WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Penser la justice dans le monde, une urgence Rawlsienne

( Télécharger le fichier original )
par Eric Christian BONG NKOT
Université de Yaoundé 1 - Mémoire rédigé en vue de l'obtention d'un diplôme d'études approfondies ( DEA ) en philosophie.  2009
  

sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

UNIVERSITE DE YAOUNDE I

----------

FACULTE DES ARTS, LETTRES ET SCIENCES HUMAINES

---------

DEPARTEMENT DE PHILOSOPHIE

----------

THE UNIVERSITY OF YAOUNDE I

---------

FACULTY OF ARTS, LETTERS AND HUMAN SCIENCES

--------

DEPARTMENT OF PHILOSOPHY

--------

PENSER LA JUSTICE DANS LE MONDE,

UNE URGENCE RAWLSIENNE.

Mémoire rédigé en vue de l'obtention d'un Diplôme d'Etudes Approfondies

(DEA) en Philosophie.

Option : Philosophie Morale et Politique.

Présenté par 

BONG NKOT Eric Christian

Maîtrise en Philosophie.

Sous la direction de

Charles Romain MBELE

HDR de l'Université de Strasbourg,

Chargé de cours à l'Ecole Normale Supérieure,

Université de Yaoundé I.

Année académique 2009-2010.

A Azé

REMERCIEMENTS

Pendant la réalisation de ce travail, nous avons reçu de nombreux appuis. Nous voulons en citer quelques uns. Nous sommes reconnaissant au professeur Charles Romain Mbele qui a supervisé ce travail de la conception à la réalisation. Nous avons tiré un immense profit des innombrables suggestions et critiques que nous avons reçues. Nous sommes reconnaissant à Etienne Mulunde, à Olivier Ntibiringuirwa. Nous avons une dette à l'égard de Mlle Eléonore Ketcha, M. Francis Tchassem, M. John Ndah, Mme Annette Mouangue, dont les relectures ont aidé à la réalisation du manuscrit définitif.

Sans la bonne volonté de ces personnes, nous n'aurions jamais pu terminer ce travail.

RESUME

Cette étude est une exploration analytique et critique qui s'attaque au problème de la domination comme modalité de justice sociale et internationale. Elle veut premièrement montrer que l'éthicité d'une théorie de la justice et du droit doit prendre pour critère la double exigence qui conditionne la théorie de l'Etat-nation chez Rawls : l'autonomie doctrinale d'une conception politique de la justice et l'autonomie complète des citoyens d'une société démocratique. Cette hypothèse passe par le refus du décisionnisme politique schmittien pour une société plus ouverte, le refus de s'enliser dans le dualisme monde sensible / monde intelligible de Kant pour une conception politique de la justice, le refus de lire la justice sociale en termes d'efficacité économique comme le fait l'utilitarisme pour une meilleure défense de la liberté citoyenne et de l'égalité. Deuxièmement cette étude essaye de montrer comment la catégorie d'autonomie peut se conjuguer en termes de relations internationales. Dans ce cas le libéralisme politique rawlsien soulève des perspectives intéressantes pour une critique de la théorie de l'identité postnationale et ses conséquences. Notamment celle qui se manifeste par la désunion de la référence politique et de l'appartenance culturelle. Troisièmement cette étude soutient la possibilité de penser la politique autrement à travers l'élucidation des conditions pouvant enclencher l'effectuation d'une promesse de vie meilleure à travers la coopération sociale. Ce qui conduit à poser deux thèses :

1-On ne peut parler de justice sociale sans la reconnaissance du droit à une vie meilleure pour tous, en particulier pour les personnes les plus défavorisées.

2-On ne peut parler de justice cosmopolitique sans la reconnaissance du droit des peuples à un développement égal et à une infrastructure adaptée à leurs besoins.

sommaire suivant