WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Iventaire floristiques des espèces arbustives, lianescentes et herbacées de la parcelle Henri Konan Bédié du jardin botanique de Bingerville en Côte d'Ivoire

( Télécharger le fichier original )
par Mahaman Ouattara Kouassi
Université d'Abobo- Adjamé Côte d'Ivoire - Maitrise 2008
  

sommaire suivant

INTRODUCTION

La déforestation est un phénomène qui touche toutes les forêts tropicales du monde. Selon l'Organisation des Nations Unies pour l'Alimentation et l'Agriculture (FAO), environ 13 millions d'ha de forêts disparaissent annuellement sur la terre (FAO, 2010). En Côte d'Ivoire où le dynamisme agricole est basé sur l'extension des cultures de rente (café, cacao,  hévéa, palmier à huile...), du coton et des cultures vivrières, la situation n'est pas moins alarmante (ANONYME, 1996).

En effet, de 12 millions d'ha en 1909 (CHEVALIER, 1909), la forêt dense humide ivoirienne passait à 7 millions d'ha en 1950 (AUBREVILLE, 1959) et à 3 millions d'ha en 1980 (ANONYME, 1981). En 2004, la surface forestière est estimée à environ 1,99 millions d'ha (CHATELAIN et al, 2004) y compris les réserves et les forêts classées qui constituent l'essentiel des formations forestières (BAKAYOKO et al, 2002).

Cette situation imputable à l'agriculture extensive basée sur la technique itinérante sur brûlis et la forte croissance démographique, entraine la disparition d'espèces et une dégradation des sols (BAKAYOKO, 2005).

La destruction accrue de la forêt et les menaces d'extinction des ressources écologiques dont elle regorge sont au coeur des préoccupations de l'Etat de Côte d'Ivoire à travers son Ministère de l'Environnement et des Eaux et Forêts qui a, en son sein, des structures telles que la Société de Développement des Forêts (SODEFOR) et l'Office Ivoirien des Parcs et Réserves (OIPR), pour faire face aux problèmes de déforestation.

Une meilleure connaissance des écosystèmes est indispensable tant sur le plan scientifique que sur le plan pratique, pour permettre une meilleure utilisation des ressources naturelles et, en particulier, pour orienter la reconstitution des forêts diversement perturbées par l'activité humaine.

C'est dans ce souci de conservation et de protection du patrimoine forestier que nous nous sommes intéressé à l'étude de la composition floristique et de la régénération des espèces lianescentes, herbacées et arbustives de la Parcelle Henri Konan Bédié (PHKB), au Jardin Botanique de Bingerville (JBB).

Dans ce travail, nous nous sommes fixé comme objectifs d'inventorier les espèces végétales présentes dans la PHKB, puis d'étudier la dynamique de régénération naturelle de la flore au sein de ladite parcelle.

Outre l'introduction et la conclusion, ce travail présente trois parties. La première partie traite des généralités sur le sujet et le site d'étude, la seconde partie fait ressortir les matériels et méthodes utilisés en vue d'aboutir aux résultats et à la discussion qui constituent la troisième partie.

sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Visitez Arcy sur Cure

Camping du Saucil a(Villeneuve sur Yonne)