WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Politique et effets de crédit sur le revenu des bénéficiaires à Goma. Expérience de la coopec adec.

( Télécharger le fichier original )
par Jacques BALEZI KABAGAYA
Université de Goma - Licence 2012
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

SIGLES ET ABREVIATIONS

ADEC : Action de Développement par l'Epargne et le Crédit

BCC : Banque Centrale du Congo

BCCO : Bureau de Coordination du Congo

CADECO : Caisse d'Epargne du Congo

CGAP : Groupe Consultatif d'Assurance aux Pauvres

CEMAC : Communauté Economique et Monétaire de l'Afrique Centrale

COFACE : Compagnie Française d'Assurance et du Commerce Extérieur

CONACEC : Confédération Nationale des Coopératives d'Epargnes et de

Crédit

COOPEC : Coopérative d'Epargne et de Crédit

EME : Etablissement des monnaies Electroniques

EP : Etablissement de Paiement

IF : Institution Financière

IFS : Institution Financière Décentralisée

IFm : Institution Financière mutualiste

IMF : Institution de Microfinance

IOB : Intermédiaire en Opérations des Banques

ISFD : Institutions du Système Financier Décentralisé

Kin : Kinshasa

MATIF : Marché à Terme International de France

MONEP : Marché des Opérations Négociables de Paris

ONG : organisme Non Gouvernemental

PED : pays En Développement

PME : Petite et Moyenne Entreprise

PV : Procès Verbal

SC : Société des Capitaux

SFD : Société Financière Décentralisée

RDC : République Démocratique du Congo

UCCEC : Union des Coopératives Centrales d'Epargne et de Crédit

USA: United State of America

UPC: Université Protestante du Congo

USD: Dollars

1

INTRODUCTION GENERALE

1. PROBLEMATIQUE

La meilleure façon de promouvoir la croissance économique dans un pays est de faire participer aux activités productives, le plus grand nombre d'individus, chacun selon ses capacités. La décennie 80 marquait le début des crises économiques mondiales, plus particulièrement la crise de la dette des pays sous développés voire même les Pays en voie de développement.

La République Démocratique du Congo, de part son histoire et sa situation géographique constitue un meilleur observatoire de l'économie de l'Afrique subsaharienne.

Sa stabilité politique, sociale et économique devrait sans nul doute influencer les enjeux de la mondialisation de l'Afrique.

Alors que la place de ce pays aurait été celle-là, les guerres accompagnées des périodes d'instabilités ont constitué des contraintes sérieuses pour son décollage et son émergence.

Depuis 2006, la RDC est entrain de connaître un nouveau virage vers la consolidation de ses institutions, socle de tout développement ; après plus de 30 ans d'incertitude due éventuellement à une mauvaise gouvernance.

En fait, les acquis politiques et économiques générés par les deux élections organisées en République Démocratique du Congo doivent être consolidés.

Ainsi depuis 2007, les structures économiques s'organisent de manière à consolider les tissus socioéconomiques du Pays. C'est dans cette optique que s'inscrit si heureusement le thème de réflexion axé sur l'assistance mutuelle dans les efforts de la reconstruction du Pays. Il s'agit bel et bien des atouts du système coopératif qui repose sur la collecte des épargnes et la distribution des crédits entre membres d'une même mutuelle.

En effet, dans la perspective de réduction de la pauvreté, le secteur de microfinance congolais est constitué d'institutions souvent de petites tailles, sur base des intérêts communs du groupe de membres.

En 2008, le rapport d'activités de microfinance de la Banque Centrale du Congo renseigne que les encours de crédit accordés par les coopératives d'épargne et de crédit s'étaient élevés à 39 672 071 dollars américains sur l'ensemble du territoire national avec une part de marché

2

globale de 52% contre 34 298 872 USD en 2009,soit 49% de part de marché, avec une baisse de 13.5% sur l'ensemble.1 ; Pendant que pour la province du Nord-Kivu, ce même rapport précise que le portefeuille de crédits s'est élevé à 18 864 744 USD.

On remarque une détérioration d'une année à une autre, passant de 52 à 49% contre la norme admise de 70%. Cette évolution vers la baisse a résulté principalement des effets de la crise financière internationale et les retraits massifs d'épargnes à la suite de la cessation de payement des certaines institutions en difficultés, nous citons à titre d'exemple la coopec GALA LETU, BARAKA PRESSE à Goma.

Au regard de ces indicateurs, il se dégage un vrai problème de mobilisation de crédit dont il faut étudier ses effets sur les revenus de ses bénéficiaires vu l'importance que les coopératives et les IMF y accordent, en fonction de laquelle nous avons dégagé une question fondamentale en ce terme : Quels sont les effets de crédits accordés par les coopératives d'épargnes et des crédits et les institutions de microfinance à un taux d'intérêt et pour un délai relativement court sur le revenu des bénéficiaires dans la ville de Goma ?, autrement dit ces crédits améliorent-t- ils le revenu des bénéficiaires dans la ville de Goma?; en second lieu, la politique de crédit appliquée par la Coopec ADEC au cours de la période couvrant notre étude, est-elle efficace et efficiente ?

La Coopérative ADEC/Goma a été choisie comme champ d'application de nos recherches afin d'envisager des solutions possibles à ces questions ci-haut évoquées. Les réponses provisoires réservées à ces questions susmentionnées font l'objet de nos hypothèses.

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy








"Ceux qui rêvent de jour ont conscience de bien des choses qui échappent à ceux qui rêvent de nuit"   Edgar Allan Poe