WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Effet du non respect de la date et de la densité de semis sur le rendement du niébé.

( Télécharger le fichier original )
par Henry NGOYI
UNIVERSITE NOTRE DAME DE LOMAMI "Unilo"  - Ingénieur A0 2016
  

sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

INTRODUCTION

En République Démocratique du Congo en général, la population de Kabinda en particulier consomme le niébé comme aliment de base aux cotes du mais et du manioc, ce qui fait que plusieurs professionnels agricoles attachent une grande importance à cette culture, qui, au départ s'adapte mieux dans les sols infertiles. (Ngamo, 2007).

Le Niébé (Vigna Unguiculata) est une légumineuse alimentaire dont les feuilles et les graines constituent une source des protéines végétales la plus importante qui entre dans l'alimentation tant humaine qu'animale. (Roose, 2011).

Exigeant au minimum des précipitations de 200mm d'eau, résiste à une légère sécheresse, favorise la fixation de l'Azote atmosphérique et mobilise certains éléments majeurs dans le sol. Ses graines contiennent 200 à 300gr de protéines, 600gr d'hydrate de Carbone par Kg. (Hien, 2010).

Cependant, la plus grande faiblesse observée dans la pratique agricole est le non respect de la date, de la densité, de la profondeur de semi et des méthodes de lutte contre les maladies et ravageurs, ce qui justifie la faible productivité et la hausse de prix en période de rareté dans la ville de Kabinda.

Il est vrai que le Niébé est parmi les légumineuses les plus influencées par la date et la densité de semi. La date a un impact sur la germination, le taux de propagation des maladies et ravageurs et sur la croissance générale de la plante ; ceci étant dit au manque ou aux excès d'eau. Les écartements très rapproches augmentent la densité à l'Hectare et favorise ainsi une propagation des maladies et ravageurs (Denis, 2004).

Rappelons que le choix du non respect de la date et de la densité de semi du Niébé soulève certaines questions à savoir:

v Quel est l'impact du non respect de la date de semi sur le rendement du Niébé au regard des perturbations climatiques de l'heure ?

v Les écartements, ont-ils de l'influence sur la croissance et la production de Vigna Unguiculata ?

v Quelles sont les technologies agricoles qu'on peut développer pour rentabiliser la culture du Niébé ?

En entreprenant cette étude, nous voulons améliorer les conditions de production du Niébé pour les professionnels agricoles et en minimiser les pertes et dégâts infligées par les maladies et ravageurs de la culture, corrélées les facteurs de l'environnement et de génotypes.

Le choix du mois d'Avril et l'adoption des écartements de 30cm*30cm et de 50cm*30cm qui seront mis en essai en comparaison de ceux de 20cm*60cm aura un intérêt capital dans la mesure où leur mise en oeuvre permettra une large diffusion auprès des producteurs.

Ce travail s'inscrit dans la promotion de l'agriculture écologique et du développement durable qui sous-entendent l'utilisation des ressources naturelles disponibles au présent et leur préservation pour les générations futures.

Outre la valorisation des techniques novatrices et soucieuses de l'environnement, cette étude est l'apanage des chercheurs qui se concentrent à mettre au point celles adaptées aux conditions environnementales dont leur application améliore le rendement de la culture de Niébé.

La production du Niébé durant la période pluvieuse à elle seule ne peut surmonter la demande croissante pour la population de Kabinda. Pratiquer donc cette culture pendant la saison sèche diminuerai le prix de vente et permettrai de disponibiliser la légumineuse en quantité suffisante pour répondre à la demande de la population.

Pour vérifier le meilleur rendement possible, nous mettrons en place un dispositif expérimental en carré latin qui comprendra neuf unités expérimentales de 7,5m2 chacune et la distance entre parcelles voisines est de 0,50m ; le taux de germination, la hauteur des plants, le nombre des plants dégénérés suite à la sécheresse et des maladies et ravageurs, les ramifications, le nombre des fleurs et des gousses par pied, le nombres des graines par gousse et la production par hectare constituent le paramètre cardinal de notre étude.

Notre essai sera effectue au bas-fond aux cotés de la rivière Kabondo dans la concession de Richard ILUNGA, au quartier Kabondo, a Kabinda.

Outre l'introduction générale et la conclusion, ce travail s'articulera sur trois chapitres :

1. Considérations théoriques

2. Cadre descriptive du milieu, matériels et méthode

3. Résultats et analyse statistique

sommaire suivant






La Quadrature du Net