WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Le gouvernorat de la région de Koulikoro au Mali

( Télécharger le fichier original )
par Saà»bou SAMAKE
Université de Bamako Mali - Maà«trise 2010
  

sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

Introduction

La déconcentration est une modalité d'organisation du pouvoir au sein d'une même institution. Le titulaire du pouvoir de décision décide de déléguer certains de ses compétences à des agents qui le représentent au niveau local et qui lui restent subordonnés.

Elle doit s'inscrire dans le cadre d'un aménagement d'ensemble des services par le gouverneur.

Pour assurer unité et l'efficacité de l'intervention de l'Etat dans les régions, les échelons déconcentrés devront se doter d'un cadre d'action commun sous forme de l'administration territoriale.

Ainsi la région constitue l'échelon de conception et de planification régionale de l'activité économique et sociale de l'Etat ; à son niveau sont assurer la coordination, le soutien et le contrôle de l'ensemble des administrations civiles de l'Etat ainsi que la réalisation des taches d'intérêt régional.

Alors la région de Koulikoro constitue la 2e région économique du mali situé au centre ouest du Mali, elle couvre une superficie de 90.210 km2 avec une population estimée à 1.815.892 habitants soit une densité de 20,12 habitants par km2 (Recensement 2004)

Elle s'allonge du nord au sud sur 445 km et d'ouest en Est sur 340 km. La Région de Koulikoro est limitée au Nord par la Mauritanie à l'Est par la Région de Ségou et de celle de Kayes à l'Ouest, au Sud-Ouest par la Guinée et au Sud par la Région de Sikasso (ci-joint en annexe la carte géographique de la région de Koulikoro).

Avec un relief de plateau accidenté, la région de Koulikoro s'étend entièrement dans la zone tropicale marquée par l'alternance d'une saison de pluie (Mai à Octobre) et d'une saison sèche (Novembre - Avril). Elle couvre du nord au sud les différentes zones climatiques : La zone sahélienne, la zone soudanienne et la zone pré- guinéenne.

Traversée dans la partie sud par le Fleuve Niger, le Bani et leurs affluents, la deuxième Région économique du Mali (Koulikoro) compte sept Cercles (Banamba, Dioïla, Kangaba, Kati, Kolokani et Nara) et 108 Communes dont trois urbaines (Koulikoro, Kati et Karan) repartie entre les sous-préfets (ci-joint en annexe les répartitions des communes entre les délégués du gouvernement).

Le cercle de Banamba  comprend les sous préfectures de Banamba centrale, Boron, Madina Sacko, Sébété, Touba et Toucoroba.

Le cercle de Dioïla comprend les sous préfectures de Dioïla centrale, Banco, Béléko, Fana, Massigui et Mena.

Le cercle de Kangaba comprend les sous préfectures de Kangaba centrale, et de Naréna.

Le cercle de Kati comprend la commune de Kati ainsi que les sous préfectures de Kati centrale, Baguineda, Kourouba, Néguéla, Ouéléssébougou, Sanankoroba, siby et Kalabankoro

Le cercle de Kolokani comprend les sous préfectures de Kolokani centrale, Djidiéni, Massantola et Nossombougou.

Le cercle de Koulikoro  comprend la commune de Koulikoro ainsi que les sous préfecture de Koulikoro centrale Koula, Kenenkou, Nyamina, Sirakorola, Tienfala et Tougouni.

Le cercle de Nara comprend les sous préfectures de Nara centrale, Ballé, Dilly, Fallou, Guiré et Mourdiah.

Après l'indépendance en 1960, Koulikoro était l'un des sept Cercles de la Région de Bamako. C'est dans le souci de transformer progressivement l'Administration malienne en une administration de développement que le CMLN et le Gouvernement ont décidé en 1977 la reforme administrative du pays portant création de la Région de Koulikoro (selon l'Ordonnance n° 77-44 CMLN du 12 Juillet 1977). La Région de Bamako fut éclatée en nouvelles entités administratives : Le District de Bamako et l'actuelle Région de Koulikoro qui conserve la même aire géographique que l'ancienne Région à l'exclusion du District de Bamako.

Cette nouvelle entité fut dirigé par le Chef de bataillon Sorry Ibrahima SYLLA jusqu'en 1980. Cependant c'est en 1978 que le Gouvernorat a été transféré à Koulikoro.

De 1980 à nos jours se sont succédé chronologiquement comme Gouverneurs :

- Soumana TRAORE,  Chef de bataillon (23/04/1980-05/02/1981) ;

- Oumar BORE,  Administrateur Civil (05/02/1981-31/12/1981) ;

- Muphta Ag HAIRY, Administrateur Civil (31/12/1981-04/01/1983) ;

- Mamadou L DEMBELE, Inspecteur des Services Economiques (04/01/1983-10/05/1991) ;

- Sina Bila GUINDO, Administrateur Civil (10/05/1991-12/10/1992) ;

- Abdoulaye O POUDIOUGOU, Administrateur Civil (12/10/1992-03/30/1998) ;

- El Hadj Sékou DEMBELE, Administrateur Civil (03/03/1998-29/01/2005) ;

- Mamadou Issa TAPO, Administrateur Civil (29 janvier 2005-12 février 2008) ;

- Et Soungalo BOUARE, Administrateur Civil qui préside aux destinées de la Région depuis le 12 Février 2008.

Région agro- sylvo- pastorale, où sont implantées plusieurs unités industrielles comme HUICOMA ; les Grands Moulins du Mali

(G.M.M), les Industries Navales et Constructions Métalliques (INACOM) ; BRAMALI et OMNUIM Sa.

Koulikoro est une zone à économie rurale marquée par une multitude d'ethnies qui la rendent cosmopolite. On y trouve : les bambaras, les malinkés, les sarakolés, les peulhs, les maures, les somonos, les kassonkés etc.

Historiquement, la Région de Koulikoro, de par sa situation géographique a été le champ ou se sont déroulés de grands évènements ayant marqués l'histoire de tout l'Ouest Africain au moyen âge et du Mali indépendant.

L'on ne saurait aborder l'histoire de la région de Koulikoro sans évoquer :

- le Ouagadou-Bida ou Bakounou (actuel cercle de Nara) c'est dans cette contrée que fut fondée la ville de koumbi saleh futur capitale du premier grand empire noir (Empire du Ghana)

- le royaume du sosso et l'empire du Mali (les Cercles de Kangaba, Kati, Koulikoro) ils ont laisser des noms célèbres comme Soumangourou Kanté (sosso) Soundiata Kéita (roi du mandé), Kankou Moussa (Mali)

- la bataille de Woyowayanko et le soulèvement de Belédougou conduit par Koumbi Diossé contre la pénétration française...

En plus de ces faits historiques la région regorge des lieux touristiques comme : «le Nianan koulou ; le kudukan fuga ; la vallée du serpent Mythique (à Nara) la Mosquée de Manfra dans le djitoumou.

L'adaptation l'organisation et du fonctionnement des services déconcentrés à leur environnement local peut-il être l'un des objectifs de la déconcentration ?

D'une part la bonne organisation (première partie) et d'autre part le bon fonctionnement (deuxième partie) sont prévu par la loi.

sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy








"Nous voulons explorer la bonté contrée énorme où tout se tait"   Appolinaire