WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

FRSP et la réduction de la pauvreté

( Télécharger le fichier original )
par J.Damascene NDAYISENGA
Universite Libre de Kigali (ULK) - Licence en Gestion 2007
  

précédent sommaire suivant

I.3.2 La mesure de la pauvreté au Rwanda

Selon le Réseau des Femmes : « La mesure de la pauvreté consiste à estimer le niveau de satisfaction des besoins essentiels d'une population déterminée.

Ainsi, on parvient à déterminer le seuil de pauvreté considérée comme le niveau de minimum de satisfaction ».27(*) Le calcul du seuil de pauvreté se sert de l'identification des besoins essentiels (aliments, vêtements, logement) en les expriment en valeur monétaire. On distingue deux approches de la mesure de la pauvreté28(*) :

- La pauvreté absolue;

- La pauvreté relative.

La première a trait à des normes biologiques, c'est-à-dire qu'elle fait référence à des besoins physiologiques qui conditionnent la vie d'individu. En dessous de ce seuil, la santé de l'individu est en danger. Ce seuil est aussi appelé: "Seuil de pauvreté alimentaire".

La seconde fait référence aux individus ou ménages qui se trouvent en dessous d'un seuil déterminé, en fonction du revenu moyen de la population et, partant, peuvent être considérées comme pauvres.

Cette pauvreté est perçue comme étant un niveau de revenu trop faible pour permettre à l'individu ou au ménage de participer pleinement à la vie sociale. Elle est aussi appelée: "Pauvreté non alimentaire".

La résultante de ces deux seuils donne le seuil de pauvreté global qui correspond à un niveau de dépenses nécessaires, au-delà duquel un individu ou un ménage est considéré comme non pauvre. Les indices considérés comme indicateurs de la pauvreté peuvent mesurer l'incidence, la profondeur et la sévérité de la pauvreté.

I.3.3 Indicateurs de pauvreté au Rwanda

1. indicateurs de santé :

Les ressources qualifiés dans le secteur de la santé au Rwanda sont insuffisantes, eu égard aux normes de l'OMS et à celles édictées par le gouvernement rwandais. On compte 1 docteur pour 50.000 habitants et 1 infirmière pour 1000 habitants.
La mortalité infantile est très élevée (183 pour 1000 en 2003) et constitue un problème majeur pour le pays. La malaria reste la 1ère cause de mortalité. Seulement 44% de la population rurale a accès à l'eau potable et 10% seulement à des sanitaires. 29(*)

2. Indicateurs éducation

Le système éducatif rwandais s'améliore depuis quelques années. Les taux de scolarisation à tous les niveaux de l'enseignement sont en nette progression. En 2003, le gouvernement rwandais a introduit la gratuité de l'école primaire. Néanmoins, 400.000 enfants restent toujours en dehors du système.30(*)

* 27 Réseau des femmes : enquête effectue sur la pauvreté des femmes vivant en milieu rural, Kigali 2004

* 28 PNUD: Rapport mondial sur le développement humain, New York, 2000. Inédit

* 29 MINECOFIN: Enquête intégrale sur les conditions de vie des ménages au Rwanda (2000-2002), Kigali, 2002

* 30 MINECOFIN: Stratégies de réduction de la pauvreté, Kigali, 2006, p.39

précédent sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.