WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Architecture SOA (Architecture Orientée Services ). Quelle source de valeur pour le Groupe Terrena?

( Télécharger le fichier original )
par Virginie ELIAS
Conservatoire des arts et métiers de Nantes - Pays de la Loire - Ingénieur CNAM en informatique 2009
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

2.5.3 Urbanisation actuelle de notre SI

Dans la démarche d'urbanisation, l'objectif est de décrire différentes vues :

q la vue externe ou « vue organisation » afin de décrire de façon générale l'organisation en place,

q la vue interne dont le but est de cartographier le processus métier d'alimentation des tiers en précisant les aspects non fonctionnels tels que les performances, la sécurité. Cette vue prend parfois le nom de « vue qualité de services (QoS) »,

q la « vue informationnelle » pour décrire l'information manipulée, les objets métiers (ici, les tiers),

q la vue applicative ou fonctionnelle où le but est de décrire les fonctionnalités ou autrement dit les « services » offerts par le système d'information pour assurer le processus métier. Cette vue inclut la vue informatique qui décrit l'infrastructure permettant le fonctionnement des briques logicielles du système informatique. Cette vue est aussi appelée « vue des services ».

2.5.3.1 La Vue externe ou vue organisation

L'objectif est de formaliser la mission de l'organisation constituée des utilisateurs et des agents (fournisseurs, consommateur, superviseur, observateur) sous l'angle des échanges concernant le périmètre de l'étude. La question qui est posée à cette étape est le : « Pourquoi ?». Pour répondre à cette question, la modélisation par les cas d'utilisation UML peut servir d'illustration.

Illustration 90 : Cas d'utilisation UML de la communication actuelle

2.5.3.2 La Vue interne ou vue qualité de service (QoS)

La vue interne permet de visualiser les agents qui réalisent un certain nombre d'activités ou d'actions dans l'objectif de répondre à des sollicitations (« évènements métiers »). Ils collaborent à un objectif commun à partir de ces activités qui constituent le processus métier. Cette vue doit répondre à la question du « Qui » et du « Comment ». Pour cela le diagramme des processus métier UML (BPMN) peut servir de support. Le processus vu sous l'angle BPMN met en évidence les événements déclencheurs du processus. Ici le déclencheur est la saisie mais aussi l'événement horaire. Le processus est constitué d'activités (cadres arrondis et orangés) consommant des entrées et générant des sorties. Entrées et sorties constituent des objets métiers appartenant à la vue informationnelle. Ces différentes activités sont à la charge d'acteurs référencés par la vue d'organisation. Ces acteurs sont représentés en « swimlanes » ou en couloirs, en français.

Illustration 91 : Processus métier actuel, BPMN réalisé avec Magicdraw

Les termes de Consommateur et de fournisseur sont très génériques et cela nécessite probablement plus d'explications. Le fournisseur représente l'application centrale GCAT qui gère le référentiel Terrena. C'est par cette application qu'il est possible de créer et de modifier les informations relatives aux Tiers. Les consommateurs représentent les applications qui gravitent autour de ce référentiel. Elles sont alimentées grâce au superviseur Open Process qui transmet ou rejette tout message lui étant présenté (« message » étant un terme générique pour nommer les informations tiers réunies dans un fichier dans un format Csv). La photographie de l'existant ne serait pas complète, s'il n'était pas précisé que le message échangé entre fournisseur et consommateur n'est pas homogène. L'histoire du SI Terrena fait que cohabitent plusieurs formes d'interfaces de tiers et donc plusieurs structures de messages.

Arcole Comptabilité

Sipal Agro Fournitures

Reporting

Portail Web Partenaire

Céréales

GCAT Gestion centrale des Tiers

Mémos de Gestion

Distribution spécialisée

Datamart Céréales

Fioul

Semences

Illustration 92 : Les Consommateurs et le Fournisseur

Les couleurs mettent en évidence la spécificité de certains flux Tiers (au nombre de 6 sur ce schéma). De plus, les applications, non dotées d'une alimentation automatique, n'ont pas été intégrées à cette illustration (dans ces cas, il s'agit d'un mode dégradé, totalement manuel).

Deux axes marquent la démarche de construction d'une architecture SOA : la réutilisation de services (de fonctions) et l'interopérabilité au sens large. Dès à présent, il est possible de souligner que réorganiser des services dans le but de les regrouper et les rendre plus rationnels est limité lorsqu'il s'agit de s'attaquer à un processus d'alimentation comme le notre (contrairement à des processus de gestion où il est plus aisé de trouver des fonctionnalités multiples et parfois redondantes). L'axe de l'interopérabilité est quant à lui plus évident pour ce type de problématique.

Les Consommateurs sont autant de systèmes d'information hétérogènes qui doivent collaborer entre eux. De façon générale, il faut bien comprendre qu'une application est bien souvent à la fois « Consommateur et Fournisseur » d'information pour le SI tout entier.

précédent sommaire suivant