WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Architecture SOA (Architecture Orientée Services ). Quelle source de valeur pour le Groupe Terrena?

( Télécharger le fichier original )
par Virginie ELIAS
Conservatoire des arts et métiers de Nantes - Pays de la Loire - Ingénieur CNAM en informatique 2009
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

1.6.3 La démarche MDA

La démarche appelée Model Driven Architecture77(*) (MDA) permet de découpler la modélisation de l'implémentation technique. Basée sur UML, cette approche définit plusieurs étapes dont les principales sont : Le Platform Independent Model (PIM) et le Platform Specific Model (PSM). L'exemple qui illustre cette méthode est souvent celui de la modélisation UML, réalisée sous Rose78(*) par exemple qui, une fois convertie via des templates de génération UML vers un code source, aboutit à un squelette de code. C'est souvent de cette manière que les plates-formes de développement intégré sont articulées (Netbeans pas exemple) ainsi que certains modeleurs (Magicdraw, Together etc...). L'objectif de cette démarche est de stopper l'empilement technologique récurent. Pour cela le point de départ est une représentation UML logique du métier observé (CIM). L'OMG a défini 4 modèles standards : le CIM79(*), le PIM, Le PDM80(*) et le PSM.

Projection technologique

Génération de Code

PIM

PSM

CIM

Code

......

....

PDM

Retro-enginerie

Retro-enginerie

Raffinement

Raffinement

Illustration 33 : Etapes de la démarche MDA

CIM : Vue Métier par excellence, elle rassemble la MOA et la MOE atour d'un diagramme de processus Métiers modélisé sous les spécifications BPMN81(*).

PIM : Cette étape place le concepteur à un haut niveau d'abstraction, de façon indépendante des plates-formes techniques (EJB, CORBA, DotNet, XML ...).Elle s'appuie sur la construction de modèles tels que le diagramme de classe UML 2 .0 et représente la logique du métier.

PSM : Cette étape est fortement liée à la plate-forme technique. On y trouve les modèles techniques. Suite à quoi le code exécutable peut être généré.

La démarche MDA est souvent associée au « double Y ». Encore jeune, elle fait l'objet de nombreux projets, tels que le projet JOnES82(*) et de thèses de J. Touzi83(*), de V.Rajsiri84(*) et celle en cours de S. Truptil85(*).

Thèse S. Truptil (2007-2010)

Thèse J. Touzi (2004-2007)

Thèse V. Rajsiri (2005-2008)

Projet JOnES (2006-2008)

Branche Technique

Branche Logique

Branche Métiers

CIM

Modèle BPMN

PI

M

Modèle UML 2.0 stéréotypés SOA

PS

M

Modèle Technique : WSDL

Code

Illustration 34 : Articulation MDA

1.6.3.1 Les Forces

Une plate-forme interopérable

Les sociétés qui entrent dans ce type de modélisation peuvent plus facilement combiner des systèmes hétérogènes. Cette affirmation doit néanmoins être nuancée du fait que les plates-formes intégrées à ce type de transformation sont, sommes toutes, limitées. Cependant, on peut aisément imaginer que les éditeurs de logiciel mettant en oeuvre cette approche puissent tirer profit de cette souplesse, qui leur permet d'étoffer leur offre produit.

* 77 MDA (Model Driven Architecture) : démarche proposée et soutenue par l'OMG, variante de l'ingénierie dirigée par les modèles. Le principe est l'élaboration de modèles indépendants de plate-formes (Platform Independent Model, PIM) et la transformation de ceux-ci en modèles dépendants de plates-formes (Platform Specific Model, PSM).

* 78 Rose : Logiciel de modélisation UML édité par Rational Software. Il permet de générer automatiquement du code Java, C++ ou Visual Basic à partir du modèle objet.

* 79 CIM (Computation Independent Model) : parfois appelé Business Model, il s'agit de représenter l'entreprise.

* 80 PDM (Plateform Description Model) : correspond au modèle de transformation du PIM vers le PSM.

* 81 BPMN (Business Process Management Notation): premier standard du Business Process Management.

* 82 Projet JonES : le but est de développer un bus logiciel de type ESB open source pour l'entreprise. Participent à ce projet : l'INRIA, EBM WebSourcing; ENSTIMAC (Ecole des Mines d'Albi-Carmaux); France Telecom R&D, AMS lab; OpenWide; ScalAgent Distributed Technologies.

* 83 Thèse J. Touzi : « Aide à la conception de Système d'Information Collaboratif, support de l'interopérabilité des entreprises ».

* 84 Thèse V. Rajsiri : « Connaissance sur la collaboration des partenaires ».

* 85 Thèse S. Truptil : « Processus flexibles et étude d'un cas d'application dans le domaine des crises ».

précédent sommaire suivant