WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Apéritif et sociabilité. Etude de la consommation ritualisée et traditionnelle de l'alcool

( Télécharger le fichier original )
par Anaàs Gayot
Université d'Aix-en-Provence - Master 1 d'anthropologie sociale et culturelle 2007
  

précédent sommaire suivant

c- L'estime de soi

La ritualisation de notre vie actuelle et quotidienne s'est ancrée dans un processus temporel et hiérarchique. Boire et manger en société, faire partie d'un groupe , entraînent des règles. La bienséance doit alors être respectée pour manger et boire en compagnie, ce que maints auteurs ont enseigné à travers les époques. Aujourd'hui, les différentes formes de savoir-vivre semblent être stabilisées. Évidemment, il existe des variantes entre les classes sociales. Celles-ci, néanmoins, sont moins flagrantes qu'auparavant. Les inégalités sociales ne sont pas bien vues dans notre société moderne. Aussi, l'imprégnation de ces codes, l'ethnocentrisme qui en découle, est tel que les sociétés modernes font souvent l'amalgame entre la pauvreté et la tradition. On cherche à se conformer aux convenances, devenues des normes, pour ne pas se sentir étranger aux moeurs de la société, voir même provoquer le dégoût chez l'autre.

La pratique ritualisée de l'apéritif s'enclave dans ce dynamisme. Elle s'insère dans cette volonté d'acquérir des règles raffinées dictant une attitude qui ne dérange pas. L'invitation à l'apéritif, nous le verrons, requière un dispositif particulier de savoir-faire, d'acquisitions de règles pour mettre à l'aise les convives. Finalement, la convivialité recherchée se situe dans l'estime de soi, insinué par le regard des hôtes.

L'adoption des heures de repas, la composition de ceux-ci, l'alliance des plats et des vins, les manières de table et l'ordre des plats servis aident à l'entendement du modèle alimentaire. Il est le résultat d'un processus de standardisation soumis à une volonté de différencier le "sauvage" du "civilisé". Voyons quel a été le poids de la gastronomie naissante dans cet environnement. Quelle place donne-t-on à l'apéritif ?

précédent sommaire suivant