WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Conflit tribalo ethnique dans les pays des grands lacs et son impact sur le développement de la RDC. Cas de la province du Sud- Kivu

( Télécharger le fichier original )
par Shadrack BAGUMA KAJANGU
Université de Lubumbashi - Licence 2011
  

précédent sommaire suivant

§3.Manifestations du Sous-Développement Au Sud-Kivu.

§1. Sur le plan politique

En dehors de l'agression dont la province est victime, elle a aussi un problème de leader car dès 1996 jusqu'à nos jours, la province du Sud-Kivu est l'unique province du Congo qui a déjà connu plus de 15 gouverneurs cette situation conduit aussi à l'instabilité des institutions provinciale qui a comme conséquence le sous-développement.

Les intérêts divergents entre leaders locaux c'est-à-dire difficulté d'entente entre la classe commerciale et celle des politiciens locaux ce qui débauche à des difficultés de la désignation des gouverneurs par imposition 61(*)

La manipulation et machinisation des populations et des gouvernants orchestrés par des leaders du Sud-Kivu tant localement qu'à partir de Kinshasa.

Cettesituation nous amène aux conséquences telleque : l'ignorance des réalités de la province par les gouvernants.

La province du Sud-Kivu a un problème de leadership responsable aimé par les Kivu tiens, un chefrassembleur, un visionnaire, qui connaît le problème de la province.

§2. Sur le plan économique

ü Déficit de la production agricole et paupérisation accentuée du monde rural.

ü Insuffisance et inadéquation des infrastructures de transport et de communication.

ü Insuffisance de l'outil de production industrielle et déficience énergétique.

ü Trafic illégal des ressources naturelles

ü Absence d'une politique de planification économique.

ü Manque à gagner fiscal pour l'Etat

§3. Sur le plan sécuritaire

Pour la recherche des divers intérêts au niveau local, les hommes politiques et les opérateurs économiques de cette province sèment l'insécurité dans la ville et hors par des assassinats en coopérants avec les militaires congolais tout en accusant les FDRL, c'est ainsi que vous allez entendre que un opérateur économique au Sud-Kivu a été assassiné.

Certaines troupes armées MAIMAI, particulièrement en territoire d'Uvira , Fizi et Mwenga qui constatent la faiblesse de l'armée nationale préfèrent s'allier aux FDLR, pour bloquer ou déstabiliser d'avantage le pouvoir local car la possibilité d'intégrer l'armé à travers les « centres de brassage  » les soldats qui se sont brassés leurs conditions de vie n'ont pas changé ,un démobilisé à qui on donne un vélo et quelque tôles cette situation peut pousser ce dernier à commencer à voler ou à tuer les gens la nuits.

§4. Socioculturel

La crise de grande envergure, la faiblisse, voire l'absence effective des institutions gouvernementales rend extrêmement difficile l'apport de services à la population.

Les infrastructures sociales sont absentes détruites ou, la plupart du temps, inefficace

La manipulation des haines ethniques est devenue un instrument privilégié de stratégies de conquête du pouvoir.

Pratique de tribalisme par les dirigeants politique et la négligence des tribus minoritaires de la province qui ne participent pas à la gestion de la province.

La province si elle est gérée par quelqu'un de l'ethnie Mushi il n'est pas aimé par les Rega et même combattit et vice versa.

Cette situation a un impact sur la gouvernance parceque la rivalité nuit dans les fonctions politiques administratives.

* 61 MUKENGE BARHEGINE, « La lecture de la problématique de la gouvernance du Sud-Kivu», in échos des grands lacs « L'ADIB balise l'avenir du Sud-Kivu »magazine supplément de Dunia aout 2010, pp40-44.

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.