WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Conflit tribalo ethnique dans les pays des grands lacs et son impact sur le développement de la RDC. Cas de la province du Sud- Kivu

( Télécharger le fichier original )
par Shadrack BAGUMA KAJANGU
Université de Lubumbashi - Licence 2011
  

précédent sommaire suivant

CONCLUSION GENERALE

Notre analyse a porté sur : Conflit tribalo-éthique dans les pays des grands lacs et son impact sur le développement de la République Démocratique du Congo. Regard la province du Sud-Kivu.

Au cours de ce travail, notre nous nous somme posé deux questions la première était celle de savoir : Comment le conflit se présente-il dans les pays des grands lacs ?

La seconde était de savoir : Que dire de l'impact de ce conflit sur développement de la République Démocratique du Congo et du Sud-Kivu?

Nous avons noté que, le conflit dans les pays des grands lacs a pris une ampleur considérable par rapport au comportement de tutsi qui voulaient s'imposer à participer dans la gestion publique des pays d'accueil (Burundi, Rwanda, Ouganda, RDC) alors qu'ils étaient accueillis comme des éleveurs des troupeaux venue de l'Erythrée et Ethiopie qui sont à la recherche des pâturages. La présence massive des tutsi dans les pays cités ci-haut n'était pas tolérée par la population autochtone de ces pays, c'est cette situation qui avait conduit au conflit entre les tutsi qui déclaraient leurs appartenances dans les pays des grands lacs et cette dernière qui les considéraient comme des étrangers.

En République Démocratique du Congo a connu le problème du conflit c'est vers les années 1938 que les peuples des pays voisins (Burundi, Ouganda,Rwanda étaient venus travailler dans les sociétés minières pour le compte des colonisateurs d'une part et d`autre part, une partie de la population rwandaise à savoir le tutsi qui déclaraient l'indépendance du Rwanda vers les années 1958 , qu'on avait assisté à une intolérance tribale entre les hutu et le tutsi c'est ce qui avait poussé quelque tutsi de traverser la frontière rwandaise pour s'installer au Congo belge de l'époque précisément au Nord et Sud-Kivu.

Apres l'indépendance du Rwanda, le tutsi qui avaient quitté le Rwanda n'étaient pas rentrés dans leurs pays d'origine, ils avaient occupé le haut plateau du Sud-Kivu qui leurs servaient comme pâturages de leurs troupeaux jusqu'à ce qu'ils avaient changé le nom pour venir le banyamulenge et déclaraient la nationalité zaïroise vers les années 1971.

Ce conflit avait pris l'ampleur considérable lors de l'assassinat de l'ex président rwandais Habyarimana et son homologue burundais Cyprien ce qui avait conduit à un génocide entre le hutu et les tutsi en 1994, c'est cet étant de choses avait conduit au déplacement des hutu du Rwanda et du Burundi vers les pays voisins.

Ce conflit a des répercutions en République Démocratique du Congo, par le fait que l'Ouganda et les nouveaux régimes tutsis qui contrôlaient le Rwanda et Burundi avaient décidé d'attaquer les camps des réfugiés au zaïre sous le prétexte des se protéger contre les incursions de ces milices hutu sur le territoire.

Au même moment une offensive était lancée pour le dictateur du zaïre, Mobutu Sese Koko sous la direction de Laurent Désiré Kabila avec l'alliance de ces pays cités ci-haut qui avait conduit au renversement du pouvoir et le changement du pays qui deviendra République Démocratique du Congo(RDC) par là nous avons compris que ,ce conflit tribalo-ethnique dans les pays des grands lacs a une influenceau développement de la RD Congo et du Sud-Kivu suite aux changements politiques intervenus dans deux pays voisins (Rwanda , Burundi) qui ont déclenché une épuration ethnique dont les membres victimes (hutu) se sont réfugiés en République Démocratique du Congo ex Zaïre , plus précisément la partie nord et Sud-Kivu.

