°

x'

Payement facture

M

Sce Fin

Caissier

Caissier

PF13

7h30-15h°°

x'

Elaboration reçu

AC

Sce Fin

Caissier

Caissier + Ordinateur

PF14

7h30-15h°°

x'

Edition reçus

AB

Sce Fin

Caissier

Ordinateur

PF15

7h30-15h°°

x'

Livraison reçus

M

Sce Fin

Cassier

Cassier

71

e. Processus d'Autorisation Exportation produits

PF

DEROULEMENT

ACTIONS

NATURE

POSTE DE TRAVAIL

Début

Durée

Lieu

Responsable

Ressources

PF16

7h30-15h°°

x'

Présentation reçu

M

Sce Com

Exportateur

Exportateur

PF17

7h30-15h°°

x'

Approbation reçu

M

Sce Com

Chef Sce Com

Chef Sce Com

PF18

7h30-15h°°

x'

Transfert reçu

M

Direction

Chef Sce Com

Chef Sce Com

PF19

7h30-15h°°

x'

Elaboration COI

AC

Direction

Directeur

Directeur + Ordinateur

PF20

7h30-15h°°

x'

Edition COI

AB

Direction

Directeur

Ordinateur

PF21

7h30-15h°°

x'

Présentation COI

M

Direction

Exportateur

Exportateur

PF22

7h30-15h°°

x'

Autorisation exportation

M

Direction

Directeur

Directeur

A

72

II.6.3. DIAGRAMME D'ENCHAINNEMENT DES PROCESURES

FONCTIONNELLES

d. Processus « Contrôle produits »

DEROULEMENT

ENCHAINEMENT DES PROCEDURES FONCTIONNELLES

Nature

Poste de
Travail

Temps, Durée

Lieu,

Responsable,
Ressource,

7h30 - 15h00

Produits Echantillonneur

disponible présent

M

Bur Labo Laborantin Laborantin

 
 

ET

 
 

Réception de l'échantillon

 
 

Toujours

 
 

7h30 - 15h00

Echantillon

Reçus Laborantin

M

Bur Labo Laborantin Laborantin

présent

 
 

ET

 
 

Analyse et Traitement produits

 
 

OK

KO

 
 

Mauvaise qualité

Bonne qualité

7h30 - 15h00

Informaticien présent

AC

Bur Labo Laborantin

Laborantin + Ordinateur

 

ET

 
 

Elaboration certificat de qualité

 
 

Toujours

 
 

Certificat de qualité

élaboré

7h30 - 15h00

Imprimante Opérationnelle

AB

Bur Labo Laborantin Ordinateur

 
 

ET

 
 

Edition Certificat de qualité

 
 

Toujours

 
 

Certificat de qualité édité

7h30 - 15h00

7h30 - 15h00

7h30 - 15h00

7h30 - 15h00

73

Elément de
facturation éditée

Elaboration élément de facturation

Elément de
facturation élaboré

Certificat de qualité envoyé

Certificat Conforme

Edition de l'élément de facturation

Vérification certificat de qualité

Envoi Certificat de qualité

A

OK

Toujours

Fin processus contrôles des produits prêt à l'exportation

Toujours

ET

Toujours

ET

ET

ET

KO

Informaticien présent

Chef de bureau Export Présent

Certificat non conforme

Imprimante Opérationnell

Certificat détenue

Bur Labo Laborantin Laborantin

Bur Export Chef de Bur Exp Chef de Bur Exp

Bur Export Chef de Bur Exp

Chef de Bur Exp + Ordinateur

Bur Export Chef de Bur Exp Ordinateur

M

M

AC

AB

74

b. Processus « Payement frais d'exportation »

DEROULEMENT

ENCHAINEMENT DES PROCEDURES FONCTIONNELLES

Nature

Poste de
Travail

Temps, Durée

Lieu,

Responsable,
Ressource,

7h30 - 15h00

Base de

données lancée

 
 

Informaticien
présent

 

AC

Sce Fin Comptable

Comptable + Ordinateur

 
 
 
 
 

ET

PF8

Elaboration Facture

Toujours

 
 

Facture Elaborée

 
 

7h30 - 15h00

 
 
 
 
 

AB

Sce Fin Comptable Ordinateur

Imprimante Libre

 
 

ET

PF9

Edition facture

Toujours

 
 

Facture
éditée

 

7h30 - 15h00

 
 
 
 
 
 

M

Sce Fin Comptable Comptable

Exportateur présent

 

ET

PF10

Remise facture

Toujours

Facture
remise

 
 
 
 

B

 

75

7h30 - 15h00

Agent

B

disponible

M

Sce Fin Comptable Comptable

 
 

