WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Conception et réalisation d'une base de donnée pour la gestion des formateurs. Cas de l'institut national de préparation professionnelle (INPP/Kisangani RD Congo).

( Télécharger le fichier original )
par DOMINIQUEA AWARA
ISP-KISANGANI - Graduat 2014
  

sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

0.0. INTRODUCTION

L'informatique, touche aujourd'hui tous les domaines d'activités au sein de la société. Elle contribue considérablement au développement à travers le monde grâce à l'ordinateur qui est son outil doué d'une intelligence par procuration.

Ainsi, nous dirons qu'il est l'outil le mieux indiqué pour prendre en charge les travaux qui requièrent des opérations répétitives et complexes ainsi que le stockage des masses importantes des données. Bref, le traitement automatique des données par l'ordinateur est entrain de supplanter le traitement manuel de l'information dans le monde entier.

L'informatique constitue un outil d'une importance capitale car, c'est à partir d'elle que les hommes se servent pour les différentes activités dont : la gestion, et la télécommunication informatique... Elle permet ensuite les divers échanges culturels, sociaux, voire des informations de plusieurs natures.

Le traitement automatique de l'information et précisément en matière de gestion des données par l'approche de Base des Données permet de se libérer des tâches répétitives qui se produisent devant l'informaticien.

C'est en vertu de cet avantage entre autres que l'informatique étant une science de traitement automatique de l'information, s'est vite développée jusqu'à être utilisée aujourd'hui dans le domaine de la gestion d'éléments complexes qui rendraient le travail fastidieux à une méthode manuelle.

Notre travail se situe dans ce contexte, il tente de trouver une solution pratique au service de l'INPP en lui proposant un modèle destiné au traitement automatique des données relatives à la gestion des formateurs.

O.1. PROBLEMATIQUE

Selon le dictionnaire universel Francophone la problématique est l'ensemble des problèmes concernant un sujet.1(*)

Selon le cours de l'initiation à la recherche scientifique(IRS) enseigné par le Professeur VITAMARA, la problématique est l'ensemble des questions qu'un chercheur peut se poser sur un sujet d'étude.2(*)

De notre part, la problématique est l'ensemble de questions posées par un chercheur pour trouver une solution à un problème.

En effet, l'Institut National de Préparation Professionnelle (INPP) est une grande entreprise de la place et pour cela, il nous revient à soulever dans le processus de gestion de leurs formateurs les préoccupations majeurs pouvant être considérées comme obstacles au déroulement normal d'une bonne gestion des données.C'est pourquoi, notre problématique peut se résumer de la manière suivante :

Ø Est-il possible de créer une application qui peut gérer les formateurs de l'INPP ?

Ø Est-ce que il y a facilité de recueillir toute les informations concernant les formateurs de l'INPP ?

0.2. HYPOTHESES

Par définition l'hypothèse est une réponse provisoire à la question posée ou une réponse anticipative. Compte tenu de nos deux questions posées dans notre problématique, nous avons formulé de la manière suivante nos hypothèses :

ü La création d'une application pour la gestion de formateurs à l'INPP serait possible ;

ü La récolte des informations concernant les formateurs à l'INPP serait facile.

0.3. OBJECTIFS

Dans notre recherche concernant la gestion de formateurs de l'INPP, notre désir se résume de deux façons :

Ø De retrouver les vrais problèmes constatés dans la gestion de formateurs à l'INPP et d'en proposer des solutions.

Ø De produire une application pouvant résoudre tous ces problèmes concernant la gestion de formateurs au sein de l'INPP.

0.4. CHOIX ET INTERET DU SUJET

Notre sujet s'intitule : «  Conception et mise en oeuvre d'un système d'Information Informatisé pour la gestion des formateurs. Cas de l'INPP-Kisangani ».

En général, le but de ce travail est de reculer les frontières des savoirs, et de faire acquérir, à toute personne qui le lira, de nouvelles connaissances dans le domaine de gestion des formateurs.Il se justifie par le fait que la gestion des formateurs se fait manuellement, pour cela notre souhait est que le service de la Division Technique de l'INPP soit doté d'une base des données efficace pour stocker lesinformations claires et fiables sur les formateurs d'une manière automatique.

L'intérêt de ce travail concerne deux aspects :

Ø L'intérêt humain : il est à situer par rapport à l'Institut National de Préparation Professionnelle. une fois le travail terminé l'Institut National Préparation Professionnelle(INPP) bénéficiera d'un nouveau système qui lui permettra de bien gérer les informations en rapport avec les formateurs.

Ø L'intérêt scientifique : Ce travail nous a permis d'appliquer les connaissances en analyse et programmation accumulées durant trois ans de notre formation à l'ISP-Kisangani. En plus, il constitue un outil de référence à tout celui qui fera sa recherche dans le même domaine de la gestion des bases des données.

