WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Contribution à  la connaissance des potentialités écotouristiques du Parc National de la Langue de Barbarie pour un développement local du Gandiol au Sénégal

( Télécharger le fichier original )
par Mamadou Lamine COLY
Ecole nationale des cadresruraux du Sénégal  - Ingénieur des travaux des eaux et forêts du Sénégal 2004
  

sommaire suivant

INTRODUCTION

La Langue de Barbarie est une bande de terre semblable à une langue. Elle s'étend entre l'océan atlantique et le fleuve Sénégal. Elle doit son nom à la végétation de figuiers de barbarie qui la peuplaient autrefois. A l'époque, la Langue avait une largeur d'au moins

4000 m (MBOW, 1980). De nos jours, la largeur de cette bande de terre n'est plus que de 300 m. Malgré son exiguïté et son caractère fragile, le Parc National de la Langue de Barbarie (PNLB) recèle d'importantes potentialités écologiques : tortue de mer, avifaune, grande faune, flore diversifiée. Pour sauvegarder cette richesse et limiter les prélèvements anthropiques, les autorités sénégalaises ont érigé la Langue de Barbarie en parc national en 1976. Jusqu'à ce jour, ce dernier reste mal connu du public sénégalais.

Toutefois, la diversité biologique qu'il recèle représente un atout pour le développement d'activités écotouristiques dans le parc, en collaboration avec les populations locales. C'est pour identifier les potentialités écotouristiques dudit parc que nous y avons effectué un séjour, du 29 mars au 27 juillet 2004 dans le cadre de notre mémoire de fin d'études qui porte sur le thème : "Contribution à la Connaissance des Potentialités Ecotouristiques du PNLB pour un Développement Local du Gandiol".

L'écotourisme dont il est question ici a eu son origine au milieu des années 60 aux Etats-Unis d'Amérique. A l'époque le terme « ecotourism » désignait toute forme de tourisme dans des zones protégées. Le terme donne lieu à des définitions variées et peu de gens s'entendent sur sa signification. A ce jour, il n'existe pas une définition admise de manière consensuelle, puisque les activités écotouristiques sont de formes multiples. Les opérateurs proposent un éventail de produits, pour de larges adeptes.

Notre proposition consiste à définir l'écotourisme comme étant le tourisme écologique qui respecte la nature, veille aux intérêts des populations locales notamment à leur histoire, à leurs traditions, à leur culture et assure un développement soutenable.

Ce travail pourrait favoriser la création d'emplois et lutter efficacement contre la pauvreté dans la zone.

Ce mémoire s'articule autour de cinq parties. La première présente la problématique et l'objectif de l'étude ; la deuxième est consacrée à la méthodologie. La troisième partie présente la zone d'étude et la quatrième les résultats obtenus. La cinquième traite de l'analyse réglementaire et institutionnelle et des perspectives d'aménagement du PNLB.

sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Bitcoin - Magic internet money - Join us !