ET

 
 

PF11

Payement Facture

 
 
 

Toujours

 
 

Facture payé

 

7h30 - 15h00

 

AC

Sce Fin Caissier

Caissier + Ordinateur

Informaticien présent

 

ET

 
 

PF12

Elaboration reçus

 
 
 

Toujours

 

Reçus élaboré

 

7h30 - 15h00

Imprimante libre

AB

Sce Fin Caissier Ordinateur

 
 
 
 

ET

 
 

PF13

Edition Reçus

 
 
 

Toujours

 

Reçus édité

7h30 - 15h00

Exportateur présent

M

Sce Fin Caissier Caissier

 

ET

 
 

PF14

Livraison reçus

 
 
 

Toujours

 
 

Reçus livré

 

Fin processus Payement frais
d'exportation

 
 

76

Processus « Autorisation exportation produit »

DEROULEMENT

ENCHAINEMENT DES PROCEDURES FONCTIONNELLES

Nature

Poste de
Travail

Temps, Durée

Lieu,

Responsable,
Ressource,

7h30 - 15h00

 

M

Sce Com Exportateur Exportateur

Sce Com. Reçus détenu

Ouvert

 
 

ET

 
 

PF15

Présentation reçus

 
 
 

Toujours

 
 
 
 

Reçus présenté

 
 
 

7h30 - 15h00

 

Reçus examiné

M

Sc Com

Chef Sce Com Chef Sce Com

 
 
 
 

ET

 
 
 

PF16

Approbation reçu

 
 
 
 

Toujours

 
 
 

Reçus approuvé

 
 
 
 
 

Direction Ouverte

M

Direction Chef Sce Com Chef Sce Com

 
 
 
 

ET

 
 

PF17

Transfert reçus

 
 
 

Toujours

 

Reçus transféré

C

77

7h30 - 15h00

Informaticien

C

présent

AC

Direction Directeur

Directeur + Ordinateur

 
 

ET

 
 

PF18

Saisie COI

 
 
 

Toujours

 
 

COI saisie

 

7h30 - 15h00

Imprimante Disponible

AB

Direction Directeur Ordinateur

ET

 

PF19

Edition COI

 
 

COI édité

Toujours

 
 

7h30 - 15h00

Statisticien présent

M

Bur Stat Exportateur Exportateur

 

ET

 
 

PF20

Présentation COI

 

COI

présenté

Toujours

 
 

7h30 - 15h00

 

ET

Exportateur présent

M

Direction Directeur Directeur

 
 
 
 

PF21

Autorisation exportation

 
 
 

Toujours

 

Exportation autorisé

 
 

Fin processus Payement frais
d'exportation

 
 

78

III.6.5. GRAPHE DE CIRCULATION DES INFORMATIONS

Direction

Sce Com

Sce Fin

Bur. Export

Bur Lab

 
 
 
 
 

PF1

Laborantin

 
 

Réception
échantillon

 
 
 
 
 
 
 

PF2

Laborantin

 
 
 

Analyse et
Traitement
produit

 
 
 
 
 
 
 

PF3

Laborantin

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Elaboration
Certificat de
qualité

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

PF4

Laborantin

 
 
 

Edition

 

A

Certificat de
qualité

 
 

79

 
 
 

A

 

PF5

Laborantin

 
 
 

Envoie

Certificat de

Qualité

 
 
 
 
 
 
 

PF6

Chef Bur Exp

 
 

Vérification
Certificat de
qualité

 
 
 
 
 
 

PF7

Chef Bur Exp

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Elaboration
Elément de
Facturation

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

PF8

Chef Bur Exp

 
 
 

Edition
Elément de
Facturation

 

B

 

80

1

 

B

 
 
 

PF9

Comptable

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Elaboration
Facture

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

PF10

Comptable

 
 
 

Edition Facture

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

PF11

Comptable

 
 
 

Remise Facture

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

PF12

Comptable

 
 
 

Payement
Facture

 

C

81

 
 

C

 
 

PF13

Comptable

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Elaboration
Reçus

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

PF14

Comptable

 
 
 

Edition Reçu

 
 
 
 
 
 
 
 
 

PF15
Caissier

 
 
 

Livraison Reçu

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

PF16

Exportateur

 
 
 

Présentation
Reçu

 
 
 
 
 
 
 
 
 

PF17

Chef Sce Com

 
 
 

Approbation
Reçu

D

82

 

D

 
 
 

PF18

Chef Sce Com

 
 
 

Transfert Reçu

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

PF19
Directeur

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Elaboration COI

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

PF20
Directeur

 
 
