WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Impact de l'éducation environnementale sur la protection de l'environnement physique du quartier Nkafu, en commune de Kadutu, ville de Bukavu.

( Télécharger le fichier original )
par Valentin AGANZE CIMUSA
Institut Supérieur de Développement Rural de Bukavu (ISDR/BUKAVU) - Graduat 2013
  

sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO

ENSEIGNEMENT SUPERIEUR,UNIVERSITAIRE ET RECHERCHE
SCIENTIFIQUE

INSTITUTS SUPERIEURS TECHNIQUES

INSTITUT SUPERIEUR DE DEVELOPPEMENT RURAL

ISDR/BUKAVU

B.P : 2849/BUKAVU

IMPACT DE L'EDUCATION ENVIRONNEMENTALE SUR
LA PROTECTION DE L'ENVIRONNEMENT PHYSIQUE
DU QUARTIER NKAFU DANS LA COMMUNE DE
KADUTU/Ville de Bukavu

Directeur

Présenté par : AGANZE CIMUSA

CT Roger MUHUNGA MATUMWABIRI

Licencié Agrégé en Biologie

Travail de Fin de Cycle présenté en vue de l'obtention du diplôme de Graduat en Développement Rural

Option : Environnement et Développement Durable

Niveau de technicité : A1

Version finale remise après lecture de 2 lecteurs (CT Abdou BUKENI et CT Me KIMENGELE) Ce Samedi 13/07/2013.

JUILLET 2013

ANNEE ACADEMIQUE 2012 - 2013

EPIGRAPHE

« Les êtres humains sont au centre des préoccupations relatives au développement durable. Ils ont droit à une vie saine et productive en harmonie avec la nature ».

Harry TRUMAN

II

IN MEMORIAM

A vous notre très cher et bien aimé Père BUBAKA CHUBAKA Désiré que le destin a arraché si tôt à notre affection sans goûter ni encore palper les fruits de nos études.

Que votre âme repose en paix.

III

DEDICACE

A notre chère maman, KITO SAFI Adrienne, pour tous les sacrifices dignes de grande estime consentis à notre faveur.

AGANZE CIMUSA Valentin

AGANZE CIMUSA Valentin

iv

REMERCIEMENTS

L'aboutissement du présent travail est le fruit des efforts conjugués de plus d'une personne. C'est pourquoi, nous avons l'obligation morale d'exprimer nos sentiments de gratitude et de profonds remerciements à tous ceux qui, de près ou de loin, nous ont tenu la main pour sa réalisation.

D 'abord, nous rendons grâce à l'Eternel Dieu notre Père, Maître des temps et des circonstances pour le courage, la force, la protection, la bonne santé, la sagesse et le souffle de vie qu'il ne cesse de nous garantir :

Ensuite, nous exprimons nos sincères remerciements à tout le corps scientifique et administratif de l'Institut Supérieur de Développement Rural, particulièrement au Chef de Travaux Roger MUHUNGA MATUMWABIRI, notre Directeur qui, malgré ses multiples occupations, a accepté de nous conduire avec une attention particulière et une rigueur scientifique pour la réalisation de ce travail.

Nous restons reconnaissant à l'endroit de notre grand-frère, nos petits frères, nos soeurs, nos beaux-frères, nos cousins et cousines, nos oncles et tantes : Ciza AYAGIRWE, ACIZA CUBAKA Christian, AMANI BADESIRE Japhet, AKONKWA CUBAKA Anny, BUSIME ALIHAMWABO Douce, MUNYERENKANA CUBAKA, CUBAKA Nicole, CUBAKA Riphine, NAMWESI CUBAKA Bijoux, ABEKA NDIRIRA Générose, MWAMINI BAGAYAMUKWE Claudine, Potien MUHUBAO BAKONDJO, Pascal MUNOKA MABIRA, MULUMEODERHWA ZAGABE Olivier, OMBENI MULEMAZA, CIRHUBAKADERA IBOMBO Jack, KULIMUSHI MUHIRWA, BERCKMAS MUNANDI, SOLANGE pour leurs chaleureuses affections et encouragements.

Nous éprouvons également notre profonde reconnaissance à tous nos camarades étudiants, nos amis et connaissances : IMANI MUSHAGALUSA Clément, AGANZE BAGALWA Léonard, AKILIMALI MUBIGALO Dieudonné, SAFARI BAZIBUHE, Aimé Jules MURHULA MANEGABE, MUZUSANGABO AGANZE Brice, BAHATI BUYANE Jean, WABULAKOMBE MUZIKO Dieudonné pour leur soutien moral.

Nous pensons par la suite à tous les habitants du Quartier Nkafu qui ont permis la réalisation de ce travail en acceptant de répondre volontiers à notre questionnaire d'enquête en fournissant les données de base pour nos analyses.

Enfin, que tous ceux qui n'ont pas vu leurs noms cités et qui ont participé d'une manière ou d'une autre à la réalisation de cette oeuvre scientifique, trouvent ici l'expression de notre profonde gratitude.

V

sommaire suivant