WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Etude portant sur l'implantation d'un réseau sans fil WIFI

( Télécharger le fichier original )
par Fabrice MFUAMBA KABONZO
Institut supérieur des techniques appliquées de Kinshasa - Electronique orientation: radio transmission 2012
  

sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

INTRODUCTION

1. BREF HISTORIQUE

Depuis l'invention des moyens de transmission des données sans câble (ou fil), l'homme a
toujours recherché une certaine fidélité et rapidité dans la transmission des données. Ainsi,

en 1896 GUGLIELMO MARCONI réalise la première transmission sans fils juste après NIKOLA TESLAS (Télégraphe sans fil).

Pendant les années 1980, l'invasion d'Internet et de norme 802 ont envahi le monde. Il a
précisé que la communication numérique sans fil moderne a fait son apparition dans les
îles hawaïennes c'est-à-dire là où le système téléphonique traditionnel était inadapté, les

utilisateurs était sépares par l'océan.

Alors qu'environ 200 millions de puces WiFi ont été vendues dans le monde en 2006,
l'Institut ABI RESEACH estime dans une récente étude que le barre du milliard d'unités
vendues par les différentes industries, amena à utiliser la technologie WiFi, devrait être

franchi d'ici la fin 2008. Il va même jusqu' à prédire que les livraisons annuelles des puces
Wifi dépasseront le milliard de pièces d'ici 2012 grâce à la démocratisation de cette

technologie dans les téléphones mobiles et les appareils électroniques grand public, qui compteront tous deux pour deux tiers du marché global WiFi.

À l'heure actuelle, environ 500 millions de puces WiFi auraient déjà été commercialisées dans le monde depuis l'essor de cette technologie, à laquelle la plateforme pour ordinateurs portables Centrino dintel n'est, de l'avis général. L'arrivée prochaine de la norme 802.11m, qui standardisera l'utilisation de la technologie MIMO (Multiple In, Multiple Out). Elle devrait sans doute contribuer à faire progresser les ventes. En effet, le WIFI 802.11 et les 54 Mbps montrent aujourd'hui leurs limites dans le cadre d'une utilisation domestique, ou la vidéo, les flux de télévision par ADSL et la haute définition requièrent une bande passante de plus en plus importante.

Pratiquement inconnu, il y a encore quelques années, les réseaux sans fil (WLAN ou Wi-Fi) sont, aujourd'hui, omniprésents dans notre société. Utilisant des ondes radio, les WLAN existent pourtant depuis des années, mais l'augmentation de la bande passante et la baisse de coûts a fait exploser leurs croissances. Il faut savoir que les premier WLAN, comme Aloha, ARDIS et Ricochet offraient des débits inférieurs à 1 Mbits qui vint le standard 802.11 ratifié en 1997. Celui-ci permis alors d'atteindre un débit compatible entre fabricants de 2 Mbit/s. En 1999, on atteint la vitesse de 11 Mbit/s grâce au Standard 802.11b. Les 54 Mbit/s ont été franchis, en 2003, avec le standard 802.11g.

En attendant le standard 802.11n.k, prévu pour 2017, qui permettrait d'atteindre le 600 Mbits. Un brouillon a été ratifié au début 2006 qui permet un débit théorique de 300 Mbits soit trois fois plus qu'en réseau Fast Ethernet Filaire dont le débit est de 100 Mbits.

sommaire suivant











Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.