 

Edition COI

 
 
 
 
 
 
 
 
 

PF21

Exportateur

 
 
 

Présentation
COI

 
 
 
 
 
 
 
 
 

PF22
Directeur

 
 
 

Autorisation

 
 

Fin

 

d'Exportation

 
 
 
 
 
 

Nature : AB

Objet : Edition Certificat de qualité

Evènements entrés : Certificat de qualité élaboré, imprimante opérationnelle Evènements Sortie : Certificat de qualité élaboré

Données entrées : CodeProd, Descript, CodeExam, TypeExamen, Laborantin, DateExp, Qual

Données Sorties : CodeProd, Descript, CodeExam, TypeExamen, Laborantin, DateExp, Qual

Action sur la BD

- Consultation : Visualiser le certificat de qualité

- MAJ : Néant

83

III.6.6. FICHES DES DESCRIPTION DE PROCEDURE FONCTIONNELLES

FICHE DE DESCRIPTION DE LA PF1

Nature : M

Objet : Réception échantillon

Evènements entrés : Produits à exporter, Echantillonnaire présent Evènements Sortie : Echantillon présenté

Données entrées : Néant

Données Sorties : Néant

Action sur la BD

- Consultation : Néant

- MAJ : Néant

FICHE DE DESCRIPTION DE LA PF2

Nature : M

Objet : Analyse et Traitement Produit

Evènements entrés : Echantillon présenté, laborantin présent, Echantillon reçus Evènements Sortie : Bonne qualité ou Mauvaise qualité

Données entrées : Néant

Données Sorties : Néant

Action sur la BD

- Consultation : Néant

- MAJ : Néant

FICHE DE DESCRIPTION DE LA PF3

Nature : AC

Objet : Elaboration Certificat de Qualité

Evènements entrés : Bonne qualité, informaticien présent Evènements Sortie : Certificat de qualité

Données entrées : CodeProd, Descript, CodeExam, TypeExamen, Laborantin, DateExp, Qual

Données Sorties : CodeProd, Descript, CodeExam, TypeExamen, Laborantin, DateExp, Qual

Action sur la BD

- Consultation : Néant

- MAJ : Ajout des données dans TExamen, TProduit et TSoumettre

FICHE DE DESCRIPTION DE LA PF4

Nature : AB

Objet : Edition de l'Elément de Facturation

Evènements entrés :Elément de facturation élaboré, imprimante Opérationnelle

Evènements Sortie : Elément de Facturation éditée

Données entrées : NumExp, Nom, Postnom, CodeProd, Descript, DateExp, MontantPayé

Données Sorties : NumExp, Nom, Postnom, CodeProd, Descript, DateExp, MontantPayé

Action sur la BD

- Consultation : Visualiser l'Elément de Facturation

- MAJ : Néant

84

FICHE DE DESCRIPTION DE LA PF5

Nature : M

Objet : Envoie Certificat de qualité

Evènements entrés : Certificat de qualité édité, Chef Bureau Exportation présent Evènements Sortie : Certificat de qualité envoyé

Données entrées : Néant

Données Sorties : Néant

Action sur la BD

- Consultation : Néant

- MAJ : Néant

FICHE DE DESCRIPTION DE LA PF6

Nature : M

Objet : Vérification Certificat de qualité

Evènements entrés : Certificat de qualité envoyé, Certificat de qualité Détenu Evènements Sortie : Certificat Conforme ou Certificat non conforme

Données entrées : Néant

Données Sorties : Néant

Action sur la BD

- Consultation : Néant

- MAJ : Néant

FICHE DE DESCRIPTION DE LA PF7

Nature : AC

Objet : Elaboration élement de facturation

Evènements entrés : Certificat de qualité conforme, informaticien présent Evènements Sortie : Elément de Facturation élaborer

Données entrées : NumExp, Nom, Postnom, CodeProd, Descript, DateExp, MontantPayé

Données Sorties : NumExp, Nom, Postnom, CodeProd, Descript, DateExp, MontantPayé

Action sur la BD

- Consultation : -

- MAJ : Ajout des données dans TExportateur, TProduit et TExporte

FICHE DE DESCRIPTION DE LA PF8

Nature : M

Objet : Payement Facture

Evènements entrés : Facture remise, agent disponible Evènements Sortie : Certificat de qualité

Données entrées : Néant

Données Sorties : Néant

Action sur la BD

- Consultation : Néant

- MAJ : Néant

85

FICHE DE DESCRIPTION DE LA PF9

Nature : AC

Objet : Elaboration Facture

Evènements entrés : Base de données lancées, Informaticien présent Evènements Sortie : Facture élaboré

