WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Politique budgétaire en RDC: instruments, moyens et efficacité.

( Télécharger le fichier original )
par Alain NZANZU TAVULYANDANDA
Université Catholique du Graben - Licence 2015
  

précédent sommaire suivant

2. Hypothèses du travail

Pour mieux cadrer notre recherche, nous avons arrêté anticipativement les réponses suivantes à nos différentes questions :

· Il semble que les instruments de politique budgétaire en RDC soient l'accroissement des impôts et taxes et celle des dépenses publiques. Dans cette logique les moyens de cette politique proviendraient en grande partie des impôts et taxes ;

· Il est possible que la politique budgétaire en vigueur en RDC ait été efficace et ce en contribuant à la relance de la croissance, à la diminution du taux de chômage et à la stabilité du niveau général des prix.

Aucune recherche ne peut être effectuée sans qu'elle ait une finalité, la nôtre n'en fait pas exception.

3. Objectifs de la recherche

L'objectif assigné à ce travail  consiste à identifier les outils, les moyens et les effets de la politique budgétaire en RDC.

Dans cette même logique d'idées et de façon plus spécifique l'objectif consiste  à identifier si les politiques budgétaires adoptées ces dernières années par la RDC ont été efficaces et efficientes pour la résolution des problèmes macroéconomiques de la RDC.

La réalisation de tout objectif n'est possible que si une certaine méthodologie adéquate a été mise en oeuvre

4. Méthodologie de la recherche

La méthodologie d'une recherche définie les méthodes et techniques utilisées dans la réalisation d'un travail.

Dans ce travail, nous avons utilisé les méthodes suivantes :

o La méthode descriptive : cette méthode consiste à décrire, nommer ou caractériser un phénomène, une situation ou un événement de sorte qu'il apparaisse familier. Elle nous a permis de décrire les faits économiques les plus marquants de la période sous investigation ;

o La méthode analytique : celle-ci étant une analyse systématique de toutes les informations ainsi que des données récoltées, elle nous a permis de déterminer les outils, moyens et de mesurer l'efficacité de la politique budgétaire en RDC de 2003 à 2015 ;

o La méthode comparative : cette méthode est définie par REUCHELIN (Reuchlin, M., les Méthodes en psychologie , 3ème édition, P.U.F, Paris, 1973, p.25), comme « démarche cognitive par laquelle on s'efforce à comprendre un phénomène par la confrontation des situations différentes » .elle nous a permis de comparer deux ou plusieurs phénomènes ou situations afin de dégager les écarts et ainsi les interpréter.

Quant à la technique, nous avons utilisé:

o La technique documentaire : elle nous a été utile dans l'élaboration de la partie théorique et l'illustration de nos idées par celles des auteurs et chercheurs nous ayant précédé dans la rédaction et la recherche. Cette technique a aussi permis de réunir les données nécessaires à la réalisation de notre travail. Ainsi, avons consulté les ouvrages disponibles dans la bibliothèque centrale de l'UCG, sur internet en général et sur le site de la BCC en particulier.

précédent sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.