WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Exploitation minière et conflits fonciers. Le cas de la localité de Hiré (Côte d'Ivoire).

( Télécharger le fichier original )
par Cyprien Yao YAO
Université Félix H.Boigny  - Master1 Sociologie spécialité: Environnement 2014
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

Deuxième partie :

MATERIELS ETMETHODE

DERECHERCHE

1-Approche méthodologique: l'herméneutique

Cette étude s'inscrit dans l'approche herméneutique telle que définie par Isabelle Bertrand (2010). Celle-ci mobilise l'herméneutique de Dilthey qui consiste à partir de la spécificité au général.

Il est dès lors question de faire ressortir le sens qui se dégage à travers la manière dont les acteurs sociaux interprètent le phénomèneà l'étude à savoir la persistance de conflits fonciers en dépit de l'existence d'un comité de gestion. En ce sens, pour Poirier, « l'herméneutique se propose d'étudier les manières dont les sociétés produisent leurs propres interprétations d'elles-mêmes » (Poirier, 2004 :p6, cité par Boisvert, 2011).

C'est pourquoipour J. F. Tribillon cité par Le Roy (1999a, p.22), le foncier doit être considéré comme un « champ » car la caractéristique est qu'il produit des relations de possession, de domination et de répression, d'exploitation et d'affectation des revenus. Ainsi, selon ce dernier, les sciences sociales doivent appréhender le foncier sous l'angle d'un « fait social total » afin de mettre à jour certains paramètres dont l'interaction est essentielle pour l'interprétation du sens des transformations en cours.  Dès lors, les statuts des acteurs, la nature des ressources, les types et les effet des conduites, les logiques et rationalités, les séquences temporelles et processus, les échelles spatiales, les arènes de confrontations et de négociations, les objectifs et enjeux ainsi que les règles du jeu constituent des éléments fondamentaux d'une analyse à la fois interdisciplinaire et dynamique.

1-1-Définition de l'approche herméneutique

L'approche herméneutique est une approche philosophique d'origine, née au 20e siècle, dont l'auteur est Gadamer. Pour ce dernier, c'est la parole-même dans la relation qu'elle entretient avec la pensée qui constitue la méthode herméneutique. Le mot herméneutique vient du mot grec «  hermèneia » qui signifie l'art d'interpréter (ars interprendi) traditionnellement exercé dans trois domaines principaux : la philosophie classique, l'exégèse biblique et la jurisprudence (Greish, 1993). Ce concept est repris parPaul Ricoeur en 1965 et 1969. Celui-ci définit l'herméneutique comme orientation vers la récupération de sens (OUTHWAIT : 1998, p.140).L'herméneutique va également avoir un regain de popularité autour des années 1970 dans l'école allemande.

Elle renvoie donc au vécu des observées et met plus l'accent sur l'interprétation que sur les données empiriques. Il y a une observation participante du chercheur. L'herméneutique vise une interprétation des textes dans le sens où elle s'intéresse aux structures objectives de ceux-ci.

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net