Données entrées : NumExp, Nom, Postnom, CodeProd, Descript, DateExp, MontantPayé

Données Sorties : NumExp, Nom, Postnom, CodeProd, Descript, DateExp, MontantPayé

Action sur la BD

- Consultation : Néant

- MAJ : Ajout des données dans TExportateur, TProduit et TExporte

FICHE DE DESCRIPTION DE LA PF10

Nature : AB

Objet : Edition facture

Evènements entrés : Facturé élaborer, imprimante libre Evènements Sortie : Facture éditée

Données entrées : NumExp, Nom, Postnom, CodeProd, Descript, DateExp, MontantPayé

Données Sorties : NumExp, Nom, Postnom, CodeProd, Descript, DateExp, MontantPayé

Action sur la BD

- Consultation : Visualiser la facture

- MAJ : Néant

FICHE DE DESCRIPTION DE LA PF11

Nature : M

Objet : Remise facture

Evènements entrés : Facture édité, Exportateur Présent Evènements Sortie : Facture remise

Données entrées : Néant

Données Sorties : Néant

Action sur la BD

- Consultation : Néant

- MAJ : Néant

FICHE DE DESCRIPTION DE LA PF12

Nature : M

Objet : Présentation reçu

Evènements entrés : Reçu détenu, Service Commercial Ouvert Evènements Sortie : Reçu présenté

Données entrées : Néant

Données Sorties : Néant

Action sur la BD

- Consultation : Néant

- MAJ : Néant

86

FICHE DE DESCRIPTION DE LA PF13

Nature : AC

Objet : Elaboration reçus

Evènements entrés : Facture payée, Informaticien présent Evènements Sortie : Reçu élaborer

Données entrées : NumExp, Nom, Postnom, CodeProd, Descript, DateExp, MontantPayé

Données Sorties : NumExp, Nom, Postnom, CodeProd, Descript, DateExp, MontantPayé

Action sur la BD

- Consultation : Néant

- MAJ : Ajout des données dans TExportateur, TProduit et TExporte

FICHE DE DESCRIPTION DE LA PF14

Nature : AB

Objet : Edition reçu

Evènements entrés : Reçu élaboré, imprimante libre Evènements Sortie : Reçu édité

Données entrées : NumExp, Nom, Postnom, CodeProd, Descript, DateExp, MontantPayé

Données Sorties : NumExp, Nom, Postnom, CodeProd, Descript, DateExp, MontantPayé

Action sur la BD

- Consultation : Néant

- MAJ : Néant

FICHE DE DESCRIPTION DE LA PF15

Nature : M

Objet : Livraison reçu

Evènements entrés : Reçus édité, Exportateur présent Evènements Sortie : Reçu livré

Données entrées : Néant

Données Sorties : Néant

Action sur la BD

- Consultation : Néant

- MAJ : Néant

FICHE DE DESCRIPTION DE LA PF16

Nature : AB

Objet : Edition COI

Evènements entrés : COI Saisi, Imprimante Disponible Evènements Sortie : COI édité

Données entrées : NumExp, Nom, Postnom, CodeProd, Descript, DateExp, MontantPayé

Données Sorties : NumExp, Nom, Postnom, CodeProd, Descript, DateExp, MontantPayé

Action sur la BD

- Consultation : Visualiser le Certificat d'origine International

- MAJ : Néant

87

FICHE DE DESCRIPTION DE LA PF17

Nature : M

Objet : Approbation reçu

Evènements entrés : Reçu présenté, Reçu examiné Evènements Sortie : Reçu approuvé

Données entrées : Néant

Données Sorties : Néant

Action sur la BD

- Consultation : Néant

- MAJ : Néant

FICHE DE DESCRIPTION DE LA PF18

Nature : M

Objet : Transfert reçus

Evènements entrés : Reçu approuvé, Reçu examiné Evènements Sortie : Reçu approuvé

Données entrées : Néant

Données Sorties : Néant

Action sur la BD

- Consultation : Néant

- MAJ : Néant

FICHE DE DESCRIPTION DE LA PF19

Nature : AC

Objet : Saisie COI

Evènements entrés : Reçu transféré, Informaticien présent Evènements Sortie : COI Saisi

Données entrées : NumExp, Nom, Postnom, CodeProd, Descript, DateExp, MontantPayé

Données Sorties : NumExp, Nom, Postnom, CodeProd, Descript, DateExp, MontantPayé

Action sur la BD

- Consultation : Néant

- MAJ : Ajout des données dans TExportateur, TProduit et TExporte

FICHE DE DESCRIPTION DE LA PF20

Nature : M

Objet : Autorisation Exportation

Evènements entrés : COI Présenté, Directeur Disposé Evènements Sortie : Exportateur Autorisé

