WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Evolution de l'économie centrafricaine apres la crise financiere

( Télécharger le fichier original )
par Gildas Walter GNANGA
ISSEA -  2009
  

précédent sommaire suivant

III.2 Situation monétaire

La situation monétaire de la RCA est en détérioration du taux de croissance des avoirs extérieurs nets en 2007 (-26,5%) et 2008 (-0,9%).ils se sont établis à 31,3 milliards en 2008 contre 31,6 milliards une année auparavant. Ce taux a toutefois enregistré une valeur positive de 129,4% en 2009, s'établissant à 71.8 milliards. Cette forte croissance serait liée à la forte hausse des avoirs extérieurs des banques commerciales, passés de 3 ,9 milliards en 2008 à 13,6 milliards en 2009 soit une croissance de 248,7%, à la baisse du payement de la dette extérieure suite à l'atteinte du point d'achèvement de l'Initiative Pays Pauvres très Endettés (IPPTE) et à des appuis extérieurs (FMI, Union Européenne).

Les crédits nets sur l'Etat ont progressé à la hausse sur ces trois années passant de 84,9 milliards en 2007 à 95,7 milliards de 2008 et 99,2 milliards en 2009.Le taux de progression s'est toutefois détérioré entre 2008 et 2009.

Les crédits à l'économie sont passés de 59,1 milliards en 2007 à 64,2 milliards en 2008 et 69,3 milliards en 2009 avec des taux de croissance respectifs de 4,8%, 8,6% et 7,9 %. En 2009 cette croissance a essentiellement bénéficié aux secteurs de services (télécommunication, transport et commerce) et au secteur du pétrole.

La masse monétaire s'est établie à 118,5 milliards en 2007, 138,1 milliards en 2008 et 150.2 milliards en 2009. Les taux de progression de cet agrégat sont consignés dans le tableau ci-dessous. Les résultats de 2009 procéderaient du versement régulier des salaires aux fonctionnaires et agents de l'Etat et à la décélération des tensions inflationnistes (3,5 % en 2009 contre 9,3% en 2008).

Tableau 6:Evolution des agrégats monétaires

Agrégats monétaires

Valeurs (Milliards FCFA)

Evolution(en %)

2006

2007

2008

2009

2007

2008

2009

Avoirs extérieurs nets

43

31,6

31,3

71,8

-26,5

-0,9

129,4

Créances nettes sur l'Etat

79,3

84,9

95,7

99,2

7,1

12,7

3,7

Crédits à l'économie

56,4

59,1

64,2

69,3

4,8

8,6

7,9

Masse monétaire

123

118,5

138,1

150,2

-3,7

16,5

8,8

Source : BEAC et nos calculs

L'objectif de cette partie est de présenter une analyse de l'impact de la crise financière mondiale sur l'économie centrafricaine du commerce extérieur de la RCA en 2008, à travers ses principaux agrégats qui sont: les importations, les exportations et la balance commerciale, l'aide extérieure et la situation budgétaire. Nous présenterons aussi l'incidence de la crise sur la croissance. Nous exposerons aussi les mesures économiques prises par la RCA pour atténuer les effets de celle-ci. Les besoins de financement qui en résultent seront exposés dans la dernière partie. Nous analyserons également la structure et l'orientation géographique de celui-ci.

III.4 Echanges de biens et services

Les exportations de la RCA concernent principalement les produits de rentes ,le diamant et l'or.

Graphique 5:Evolution des exportations par trimestre de 2008 et 2009

Source : ICASEES

L'impact majeur de la crise financière mondiale sur l'économie centrafricaine tient pour une grande part à la baisse des recettes d'exportations suite à une contraction de la demande et à la chute des cours du dollar. La crise a eu des conséquences graves sur les exportations du pays, les usines de bois ont cessé leurs activités provoquant ainsi le chômage technique du personnel, les recettes des  exportations ont atteint leur bas niveau au cours du dernier trimestre 2008 .

Graphique 6:Exportation de diamant

Source : ICASEES

Le niveau qui correspond à une perte de 5 milliards FCFA en comparaison des recettes du même trimestre de l'année 2007.La part de ces exportations dans le PIB est passée de 11,7% en 2008 à 10,2% en 2009. Par continent, les exportations en destination de l'Asie sont passées de 5144 millions au second trimestre 2008 à 1453 millions en 2009 correspondant à une baisse d'environ 3691millions. Cette baisse des recettes d'exportations s'explique beaucoup plus par la chute des exportations du diamant et de grumes qui sont les principaux produits d'exportation de la RCA (graphiques 6 et 7).

Graphique 7:Exportation de grumes

Source : ICASEES

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.