0.5. DELIMITATION DU SUJET

Tout travail doit être délimité dans le temps et dans l'espace.

Dans le temps, notre travail couvre la période allant du 28/12/ 2014 au 12/04/2015.

Dans l'espace, ce travail s'intéresse à la gestion de formateurs de l'Institut National de Préparation Professionnel(INPP-Kisangani).

0.6. METHODES ET TECHNIQUES UTILISEES

0.6.1. LES METHODES

Selon le cours de l'Initiation à la Recherche scientifique(IRS), une méthode est l'ensemble d'opinions intellectuelles par les quelles une discipline cherche à atteindre les vérités qu'elle poursuit, les démontre et les vérifie.

En effet, une méthode est une démarche intellectuelle utilisée par un chercheur pour mener une étude afin d'atteindre son objectif, c'est-à-dire une démarche raisonnée, ordonnée, employée par un chercheur en vue d'atteindre l'explication d'un phénomène qu'il étudie. (VITAMARA).3(*)

Dans le cadre de la présente étude, nous nous sommes servis des méthodes suivantes :

Ø La méthode Historique : qui nous a permis l'utilisation des documents d'archives de l'Institut National de la Préparation Professionnelle(IINPP) en vue de connaitre les systèmes en faisant l'analyse du passé pour exploiter au présent afin de préparer le futur.

Ø La méthode Merise: est une Méthode d'Etude et de Réalisation Informatiques pour le Système d'Entreprise (D'origine française,) cette méthode a comme objectif d'introduire la notion de système d'information. Elle nous a permis de développer les différents modèles appliqués dans le système d'information pour la bonne réalisation de notre travail.

Ø La méthode analytique :c'est une méthode permettant à faire l'analyse d'un ensemble des informations. Elle nous a aidés de faire la décomposition de tous les éléments du système pour en tirer toutes les informations possibles servant d'aboutir au service concerné par notre étude et entamer le fonctionnement de l'existant.

0.6.2. LES TECHNIQUES

Les techniques se définissent comme un outil ou instrument de travail qui permet la collecte des données ou un ensemble de moyens et procédés permettant au chercheur de rassembler les informations claires sur un sujet donné afin d'atteindre son objectif.

Etant donnée une technique est un moyen, nous avons fait recours au techniques suivantes :

0.6.2.1. Technique de l'observation 

Observer selon le petit ROBERT, c'est regarder avec attention, porter un intérêt sur un objet donné et comme la technique a pour but de connaître et de prédire des faits, l'observation nous a aidé à observer avec beaucoup d'attention les postes et service de chaque travail et comment les informations circulent au sein de l'Institut National de la Préparation Professionnelle(INPP).

0.6.2.2. Technique d'entretien ou interview

Par définition la technique d'entretien ou d'interview est une situation d'interaction essentiellement verbale entre deux personnes en contact direct avec objectif préalablement posé.

Pour cela, la technique d'entretien ou d'interview nous a servi à obtenir, à partir d'un questionnaire préparé d'avance, des informations et données nécessaires pour la réalisation du travail à travers un jeu de question-réponse avec les responsables de service de la division technique (AT).

0.6.2.3. La technique documentaire :C'est un ensemble des recherches et analyse des informations disponibles sur un thème donné nous a permis de regrouper, lire et sélectionner les notes, les articles et les ouvrages qui se rapportent à notre sujet.

0.7. DIFFICULTES RENCONTREES

Au cours de notre recherche, nous avons connu quelques difficultés qui ne nousont pas permis de bien récolter notre donnée.

Nous avons reçus des difficultés à la récolte des données car pour avoir des données il faut payer un montant de cinq mille franc Congolais, parfois on trouvait le chef de service trop occupés ce qui nous faisait fatigué, d'autre part, les difficultés se posé par rapport au cours de Méthodologie et Analyse Informatique qui est programmé avec un grand retard, alors que, c'est un cours qui contient la base de notre recherche.

0.8. SUBDIVISION DU TRAVAIL

Ce travail est constitué de quatre chapitres hormis l'introduction et la conclusion :

ü Chapitre premier parle de clarification de concepts

ü Chapitre deuxième concerne l'analyse préalable

ü Chapitre troisième s'intituleconception de la base de données en merise

ü Chapitre quatrième résume laréalisation de l'application

CHAPITRE PREMIER : CLARIFICATION DES CONCEPTS

1.1. SYSTEME D'INFORMATION

* 1Dictionnaire Universel Francophone Page 274.

* 2 VITAMARA MASIMANGO, « Initiation à la recherche scientifique » 2013-2014 G2 IG ISP-Kisangani. P.20

* 3 VITAMARA MASIMANGO, « Initiation à la recherche scientifique» G2 IG ISP-Kisangani 2013-2014, P.17

sommaire suivant











Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy



Chez Mémé Coucou, gite à Lauzerte sur le chemin de compostelle