Données entrées : Néant

Données Sorties : Néant

Action sur la BD

- Consultation : Néant

- MAJ : Néant

88

FICHE DE DESCRIPTION DE LA PF21

Nature : M

Objet : Présentation COI

Evènements entrés : COI édité, Statisticien présent Evènements Sortie : COI Présenté

Données entrées : Néant

Données Sorties : Néant

Action sur la BD

- Consultation : Néant

- MAJ : Néant

FICHE DE DESCRIPTION DE LA PF22

89

Chap. IV. CONCEPTION DU SYSTEME D'INFORMATION
INFORMATISEE

IV.1MODELE LOGIQUE DES DONNEES

Le niveau logique a pour objectif, la définition des moyens informatiques à affecter au poste de travail pour exécuter les opérations. Il est l'image du modèle conceptuel, intégrant le choix d'organisation des données. Le passage de la description conceptuel à l'implémentation physique de la base de données.

Notre modèle logique se présente de la manière suivante : TCodification(RefInterne, CodePays, CodePortEmbarque, N°Ordre) ;

TExamen(CodeExamen, TypeExamen, Laborantin) ; TExportateur(NumExport, Nom, Post nom, Sexe, Adresse) ;

TExporte(#NumExport, #CodeProduit, DateExport) ;

TProduit (CodeProduit,Désignation, PaysProd, AdresseNotif, MethodeTransf, UnitéPoids, Expédié) ;

TSoumettre (Référence, DateExamen, Qualité, #CodeProduit, #CodeExamen). TTransporte (Réf, DateDépart, Immatriculation, #CodeTransp, #CodeProduit) ; TTransporteur(CodeTransp, NomTransp) ;

IV.2MODELE PHYSIQUE DE DONNEE

Le modèle physique des données consiste à l'implémenter une base des données dans un système de gestion de base des données. Il est une étape de définition des données à l'intérieur de la structure physique de l'ordinateur c'est - à - dire le résultat technique qui a été prise en fonction des objets et des contraintes techniques.

Le modèle physique des données est un formalisme qui permet de préciser le système de stockage employé pour un système de gestion de base des données, il est également appelle dérivation du modèle conceptuel dans un formalisme adapté à une implémentation ultérieur au niveau physique sous forme des basé relationnelle.

90

91

Début

AJOUTER

VALIDER

ANNULER

TProduit

TExamen

TSoumettre

Elaboration Certificat de qualité

Maquette : 00A

Saisir : CodeProduit, TypeExamen, Laborantin, DateExamen, Qualité

Edition Certificat de qualité

Maquette : 00B

Visualiser le Certificat de qualité

IMPRIMER

ANNULER

Elaboration Elément de Facturation

Maquette : 00C

Saisir : NumExport, Nom, PostNom, CodeProduit, Désignation, DateExport, NbrLot, PoidsNet, Montant

AJOUTER

VALIDER

ANNULER

Edition Certificat de qualité

Maquette : 00D

Visualiser l'Elémént de Facturation

AJOUTER

IMPRIMER

ANNULER

TProduit

TExamen

TSoumettre

TExportateur

TProduit

TExporte

TProduit

TExamen

TSoumettre

Fin

AJOUTER

IV.3. MODEL LOGIQUE DE TRAITEMENT

Début

92

Elaboration Facture

Maquette : 00E

Saisir : NumExport, Nom, PostNom, CodeProduit, Désignation, DateExport, NbrLot, PoidsNet, Montant

TExportateur

TProduit

TExporte

ANNULER

VALIDER

AJOUTER

TExportateur

TProduit

TExporte

Edition Facture

Maquette : 00F

Visualiser la Facture

AJOUTER

IMPRIMER

 
 
 

Maquette : 00H

Saisir : Visualiser le Reçu

AJOUTER

Maquette : 00G

Saisir : NumExport, Nom, PostNom, CodeProduit, Désignation, DateExport, NbrLot, PoidsNet, Montant

AJOUTER

Elaboration Réçu

Edition Réçu

IMPRIMER

VALIDER

Fin

ANNULER

ANNULER

TExportateur

TProduit

Exporte

TExportateur

TProduit

Exporte

ANNULER

93

Début

Elaboration COI

Maquette : 00I

Saisir : CodeProduit, Désignation, CodeExamen, TypeExamen, Laborantin, DateExamen, Qualité

AJOUTER

ANNULER

VALIDER

TExportateur

TExporte

TProduit

TTransporteur TCodification

Edition COI

Maquette : 00J Visualiser le COI

AJOUTER

ANNULER

IMPRIMER

TExportateur

TExporte

TProduit

TTransporteur TCodification

Fin

94

IV.4. PRESENTATION DE L'APPLICATION

Nous avons conçu notre application dans Visual basic dot net connecté à une base des données conçu en Microsoft Access 2013. Le VB.Net se trouve dans l'environnement Visual Studio qui possède différentes versions dont 2008, 2010, 2012, 2013, etc.

