WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

L'impact des technologies de l'information et de la communication sur l'entreprise.


par Mohamed ZAZA
Ecole supérieure de technologie de Laayoune - diplôme universitaire de technologie  2016
  

sommaire suivant

Introduction générale

:

Le présent travail entre dans le cadre d'un projet fin d'étude pour l'obtention d'un Diplôme Universitaire de Technologie (D.U.T), il représente le fruit de deux années d'étude, d'apprentissage et d'application.

Ainsi, le sujet de ce travail est une étude de l'impact des technologies de l'information et de la communication sue l'entreprise.

A l'aube des années quatre-vingts, l'économie mondiale a connu le passage de la société et de l'économie matérielles à une société et une économie immatérielles ou le capitalisme cognitif, en débordant l'aspect économique société de la connaissance, désignent ce qui serait une nouvelle phase de l'histoire économique dans laquelle, selon certains économistes, nous sommes entrés depuis la fin du siècle dernier (années 1990). C'est Fritz Machlup le premier qui parle sur l'économie immatérielle dans son livre The production and distribution of knowledge in the United States. Le développement de la nouvelle économie dépend plus des connaissances et de la créativité de l'homme que des ressources naturelles. Ceci explique la nouvelle tendance l'économie mondiale qui se trouve en pleine mouvance, une mutation d'une économie de production à une économie d'information, de savoir et de connaissances. Pourtant, la relation entre connaissance et croissance s'avère complexe. Le paradoxe de la productivité, mis en évidence par le prix Nobel d'économie Robert Solow, en constitue un bon exemple ; il montre que la relation entre connaissance et croissance n'est pas immédiate car l'utilisation efficace des technologies de l'information et de la communication (TIC), comme des autres technologies, repose sur un processus de réorganisation et d'apprentissage à tous les niveaux, dans l'économie toute entière.

Dans ce contexte ou la principale source de création de richesses réside désormais dans les savoirs et les compétences, davantage que dans les ressources matérielles l'entreprise doit se consacrer à son métier d'origine ; par conséquent l'éventail de ses compétences se rétrécit, alors que les problèmes sont de plus en plus complexes et nécessitent une maîtrise des connaissances. Ainsi la logique du partage de l'information et le partenariat s'impose au sein de l'organisation et entre organisations.

Ecole supérieure de technologie 2015/2016 Page 1

Toute tentative de modernisation qu'elle que soit sa nature s'inscrit dans le cadre de l'amélioration de la qualité de service et la rationalisation des modes de fonctionnements (interne et externe) et l'utilisation des ressources de plus en plus rare dans le but d'une grande efficacité en terme de temps de productivité de rentabilité et compétitivité.

Face à ces exigences (mondialisation ; ouverture du marché, alliance partenariat...,) l'entreprise doit s'adapter et adapter son organisation avec les outils appropries. En cela les Technologies de l'Information et de la Communication ; abréviation souvent utilisée (TIC) offrent une meilleure opportunité pour que l'entreprise puisse échanger et communiquer, consolider sa relation avec le client à travers le marketing relationnel, accéder à de nouveaux marchés, assurer des processus d'affaires plus efficaces, réduire les coûts, renforcer l'attractivité des investissements et des partenariats en amont ou en aval de la chaîne de valeur et, enfin, sensibiliser son personnel au nouveau défi que constitue cette nouvelle ère de la connaissance. Il s'agit ici de quelques aspects dont l'entreprise pourra bénéficier pour se préparer afin de faire face à la concurrence, et qui la rendront plus compétitive sur son marché.

En gros, on change l'organisation pour s'adapter aux réalités du marché, besoins de notre clientèle ou encore à la compétition en adaptant notre manière de fonctionner.

Le changement organisationnel est le processus par lequel une organisation s'adapte en continu ou par rupture sous la contrainte ou par anticipation aux évolutions de son environnement.

Problématique :

L'apparition des nouvelles technologies de l'information et de la communication a radicalement ou partiellement transformé le fonctionnement des organisations.

Cette problématique peut être reformulée de façon suivante :

Quels sont les impacts internes et externes de l'utilisation des TIC dans l'entreprise ?

Comment engager une démarche TIC réussite au sein de l'entreprise et avec quels moyens et outils ?

Aspect méthodologique du sujet :

Selon le plan du travail, j'ai décomposé mon travail en trois parties.

Le premièr chapitre : on est parlé de notion et caractéristiques des technologies de l'information et de la communication on est la devisé en deux section, le premier c'est notion

Ecole supérieure de technologie 2015/2016 Page 2

des TIC on essaye de contourner le thème des TIC définition et nature, le deuxième c'est caractéristiques des TIC on est expliqué les différents types des TIC et leurs caractéristiques

Le deuxième chapitre : on est essayé de mesurer l'impact des TIC sur l'entreprise, pour cela on est devisé la mesure en deux types interne et externe, le premier concerne l'organisation et la structure de l'entreprise, la productivité et rendement, la gestion du personnel et conditions de travail et la gestion des connaissances ; puis le deuxième concerne la compétitivité de l'entreprise, la flexibilité de l'entreprise et la politique commerciale ou relation entreprise/client, et on essaye d'exposer les deux stratégies offerte pour l'entreprise, on conclure par la réponse à la question Les TIC présentent-elles une opportunité ou une menace pour l'entreprise moderne ?

Ecole supérieure de technologie 2015/2016 Page 3

CHAPITRE 1 : NOTION ET

sommaire suivant