WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Contribution à  l'amélioration de la politique de suivi des crédits octroyés par les IMF (Institution de Micro Finance).

( Télécharger le fichier original )
par Mouhamed DJIMA
Ecole nationale d'économie appliquée et de management (ENEAM) à  Cotonou ( Bénin) - Brevet de technicien supérieur 2011
  

précédent sommaire suivant

REMERCIEMENTS

Nos sincères remerciements vont à tous ceux qui d'une manière ou d'une autre ont influencé positivement ce travail.

Nous ne saurions manquer de nommer :

Ø Mr Léon DEGBEY, notre Directeur de recherche dont la disponibilité, la compétence et la rigueur ne nous ont pas fait défaut tout au long de la réalisation de ce travail ;

Ø  Mr Narcisse OLOUGOUNA, notre maitre de stage, dont le dévouement et la volonté de voir ce travail se réaliser nous ont beaucoup aidés dans les moments les plus ardus ;

Ø Mr Moktar BELLO, l'informaticien dont l'attention mais également les conseils nous ont permis de réaliser ce travail ;

Ø tout le personnel de PADME en général et celui de l'agence de Suru-Léré en particulier ;

Ø tout le corps enseignant de l'ENEAM.

LISTE DES ABREVIATIONS

AB: Agent de Bureau

AR : Agent de Recouvrement

AV : Agent Vérificateur

ACP: Association des Clients du PADME

BCEAO : Banque Centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest

CA : Chef d'Agence

CB : Chef Bureau

CCIB: Chambre de Commerce et d'Industrie du Bénin

CODIR : Comité de Direction

COOPEC : Coopérative d'épargne et de crédit

CUC : Contrôle de l'Utilisation du Crédit

DGI : Directeur Général par Intérim

FENAB : Fédération Nationale des Artisans du Bénin

IMF : Institution de Micro Finance

MISP: Ministère de l'Intérieur et de la Sécurité Publique

MPREPE: Ministère du Plan, de la Restructuration Economique et de la Promotion de l'Emploi.

ONG: Organisation Non Gouvernementale

PADME : Association pour la Promotion et l'Appui au Développement des Micro entreprises

PAPME: Agence pour la Promotion et l'Appui aux Petites et Moyennes entreprises

PARMEC : Projet d'Appui à la Réglementation des Mutuelles d'Epargne et de Crédits

PAS : Programme d'Ajustement Structurel

PME : Petites et Moyennes Entreprises

SC : Service Crédit

SFD : Système de Financement Décentralisés

VITA:Volunteers in Technical Assistance

INTRODUCTION GENERALE

La crise économique et financière qui a secoué le BENIN vers la fin des années 80 a entrainé la faillite des banques et des entreprises publiques, qui seront purement et simplement liquidées.

Suite à la libéralisation de l'économie béninoise intervenue après la Conférence des Forces Vives de la Nation, de nouvelles politiques, de nouveaux systèmes et mécanismes d'ajustement ont été mis en place. L'avènement des Programmes d'Ajustement Structurel (PAS) n'a pas pu améliorer cette situation. Ainsi, dans le but d'amoindrir les effets de ces programmes et de définir un cadre réglementaire communautaire et uniforme, les autorités de la Banque Centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO) avec l'appui de la coopération canadienne ont initié des réflexions qui ont conduit au Projet d'Appui à la Réglementation des Mutuelles d'Epargne et de Crédit (PARMEC).Les dispositions du PARMEC adoptées par le Conseil des Ministres en sa séance du 17 Décembre 1993 ont permis au Bénin de se doter de la loi 97-027du 08 Aout 1997 portant réglementation des institutions mutualistes ou coopératives d'épargne et de crédit (COOPEC), loi qui est devenue effective avec le décret d'application N° 98-60 du 09 février 1998.La mise en oeuvre de cette loi a permis de créer des Systèmes de Financement Décentralisés (SFD) encore appelés Institutions de Micro Finance (IMF).

Au nombre de ces institutions, figurel'Association Pour la Promotion et l'appui au Développement des Micro-entreprises (PADME) qui est l'une des importantes. Créé en1993, PADME a comme mission de rendre l'accès facile et rapide aux services financiers pour toutes les micros-entreprises de part sa principale activité qu'est l'octroi de crédits. Pour assurer sa pérennité, PADME doit mieux adapter à ses prérogatives sa politique de suivi des crédits déboursés. Ce qui justifie notre réflexion portée sur le thème : <<CONTRIBUTION A L'AMELIORATION DE LA POLITIQUE DE SUIVI DES CREDITS OCTROYES PAR LES IMF : CAS DE PADME>>.

En choisissant ce thème, notre objectif est d'aborder les différentes méthodes de suivi des crédits déboursés par les IMF qui permettent de recouvrer une bonne partie de leurs créances.

Pour aborder les différents contours de notre thème, nous allons adopter un plan en deux parties : dans une première partie, nous présenterons l'étude du cadre institutionnel de travail et dans une seconde partie, la contribution à l'amélioration de la politique de suivi des crédits octroyés par les IMF : cas de PADME.

précédent sommaire suivant











Moins de 5 interactions sociales par jour