Pour accéder à notre application il suffit de cliquer sur :

- Menu Démarrer ;

- Tous les programmes, - Gestion_Exportation.

A l'ouverture l'application se le tout premier formulaire qui se présente est le formulaire d'authentification et il se présente comme suit :

1. FORMULAIRE D'AUTHENTIFICATION

Après avoir compléter le nom du compte d'utilisateur et le mot de passe, en cliquant sur connexion, il y a le formulaire principale qui va s'afficher et qui se présente de la manière suivante.

95

2. FORMULAIRE PRINCIPALE

Sur ce formulaire, nous avons sur la barre de menu, le menu fichier, les états des sorties et aides ; en cliquant sur fichier, on a la possibilité d'ouvrir les différentes formulaire entre autre exportateur, exporte, codification, examen, transporte, transporteur, soumettre, produit mais aussi l'autre option dans fichier est quitter qui nous permet de quitter l'application, dans les Etats des sorties, nous trouvons les différentes états de sorties qui seront ressortis à partir de l'application.

3. FORMULAIRE EXPORTATEUR

Sur ce formulaire, l'utilisateur aura la possibilité d'ajouter, supprimer modifier des informations dans la table exportateur et il a un vue sur les informations se trouvant dans la base des données mais aussi sur le bouton fermer qui permet de quitter le formulaire.

96

4. FORMULAIRE PRODUIT

Sur ce formulaire, l'utilisateur aura la possibilité d'ajouter, supprimer modifier des informations dans la table produit et il a un vue sur les informations se trouvant dans la base des données mais aussi sur le bouton fermer qui permet de quitter le formulaire.

5. FORMULAIRE EXPORTE

Sur ce formulaire, l'utilisateur aura la possibilité d'ajouter, supprimer modifier des informations dans la table Exporte et il a un vue sur les informations se trouvant dans la base des données mais aussi sur le bouton fermer qui permet de quitter le formulaire.

97

6. FORMULAIRE EXAMEN

Sur ce formulaire, l'utilisateur aura la possibilité d'ajouter, supprimer modifier des informations dans la table Examen et il a un vue sur les informations se trouvant dans la base des données mais aussi sur le bouton fermer qui permet de quitter le formulaire.

7. FORMULAIRE CODIFICATION

Sur ce formulaire, l'utilisateur aura la possibilité d'ajouter, supprimer modifier des informations dans la table codification il a un vue sur les informations se trouvant dans la base des données mais aussi sur le bouton fermer qui permet de quitter le formulaire.

98

8. FORMULAIRE SOUMETTRE

Sur ce formulaire, l'utilisateur aura la possibilité d'ajouter, supprimer modifier des informations dans la table produit et il a un vue sur les informations se trouvant dans la base des données mais aussi sur le bouton fermer qui permet de quitter le formulaire.

9. FORMULAIRE TRANSPORTE

Sur ce formulaire, l'utilisateur aura la possibilité d'ajouter, supprimer modifier des informations dans la table Transporte et il a un vue sur les informations se trouvant dans la base des données mais aussi sur le bouton fermer qui permet de quitter le formulaire.

99

10. FORMULAIRE TRANSPORTEUR

Sur ce formulaire, l'utilisateur aura la possibilité d'ajouter, supprimer modifier des informations dans la table transporteur et il a un vue sur les informations se trouvant dans la base des données mais aussi sur le bouton fermer qui permet de quitter le formulaire.

IV.5. PRESENTATION DES ETATS DES SORTIES

Les Etats des sorties que nous avons réalisés sont : 1. LISTE DES EXPORTATEURS ;

100

2. LA LISTE DES TRANSPORTEURS ;

3. LA FACTURE

4. LE REÇU ;

101

5. LE CERTIFICAT D'ORIGINE INTERNATIONAL ;

5. ELEMENT DE FACTURATION ;

102

7. CERTIFICAT DE QUALITES ;

8. SITUATION GLOBAL DES PRODUITS EXPORTENT

La technique d'interview nous a permis de compare l'organisation et le fonctionnement du système de gestion des produits agricoles moyennent un

103

CONCLUSION

Nous voici au terme de notre travail de fin de cycle qui parlé de la mise en place d'un système informatisé pour la gestion des stocks des produits agricoles prêts a l'exportation dans une entreprise public, cas de l'Office National du Café Secteur de Goma.

