WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La médiation familiale face à† la singularité des problématiques et des situations familiales

( Télécharger le fichier original )
par Chloé DONVAL
Institut des sciences de la famille- Lyon - Diplôme d'état de médiateur familial 2011
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

Première partie

Présentation de la médiation familiale et des familles rencontrées en médiation familiale

Dans cette première partie, je présenterai la médiation familiale en général, puis les familles rencontrées en médiation familiale.

I. Présentation de la médiation familiale

Mon but ici est de décrire la médiation familiale à travers la notion de cadre. Qu'est ce que le cadre de manière générale ? Comment définit-il la médiation familiale, et quelles sont ses fonctions ? Je développerai aussi la médiation familiale à travers les médiateurs familiaux. Quelle est leur formation ? Quelle place tiennent-ils dans la médiation familiale ? Et quelles sont les règles auxquelles ils répondent ? Ceci permettra un premier encrage dans la théorie.

1. Le cadre de la médiation familiale

A) Généralités sur le cadre

D'un point de vue étymologique, et selon le dictionnaire Larousse, la notion de « cadre » prend plusieurs sens. Un cadre peut signifier une bordure entourant un objet matériel ; une glace, un tableau, un panneau. Ici, nous pouvons dire que le cadre délimite et circonscrit un objet, une action, un espace. Il différencie l'intérieur de l'extérieur.

Le cadre, en tant que support, réunit et soutient différents éléments d'un ensemble. Si l'on prend l'exemple du cadre de vélo, il permet aussi la fonctionnalité du système, en mettant en lien les différentes parties, la roue et le pédalier par exemple. Le verbe « cadrer » renvoie à la notion d'accordage et d'adaptation entre l'objet cadre et son contenu.

Dans un registre plus abstrait, le cadre structure la pensée. C'est un ensemble de constantes et d'invariants constitués d'éléments fixes, de règles et de limites.

Afin d'appliquer la notion de cadre à la médiation familiale, je citerai quelques auteurs. Claire Denis, médiatrice familiale, dans son ouvrage « la médiatrice et le conflit dans la famille »2(*) dit « la notion de cadre est essentielle en médiation comme dans toute démarche scientifique : le cadre est, en effet, le contenant stable, neutre, fait d'éléments constants, de présupposés fixes, qui permet d'explorer un contenu variable et l'expérience en mouvement. »3(*)

Le psychologue Paul FUSTIER, s'appuyant sur les travaux du psychanalyste José BLEGER, définit la notion de cadre à partir de son rapport avec le processus. «Un processus (un changement, un effet de maturation ou de soin) est une variable qui ne peut se manifester qu'à l'intérieur d'un cadre, qui est, quant à lui, une constante. Ce cadre, qui représente les règles invariables dans lequel se joue le processus, est maintenu par le thérapeute de façon stable. »4(*)

Je vais maintenant aborder le cadre tel qu'il est défini par la circulaire du 30 juillet 2004 publié par le CNCMF.

* 2 Claire Denis « la médiatrice et le conflit dans la famille » ed. ERES, janvier 2010

* 3 Claire Denis « la médiatrice et le conflit dans la famille » p.88

* 4 Paul FUSTIER, 1983, L'enfance inadaptée Repères pour des pratiques, Lyon, Presse Universitaire de Lyon, PUL, p 12

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy








"Ceux qui r√™vent de jour ont conscience de bien des choses qui échappent à ceux qui r√™vent de nuit"   Edgar Allan Poe