En effet, il va surgir un mouvement congolais dont les étincelles se situeraient déjà après l'indépendance le quel mouvement ambitionnait le renversement du pouvoir au Congo ex- zaïre de feu Président Mobutu. Faute de moyen logistiques, Laurent Désire chef du fil ,solliciterait un soutien militaire au front patriotique rwandais FPR en sigle le souci rwandais était de voir exterminer tous les hutu qu'ils allaient retrouver sur le chemin car selon eux ils constituaient déjà une force pour renverser le régime installé déjà à Kigali et occuper certains postes à Kinshasa.

Suite au non-respect des accords entre Kigali et le gouvernement de Kinshasa il va surgir un mouvement au sein du Congo appelé rassemblement congolais pour la démocratie RCD en sigle dirigé par un congolais mais diligenté par le Rwanda et qui bénéficierait aussi le soutien du gouvernement burundais en 1998.

Comme cela n'était pas suffisant il va s'ajouter un autre mouvement insurrectionnel dénommé mouvement de libération du Congo MLC en qui bénéficiera de sa part le soutien de l'Ouganda. Comme vous le constatez ces mouvements ne peuvent que porter atteinte à l'organisation et au fonctionnement des institutions de la RDC.

Pays voisins convoitent les richesses de la République démocratique du Congo car ce plan a été bien préparé par les pays voisins (Burundi, Ouganda, Rwanda,) de déstabiliser la RDC pour exploiter ses richesses.

La présence des interahamwe sur le territoire congolais venus du Rwanda ne peut pas semer la pas mais plutôt l'insécurité au Sud-Kivu car ils ne sont pas contrôlés par le Rwanda non plus le Congo.

Nous avons fait recours à la méthode systémique qui nous a permis de comprendre comment les pays des grands lacs constituent un système et chaque pays constitue un sous-système au sein du système.

Cette méthode nous a permis de comprendre comment le renversement du pouvoir en Ouganda a conduit au changement politique dans tous les autres 3 pays et l'influence d'un pays sur l'autre.

Pour maîtriser notre sujet de façon claire, nous avons fait usage des techniques d'interview et documentaires.

Nous avons subdivisé ce travail en trois chapitres :

Le premier intitulé cadre conceptuel et théoriquenous avons défini des concepts de base ainsi que le survol d'une théoriescientifique de référence qui a facilité la compréhension de notre thème en vue d'éviter toute contradiction.

Le deuxième chapitre nous a donné un aperçu général sur les pays des grands lacs où nous avons retenu quatre pays à savoir : Burundi, Ouganda, Rwanda, République Démocratique du Congo.

Tout au long de ce chapitre, nous avons donné quelques caractéristiques d'ordre politique, économique, social, culturel, géographique et démographique de chaque pays qui fait partie des grands lacs.

Dans ce même chapitre nous avons présenté l'origine de l'ethnie.

Notre troisième chapitre intitulé :les pays des grands lacs et le sous-développement au Sud-Kivu. Nous avons présenté la province du Sud-Kivu, ses potentialités et nous avons montré comment cette province connaît un retard du développement suite à la situation d'insécurité dont la population de la dite province est victime.

A la lumière de nos investigations, nous sommes arrivé à constater que nos hypothèses ont été confirmées car c'est la présence des troupes étrangères au Sud-Kivu qui est la base du sous-développement de la dite province car tous les trois gouverneurs qui ont géré n'ont jamais cessé de déplorer la situation d'insécurité semée par les FDLR qui massacrent la population et cette dernière qui est à la base du sous-développement. C'est implication de l'autorité centrale qui peut à l'heure qu'il est résoudre ce problème.

Il faudrait que les dirigeants congolais se mettent en ensemble pour voir comment la dite province peut sortir de cette crise.

Pour terminer, toutes les critiques positives ou négatives et remarques sont la bienvenue pour parfaire notre connaissance d'avantage.

précédent sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.