En parcourant les services de cette entreprise chargée des exportations des produits agricoles, nous nous sommes rendu compte qu'il y a certains problèmes que connaissent ces services lors de la gestion des exportations. C'est pourquoi nous avons formulé les questions suivantes qui ont guidé notre investigation :

? Quel Système peut - on mettre en place pour une gestion rationnelle des produits agricoles prêts à l'exportation au sein de l'Office National du Café ?

? Comment peut - on permettre à l'Office National du Café par son Service Commercial de faire un traitement rapide, clair et précis des données ?

Partant de ce qui précède, nous avons prévu des hypothèses comme réponses à ces questions ci - haut posées :

? La mise en place d'un logiciel créée en Visual Basic dot Net ( VB.Net) connecté à une Base de données conçue en Microsoft Office Access permettrait non seulement au Service Commercial de l'Office National du Café de sécuriser les informations sur les entrées et les sorties des produits agricoles prêts à l'exportation, mais aussi de faire une gestion rapide, claire et précis des données ;

? Pour permettre au Service Commercial de l'Office National du Café de faire un traitement rapide, clair et précis des données, il serait mieux d'y placer des outils informatiques (Ordinateur, Imprimante, Scanner).

Pour vérifier ces hypothèses, nous avons utilisées différentes méthodes et techniques ci - dessous :

La méthode MERISE nous a guidé pour l'analyse du système d'information existant dans l'entreprise ONC et à permis de concevoir un nouveau système d'information informatisé.

104

interrogatoire avec les agents du domaine pour récolter quelques données et technique documentaire : qui porte sur l'étude de l'analyse des documents écrit qui comprennent les ouvrages édites, archives et notes des diffèrent cours, travail de fin de cycle, travail de mémoire.

Ainsi, toute oeuvre humaine étant toujours imparfaite dit - on, nous ne sommes pas le premier et le dernier à nos intéresser à cette domaine, nous encourageons d'autres chercher de nous compléter.

105

BIBLIOGRAPHIE

OUVRAGES

1. CLAVIER Jacques : La méthode MERISE et AMC * DESIGNOR, édition J.C.I.inc, Bruxelles 2000, page 24 -31.

2. GRAWITZ Madeleine, Les méthodes en sciences sociales, Paris, Dalloz, 1993, page. 301.

3. HUGUES LE BLANC B. Marley : UMC pour l'analyse du système d'Information, Dunod Informatique 2000.

4. J. SORNET, Informatique de Gestion, Analyse et Partage des bases des données en 21 fichiers, Paris 2008, page 8.

TFC ET MEMOIRES

1. HABAGUHORA MWISENEZA Nadine : « Conception d'un système informatisée de la gestion de stocks des produits pharmaceutiques, cas de l'hôpital générale de référence la charité maternelle », TFC inédit, ISIG Goma 2011 - 2012.

2. KAKULE JEAN MARI Vianney : « La Mise en place d'une application informatisé de la gestion des stocks dans une entreprise commerciales, cas de KAWA SANA » TFC inédit Goma ISIG 2013 - 2014.

NOTES DE COURS

1. CT. OMER KAKULE, Initiation à la recherche scientifique, Cours Inédit G2 Informatique de Gestion ISIG Goma 2013 - 2014

2. Ass2. AMANI HAGUMA Joseph, Méthode d'Analyse Informatique I, cours inédit ISIG/Goma 2013 - 2014.

3. P.O Jean Marie MUSHAGALUSHA, Gestion de Ressources Humaines, Cours inédit G3 Informatique de Gestion ISIG Goma, 2014- 2015.

4. CT KILUKA, Bases des données, Cours inédit G2 Informatique de Gestion/ISIG Goma 2013 - 2014.

5. Professeur Jeampy MBIKAYI, Méthode d'analyse informatique II, Cours inédit G3 Informatique de gestion ISIG Goma, 2014- 2015.

6. KINDU Jean CHIRAC, Gestion de Stock, Cours inédit G3 Informatique de Gestion ISIG/Goma, 2014-2015

AUTRES DOCUMENTS

1. Primature RDC, Décret n°09/59 du 03/12/2009 fixant les statuts d'un établissement public dénommé Office National du Café, page 2 à 8.

