WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La culture, opportunité politique, économique, touristique et sociale au profit des villes ? exemple de la ville de Nancy et ses grands rendez-vous

( Télécharger le fichier original )
par Mathilde Jannot
Université de la Sorbonne nouvelle- Paris III - Master 1 2010
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

Annexe n°3 :Marque déposée "Saint Nicolas ®" : la pétition en ligne

Madame, Monsieur, chers Collègues, chers Amis,

Les maires de Saint Nicolas de Port et de Nancy souhaitent limiter l'usage du nom de Saint Nicolas en déposant les marques (( Saint Nicolas ,,, (( Le marché de Saint Nicolas ,,, ((Fête de Saint Nicolas ,, et (( Les fêtes de Saint Nicolas ,, auprès de l'Institut National de la Propriété Industrielle. Nous, habitants de Nancy et de Saint-Nicolas de Port, nous opposons à cette demande parce qu'elle est contraire à la notion de patrimoine commun. Si vous recevez ce message [Note : le présent texte est destiné à être transféré par courriel à un maximum de personnes] et que vous souhaitiez, comme nous, que le nom et les fêtes de Saint Nicolas restent dans le patrimoine commun à tous, contactez l'INPI pour dire que vous refusez la mise en place de marque déposée sur "Saint Nicolas".

MM Rossinot, maire de Nancy, et Binsinger, maire de Saint-Nicolas de Port, ne peuvent disposer de notre patrimoine commun pour faire de l'argent.

Afin de donner encore plus d'impact à cette demande, transférez ce mail à toute personne de votre entourage intéressée par la défense de ce patrimoine. Si nous sommes nombreux à contacter l'INPI pour exprimer notre refus de mettre une marque sur Saint Nicolas, alors l'Institut écoutera peut-être plutôt notre demande que la leur.

Merci à tous de votre engagement. Rendez-vous sur le site de l'INPI et choisissez l'option : Demande d'information sur un dossier déposé.

Copiez et collez le message en rouge ci-dessous

Saint Nicolas est un patrimoine commun à beaucoup de Français, d'Européens et de personnes de nationalités très différentes. Au nom de la notion de patrimoine commun j'exprime mon désaccord à la mise sous marque déposée de ce nom.

Merci de confirmer votre engagement en signant la pétition en ligne :

Merci à tous.

David SARRADO

Daniel WISNIEWSKI Odette DOUEZ

Jean-Louis BAUDY Patricia OBRIOT

Annexe n°4 :Fête : polémique en Lorraine après le dépôt de la marque "Saint-Nicolas"

La polémique enfle à nouveau autour du dépôt de la marque "saint nicolas ®". Un article du Monde.fr met bien en lumière la problématique... La conclusion de Bertrand Masson, du groupe délus d'opposition au conseil municipal de Nancy, est tout à fait pertinente. Surtout à Saint-Nicolas de Port.

A la veille des célébrations de la Saint-Nicolas, la Lorraine est traversée par une polémique qui concerne le dépôt de la marque "Saint-Nicolas" par les mairies de Nancy et Saint-Nicolas-dePort (Meurthe-et-Moselle). Pour dénoncer la "privatisation" de la fête, un élu de l'opposition socialiste à Nancy, Bertrand Masson, a lancé mercredi une pétition en ligne qui a déjà recueilli les signatures d'une vingtaine d'édiles socialistes, dont les présidents du Conseil régional de Lorraine et du Conseil général de Meurthe-et-Moselle, ainsi que certains maires de l'agglomération nancéienne. Les conseils municipaux de Nancy et de Saint-Nicolas-de-Port (7.500 habitants) ont en effet voté en juillet dernier le dépôt de quatre marques à l'Institut national de la propriété intellectuelle (Inpi): "Saint Nicolas", "Le marché de la Saint Nicolas", "Les fêtes de la Saint Nicolas" et "La fête de la Saint Nicolas". "On privatise une fête, comme si Nancy et Saint-Nicolasde-Port étaient les seules villes concernées", dénonce Bertrand Masson, chef de l'opposition municipale de Nancy qui estime que les deux communes ont fait preuve d'"une vision boutiquière d'un patrimoine culturel commun à tous les Lorrains". Les signataires demandent le retrait des marques déposées à l'INPI ainsi que l'inscription de la fête de la Saint-Nicolas au patrimoine culturel immatériel de l'Unesco. "Nous avons fait cette démarche pour protéger l'initiative privée, ce dépôt n'est pas opposable aux initiatives des collectivités publiques", s'est défendu Laurent Hénart, adjoint à la Culture (UMP-Rad) à la mairie de Nancy. "N'importe quelle mairie pourra décider d'éditer des produits dérivés", assure-t-il. "Nous avons eu deux précédents, notamment avec l'appellation +Place Stanislas+ en 2005: il a fallu transiger avec les particuliers qui avaient déposé ce nom, ça a eu un coût certain en frais de justice. Maintenant, on se protège", justifie-t-il. Laurent Hénart, par ailleurs tête de liste UMP aux élections régionales en Lorraine, observe que "personne n'a fait opposition ou n'a déposé d'observations durant le délai légal après le dépôt à l'INPI". "C'est une fois ce délai écoulé que certains s'agitent: il y a une posture pré-électorale regrettable, Saint-Nicolas mérite mieux que ça", estime-t-il.

Source : http://www.davidsarrado.fr/article-fete-polemique-en-lorraine-apres-le-depot-dela-marque-saint-nicolas--40544879.html

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net