WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Analyse perspective de la mise en place de la titrisation des créances et prêts bancaires en république démocratique du Congo.

( Télécharger le fichier original )
par Laurent Luaba
Université Pédagogique Nationale - Licence 2015
  

précédent sommaire suivant

Tableau5.Structure des crédits dans le système bancaire congolais

Source : Rapport annuel BCC 2013

Commentaire : Dans le tableau, nous trouvons que les crédits accordés plus dans le circuit bancaire congolais est majoritairementà court terme, d'où la révolution à la modernité que nous annonces le Président de la République demande des sommes colossales pour atteindre les objectifs ; mais tout cela se passe soit par les emprunts dans d'autre banques qui ne sont pas nationale, hors la mise en place d'un marché financiers est une alternative pour avoir accès au crédit à long terme qui est aussi un déterminant du développement.

Enquêtes

Puisqu'il ne saurait y avoir de titrisation bancaire sans le concours des banques, une étape importante de la recherche a consisté à cerner l'opinion des hauts dirigeants des banques de la République Démocratique du Congo sur cette technique financière. Le questionnaire d'enquête distribué par e-mail est à l'annexe 1. Etant donné le caractère inhabituel du sujet, l'échantillon ciblé est bien large et regroupe quasiment toutes les banques et institutions financières dont l'adresse e-mail a été obtenue (Au total 5banques ont ainsi répondue,

L'objectif était aussi d'attirer l'attention d'un grand nombre d'acteurs du secteur bancaire et financier sur l'opportunité de la titrisation et recueillir le maximum de réponses. Pour accroître le taux de réponses, nous avons plusieurs fois relancé les banques sélectionnées.

Pour plus d'efficacité, nous avons été amenés à nous focaliser sur les 23 premières banques du circuit bancaire congolais. Des banques de réseau nous ont promis une réponse unique de leur Etat-major pour toutes les filiales du groupe. De telles réponses qui auraient été effectivement très pertinentes ne sont malheureusement pas parvenues. Malgré tous les efforts fournis, le taux de réponse est resté faible. Au total 5 banques ont répondu, dont deux parmi les 23 premières banques de la RDC.

L'importance du secret professionnel en milieu bancaire est telle qu'il est particulièrement difficile d'obtenir l'information. Le secret professionnel n'explique sans doute pas tout. Le sujet est d'actualité et peu connu de certains responsables que l'idée même de démanteler le cycle de crédit bouleverse. En outre, la stratégie de plusieurs banques reste axée sur la concentration, le total et le volume des actifs et non sur la cession de ceux-ci. D'où, la difficulté de prendre position pour un changement susceptible de bouleverser les habitudes et même le système bancaire. Toutefois, l'enquête et les entretiens avec les acteurs ont permis de faire progresser la compréhension de la titrisation comme technique financière au service de la stratégie des banques. Le ministère de finances tenu aussi par cette enquête, nous a promis aussi des réponses sur l'enquête et trouvant important d'intégrer cette technique dans le circuit bancaire da la RDC.

précédent sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.