WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Etude sur les pesticides

( Télécharger le fichier original )
par Awatef Berrah
Université de Tébessa Algérie - Master 2 en toxicologie appliquée 2011
  

sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

Il faut maitre en évidence que Les produits toxiques a effets intentionnels sont de deux sortes : les toxiques d'origine naturelle tel que les venins, et les toxiques d'origine anthropogéniques en particulier les pesticides, qui donnent lieu a une production et a une dissémination de masse. Notre étude va examiner en premier lieu ces pesticides et leurs toxicités.

Les pesticides, leur mode d'action ainsi que leur toxicité ont rarement faire l'objet d'une anticipation rationnel sur l'activité de substances encore non expérimenté sur les espèces cibles.

La toxicologie a d'abord procédé surtout par criblages selon les critères d'activité finale de molécules dont la synthèse a parfois été effectué pour d'autres raisons, ou comme sous produit d'une autre fabrication puis au fur et a mesure que des analogies d'action apparaissent pour des familles chimiques, sur des cibles physiologiques identifiables ,la recherche s'oriente vers l'analyse des mécanismes moléculaires qui sous-tendent les fonctions altérées, et progressivement, des modes d'action caractéristiques des familles définies des pesticides sont identifiés.

Le principe des relations quantitatives structure /activité constitue alors une voie de rationalisation de la recherche appliquée.

La recherche découvre en permanence la toxicité des pesticides surtout pour ceux utilisés depuis longtemps.

La biodiversité des espèces et des règnes conduit probablement a une diversité dans les modes d'action des pesticides ainsi l'apparition de différents phénomènes de toxicité environnementale et sanitaire.

Chapitre1. Généralités 

1-1-Définition des pesticides :

Les pesticides sont, en terme générique utilisé pour désigner toutes les substances naturelles ou de synthèse capables de contrôler, d'attirer, de repousser, de détruire ou de s'opposer au développement des organismes vivants (microbes, animaux ou végétaux) considérés comme indésirables pour l'agriculture, l'hygiène publique (par exemple les cafards dans les habitations), la santé publique (les insectes parasites (poux, puces) ou vecteurs de maladies telles que le paludisme et les bactéries pathogènes de l' eau détruites par la chloration, la santé vétérinaire, ou les surfaces non-agricoles (routes, aéroports, voies ferrées, réseaux électriques...)., ils sont l'un des rares substances qui sont à la fois toxiques et délibérément rejetés dans l'environnement [50].

Les pesticides sont présents dans presque tous les milieux de l'environnement y compris les eaux de surface, les eaux souterraines, l'air ambiant, la poussière, le sol, le brouillard, la pluie, et la glace [50].

Les pesticides sont diffusés partout, car les résidus de pesticides ont été trouvés dans plus de 70 % des fruits et légumes, plus de 60 % des échantillons de blé et de 99% pour cent de lait, Ils sont également présents dans les organes de presque tous les adultes et les enfants [50].

Le terme « pesticide » couvre un champ plus vaste et général que les expressions « produit phytosanitaire » ou « produit phytopharmaceutique » car il englobe tous les produits destinés à lutter contre tous les dits nuisibles, ou indésirables (ex : les champignons qui pourraient attaquer une charpente) et les médicaments vétérinaires destinés à protéger les animaux domestiques, gibiers ou de compagnie (par exemple, le collier antipuces pour chien) [50].

sommaire suivant






La Quadrature du Net