WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Migration système sous 2003 server vers 2008 server.


par Gil Thibault TCHANA NGNINKEU
IAI-Cameroun - Diplome de Technicien Supérieur option Système et Réseau 2012
  

précédent sommaire suivant

Chapitre 2 Méthodologie

Description

N'ayant pas la possibilité de réaliser un projet réel nous optons pour une analyse virtuelle. La méthodologie employée peut se révéler efficace dans la résolution du problème mentionné. Ce chapitre présentera l'approche de la méthode utilisée.

Aperçu

2.1 Définition des mots clés

2.2 Configuration requise

2.3 Méthode de migration

2.4 Installation du système server 2003, configuration des services

2.5 Installation du système server 2008

2.6 Préparation à l'ajout d'un nouveau contrôleur Windows server 2008

2.7 Ajout d'un nouveau contrôleur de domaine Windows server 2008

2.8 Promotion de Server 2008 en contrôleur de domaine secondaire

2.9 Suppression de l'ancien contrôleur de domaine

2.10 Sauvegarde du système server 2008

2.1 Définition des mots clés

Active Directory est le nom du service d'annuaire (au sens informatique) de

Microsoft permettant de regrouper toutes les informations concernant le réseau, que ce soient les utilisateurs, les machines ou les applications.

La forêt : ensemble de tous les domaines Active Directory

2.2 Configuration requise

Ø Prérequis général

Tableau 4 prérequis

Processeur

Minimum : 1GHz pour ordinateurs x86 et 1.4GHz pour ordinateurs x64

Recommandé : 2 GHz

Optimal : 3 GHz ou supérieur

Espace disque requis

Minimum : 10 Go

Recommandé : 40 Go (installation complète) ou 10 Go (installation Server Core)

Optimal : 80 Go (installation complète) ou 40 Go (installation Server Core) ou plus

Remarque : Les ordinateurs avec plus de 16 Go de RAM nécessiteront davantage d'espace

disque pour les fichiers de pagination, de mise en veille prolongée et de vidage

Mémoire

Minimum : 512 Mo de RAM

Recommandé : 2 Go de RAM ou plus

Maximum (systèmes 32 bits) : 4 Go (Standard) ou 64 Go (Enterprise et Datacenter)

Maximum (systèmes 64 bits) : 32 Go (Standard) ou 2 To (Enterprise, Datacenter et pour système Itanium

Lecteur

Lecteur de DVD-ROM

Autres périphériques

requis

Moniteur Super VGA (800 × 600) ou résolution supérieure

Clavier et souris Microsoft ou dispositif de pointage compatible

Ø Prérequis particulier

Pour réaliser ce tutoriel il nous a fallu avoir :

ü 1 PC ASUS, AMD Athlon II DualCore 2 GHZ, 4 Go RAMrr, Windows Server 2008 ;

ü 1 PC DELL, Optilex330, Intel DuoCore 2GHZ, 2Go RAM, Windows Server 2003 SP1;

ü 1 PC ACER, Intel HD Graphics, Intel core i3-380M, 4 GB DDR3 Memory Windows 7, VMWare 6, 1 Switch 3 com superstack

Cinq machines v

2.3 Méthode de migration

Nous distinguons trois méthodes :

Mise à jour en lieu et place, Nouvelle installation et Migration

Ø Mise à jour en lieu et place

La mise à jour en lieu et place n'est possible qu'avec des machines 32-bit avec des OS Windows 2003 SP1 et Windows Server 2008.

· Les avantages :

Cette solution conserve l'ensemble des paramètres et configurations actuels de même que l'accès aux données.

· Les inconvénients :

Tous les anciens objets Active Directory et toutes les anciennes données, et d'éventuelles erreurs, sont conservées sur le serveur mis à niveau.

Les mises à niveau sur place nécessitent un temps d'arrêt plus long en raison du remplacement du système d'exploitation existant par le nouveau système d'exploitation.

En cas d'échec de la mise à niveau, le rétablissement de l'état précédent est plus complexe.

Ø Nouvelle installation

· Les avantages :

On crée un nouvel environnement adapté aux besoins actuels. On ne récupère pas les anciennes données inutiles. Ce processus n'intervient pas avec l'environnement de production.

· Inconvénients :

On doit entièrement reconfigurer le nouvel ordinateur et l'environnement Active Directory.

Cette méthode peut être indiquée lorsqu'on veut restructurer son environnement Active Directory. Par exemple, réduire le nombre de domaines, fusionner des forêts suite à un rachat d'une autre société, ...

L'outil « ADMT » fourni par Microsoft peut nous aider à cloner ou à déplacer des objets Active Directory à partir de domaines existants vers la nouvelle structure Windows Server 2008.

Ø Migration

· Les avantages :

L'ensemble des paramètres et configurations actuels est conservé et toutes les anciennes données et configurations inutiles sont supprimées du fait qu'on va précéder à une nouvelle installation 2008.

Étape de transition d'un environnement physique vers un environnement virtuel et d'une installation complète vers une installation minimale (Server Core).

Un temps d'arrêt inférieur est requis car l'ancien Server reste opérationnel pendant la grande majorité du processus de migration.

· Les inconvénients :

Des opérations de planification et vérification supplémentaires sont nécessaires afin de s'assurer que la migration a réussi.

précédent sommaire suivant