WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Conception et déploiement d?une architecture réseau sécurisée : cas de SUPEMIR

( Télécharger le fichier original )
par Angeline Kone
SUPEMIR - Ingénieur 2011
  

précédent sommaire suivant

CHAPITRE III : L'ADMINISTRATION DES EQUIPEMENTS ET LA SURVEILANCE,
LES SERVICES RESEAUX ET
OUTILS DE SECURITE

I. LES SERVICES RESEAUX (DNS, DHCP, LDAP, MESSAGERIE, WEB,...)

Un service réseau est une fonctionnalité assurée par un ordinateur consistant en l'aptitude à la fourniture d'informations à d'autres ordinateurs via une connexion réseau normalisée. Les services réseaux se basent sur des protocoles pour fournir des fonctionnalités qui sont accessibles par l'utilisateur au niveau de la couche 7 du modèle OSI (couche application). Comme services réseaux, on peut implémenter le service de résolution de noms (machines : DNS), l'attribution d'adresse (DHCP), la messagerie, l'annuaire, le web, ...

1. Noms machines (DNS)

Le service DNS, né de la volonté de faciliter et de standardiser le processus d'identification des ressources connectées aux réseaux informatiques, il associe un nom à une adresse IP à chaque machine connectée au réseau. Ce principe de fonctionnement suscite une unicité des noms et le respect d'un nommage hiérarchique avec des domaines existants (.com, .edu, .org,...).

Pour déployer un serveur DNS dans un réseau, il faut définir l'adresse du réseau ; pour des organisations désirant donner un accès public à leur domaine, il faut acheter un nom de domaine chez un prestataire de services tout en assurant son unicité sur internet. Dans un réseau subdivisé en plusieurs sous réseaux, il doit y avoir un serveur DNS primaire par zone (sous réseau) et plusieurs serveurs secondaires sur lesquels on effectue des copies régulières des informations primaires pour des mesures de sécurité. Dans ce cas, une configuration des sous-domaines s'imposent.

2. Attribution d'adresse (DHCP)

Un serveur DHCP a pour rôle de distribuer des adresses IP à des clients pour une durée déterminée. Au lieu d'affecter manuellement à chaque machine une adresse statique, ainsi que tous les paramètres tels que serveur de noms, passerelle par défaut, nom du réseau, un serveur DHCP alloue à chaque client un bail d'accès au réseau, pour une durée déterminée (durée du bail). Il passe en paramètres au client toutes les informations dont il a besoin. Tous les noeuds critiques du réseau (serveur de nom primaire et secondaire, passerelle par défaut) ont une adresse IP statique, en effet si celle-ci variait, ce processus ne serait réalisable.

L'affectation et la mise à jour d'informations relatives aux adresses IP fixes peuvent représenter une lourde tâche. Afin de faciliter ce travail et de simplifier la distribution des adresses IP, le service DHCP via le protocole DHCP offre une configuration dynamique des adresses IP et des informations associées ; il peut également figer l'adresse de certains ordinateurs sur le réseau.

précédent sommaire suivant