WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Etude de l'efficience des marchés financiers; applications au tunindex 20.

( Télécharger le fichier original )
par Firas /Ghalia BACCAR / MAHBOULI
Institut des hautes études commerciales de Carthage (IHEC Carthage) Tunisie. - Master finance d'entreprises et des marchés 2012
  

précédent sommaire suivant

1.5. Déconnexion entre la sphère réelle et la sphère financière

Les marchés financiers tendent vers l'efficience sans toutefois l'atteindre totalement. En effet, l'hypothèse de l'efficience reste une situation idéale, optimale et théorique.

En fait, la vérification des conditions nécessaires à l'efficience des marchés précitées dans le premier chapitre n'est pas du tout évidente en réalité et ne sont pas toujours parfaitement réunies. En effet, les investisseurs ne sont pas totalement rationnels, les coûts de transaction ne sont pas nuls, l'information n'est pas totalement gratuite, elle ne circule pas d'une manière aussi rapide que la théorie le prévoit.

1.5.1. Remise en cause de la théorie de l'efficience : Une théorie difficilement applicable

La théorie de l'efficience des marchés financiers est une théorie difficilement applicable, en effet plusieurs chercheurs ont montré qu'il existe des difficultés, voire des contradictions qui remettent en cause la théorie de l'efficience.

C'est à partir des années 1980 que des résultats empiriques ont commencé à jeter un doute sur l'hypothèse d'efficience. En effet tout ordre passé sur le marché donne lieu à des coûts de transaction et à une fiscalité ; cependant JENSEN souligne que l'existence de ces coûts n'empêche pas la réalisation d'un marché efficient.

Mais les conditions les plus improbables à réaliser sont celles relatives à l'information, en effet pour Julien TURBE, Jean-Philippe DEMON (2001), le problème se pose dans la gratuité de l'information et sa disponibilité qui est en pratique difficile à transmettre à tous les investisseurs au même instant.

Un autre problème soulevé par ces théoriciens et qui traite de l'hypothèse d'homogénéité  des agents, puisque le marché boursier est composé des investisseurs et des spéculateurs, qui n'ont pas les mêmes capacités d'interprétations face à des événements très techniques alors que cette théorie se fonde sur le fait que l'information soit compréhensible pour tous dans le but d'être interprétée de la même manière.

Selon ces théoriciens, les investisseurs peuvent avoir un comportement différent face aux mêmes informations selon leur besoin de liquidité, et leurs propres interprétations personnelles.

En effet, les hypothèses qui assurent le bon fonctionnement du marché financiers, sont généralement difficiles à vérifier en pratique, et ce suite aux comportements des agents et au processus lié à l'information.

précédent sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.