WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Problématique du financement extérieur et ses corollaires sur la croissance économique en RDC de 1980 à  2009

( Télécharger le fichier original )
par Rémy MUNGANGA SHUNGI
Université de Kisangani RDC - Licence en sciences économiques 2011
  

précédent sommaire suivant

0.3. HYPOTHESES

Les résultats auxquels on aboutit au terme d'une recherche donnée portent des hypothèses qui découlent de la problématique. En effet, l'hypothèse d'un travail scientifique est une proposition des réponses à la question posée. Elle tend à formuler une relation entre les faits significatifs même plus ou moins précis.

Madeleine GRAWITZ poursuit sa pensée en disant que l'hypothèse aide à sélectionner les faits observés. Une fois ceux-ci rassemblés, l'hypothèse permet de les interpréter afin de leur donner une signification vérifiée qui constituera un élément possible de la théorie.10(*)

Eu égard à la question posée à la problématique, émettons deux hypothèses suivantes :

1. Les conséquences découlant immédiatement des financements extérieurs s'expliqueraient par une augmentation des flux financiers (capital physique) entraînant un accroissement des investissements ; favorisant une création d'emploi et la hausse de la production des biens et services (production nationale) qui entraînerait l'augmentation d'une croissance économique ;

2. Les dettes extérieures n'auraient pas d'implications sur le développement économique parce que la croissance économique ne cause pas l'indicateur de développement humain.

0.4. OBJECTIFS DU TRAVAIL

En entreprenant ce travail, nous visons un triple objectif, à savoir :

0. Dégager les corollaires découlant immédiatement du financement extérieur sur la croissance économique ;

1. Montrer l'implication de la croissance économique sur le développement économique de la République Démocratique du Congo, et enfin ;

2. Dégager les implications de l'indicateur de développement humain sur la croissance économique et celles des dettes extérieures sur les indices de développement humain.

0.5. INTERETS DU TRAVAIL

Ce travail a un intérêt très capital tant sur le plan social (pratique) que scientifique (théorique).

En effet, sur le plan social, les résultats observés peuvent permettre aux dirigeants des pays sous-développés dont l'économie a été déchirée par les guerres et diverses calamités de bien maîtriser les aspects qui leur semblaient imprécis en matière de financement extérieur, croissance et développement économique ; et de connaître s'il existe à une catégorie de menaces, crises et difficultés économiques, une résolution précise et durable ; et non une dépendance aux dettes extérieures.

Sur le plan scientifique, il nous permet de bien maîtriser et approfondir les notions de financement extérieur pour la croissance économique et celles de la croissance pour le développement économique.

* 10 GRAWITZ M., Méthode des sciences sociales, Paris, Dalloz, 1971, p.43.

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.