2. Archive de l'ONC Secteur de Goma

106

TABLE DES MATIERES

IN MEMORIUM i

DEDICACE ii

REMERCIEMENTS iii

SIGLE ET ABREVIATIONS iv

INTRODUCTION 1

1. ETAT DE LA QUESTION 1

2. PROBLEMATIQUE 2

3. HYPOTHESE 3

4. OBJECTIF DU TRAVAIL 3

5. CHOIX ET INTERET DU SUJET 4

5.1. Choix 4

5.2. Intérêt 4

6. DELIMITATION DU SUJET 4

7. METHODE ET TECHNIQUE UTILISEES 4

8. DIFFICULTES RECONTREES 5

9. SUBDIVISION DU TRAVAIL 6
CHAPITRE PREMIER : CONSIDERATIONS THEORIQUES ET PRESENTATION DU MILIEU

D'ETUDE 7

I.1. CONSIDERATIONS THEORIQUES 7

I.1.1. DEFINITION DES CONCEPTS DE BASE 7

I.1.2. GENERALITE SUR LA GESTION DE STOCK 11

I.2. PRESENTATION DU MILIEU D'ETUDE 14

I.2.1. APERÇU HISTORIQUE DE L'ONC 14

I.2.1. SITUATION GEOGRAPHIQUE 14

I.2.3. LES OBJECTIFS DE L'ONC 15

I.2.4. ORGANISATION STRUCTURO - FONCTIONNELLE DE L'ONC 16

Chap. II. ANALYSE DU SYSTEME D'INFORMATION EXISTANT 21

II.1. DEFINITION DES CONCEPTS 22

II.2. ANALYSE DES FLUX 24

II.2.1. MODELE CONCEPTUEL DES FLUX BRUTS (MCFB) 24

II.2.2. MATRICE DES FLUX BRUTS 26

II.2.3. MODELE CONCEPTUEL DES FLUX NET (MCFN) 27

II.3. MODELE ORGANISATIONNELLE DE TRAITEMENT (MOT) 28

II.3.1. DEFINITION DES CONCENCEPTS 28

II.3.2. DETERMINATION DES PROCEDURES FONCTIONNELLES 31

II.3.3. DIAGRAMME D'ENCHAINNEMENT DES PROCEDURES FONCTIONNELLES 32

II.4. MODELE CONCEPTUELLE DE TRATAITEMENT (MCT) 38

II.4.1. CONCEPT DE BASE 38

II.4.2. CONSTRUCTION DU MCT 40

II.5. MODELE CONCEPTUEL DE DONNEE (MCD) 46

II.5.1. DOCUMENT UTILISES 47

II.5.2. DICTIONNAIRE DE DONNE (DD) 47

II.5.3. GRAPHE DE DEPENDANCE FONCTIONNELLE 49

II.5.4. MODELE CONCEPTUEL DE DONNEE 50

II.6. CRITIQUE DE L'EXISTANT 52

Chap. III. CONCEPTION DU SYSTEME D'INFORMATION FUTURE 53

III.2. MATRICE DES FLUX BRUTS 56

II.3. MODELE CONCEPTUEL DES FLUX NET (MCFN) 57

III.4. MODELE CONCEPTUEL DE DONNEE (MCD) 58

II.4.1. DICTIONNAIRE DE DONNE (DD) 58

III.4.2. GRAPHE DE DEPENDANCE FONCTIONNELLE 60

107

III.4.3. REGLE DE GESTION 61

II.5. MODELE CONCEPTUELLE DE TRATAITEMENT (MCT) 63

II.5.2. CONSTRUCTION DU MCT 63

III.6. MODELE ORGANISATIONNELLE DE TRAITEMENT (MOT) 69

III.6.1. REGLES D'ORGANISATION 69

III.6.2. TABLEAUX DES PROCEDURES FONCTIONNELLES 70

II.6.3. DIAGRAMME D'ENCHAINNEMENT DES PROCESURES FONCTIONNELLES 72

III.6.5. GRAPHE DE CIRCULATION DES INFORMATIONS 78

III.6.6. FICHES DES DESCRIPTION DE PROCEDURE FONCTIONNELLES 83

Chap. IV. CONCEPTION DU SYSTEME D'INFORMATION INFORMATISEE 89

IV.1. MODELE LOGIQUE DES DONNEES 89

IV.2. MODELE PHYSIQUE DE DONNEE 89

IV.3. MODEL LOGIQUE DE TRAITEMENT 91

IV.5. PRESENTATION DE L'APPLICATION 94

IV.6. PRESENTATION DES ETATS DES SORTIES 99

CONCLUSION 103

BIBLIOGRAPHIE 105

OUVRAGES 105

TFC ET MEMOIRES 105

NOTES DE COURS 105

AUTRES DOCUMENTS 105

TABLE DES MATIERES 106