WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Les moyens d'existence des populations dans l'interzone réserve de biosphère du dja-parc national de Nki. Compatibilite ou incompatibilité avec les objectifs de conservation.

( Télécharger le fichier original )
par Claude Tatuebu Tagne
Université de Yaoundé I - Master  2012
  

sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

i

UNIVERSITY OF YAOUNDÉ I

UNIVERSITE DE YAOUNDE I

FACULTE DES ARTS LETTRES ET
SCIENCES HUMAINES
DEPARTEMENT DE GEOGRAPHIE

FACULTY OF ARTS LETTERS AND SOCIAL SCIENCES DEPARTMENT OF GÉOGRAPHY

LES MOYENS D'EXISTENCE DES POPULATIONS DANS
L'INTERZONE RESERVE DE BIOSPHERE DU DJA-PARC
NATIONAL DE NKI :
COMPATIBILITE OU INCOMPATIBILITE AVEC LES
OBJECTIFS DE CONSERVATION

Mémoire présenté en vue de l'obtention du diplôme de Master en géographie

Spécialité: Dynamique de l'environnement et des risques Option : Climatologie et biogéographie

Présenté par :

Claude TATUEBU TAGNE

Licence en géographie

Sous la direction de Roger NGOUFO

-

Septembre 2012

ii

DEDICACE

A ma grande soeur Amélie Gisèle KENGNE et mes parents TAGNE Jean Séraphin et MAYAP Marcelline.

Je ne saurai comment vous dire merci pour l'amour, les conseils et surtout pour le courage que vous n'avez cessé de me donner.

iii

RESUME

Cette étude porte sur les moyens d'existence des populations dans l'interzone. L'objectif est d'établir le niveau/degré de compatibilité-incompatibilité entre ces moyens d'existence et les objectifs de conservation.

Notre travail se fonde sur une démarche hypothético-déductive. Nous avons collecté les données de sources secondaires dans les bibliothèques et les sites internet, ensuite, nous avons effectué une enquête dans neuf localités auprès de 140 personnes. Cette enquête a été complétée par des entretiens avec des personnes ressources et des observations directes sur le terrain. Ces données ont été traitées et analysées suivant nos objectifs et nos hypothèses.

Les résultats obtenus permettent d'établir que l'activité principale des populations est l'agriculture (52 %), suivie de la chasse (16 %). Les revenus mensuels tirés de la vente des produits agricoles ont été estimés à 75 970 Fcfa tandis que ceux tirés de la chasse ont été estimés à 83 730 Fcfa. Les populations pratiquent une agriculture extensive sur brûlis et une chasse de subsistance toute l'année. L'agriculture est dominée par la conservation des arbres dans les champs (96 %), cependant, la chasse utilise le fusil qui n'est pas compatible avec la conservation. Les techniques les plus utilisées par ces populations sont de type traditionnel et le matériel est rudimentaire et primitif. Les faibles densités des populations (environ 1,04hbt/km2) font que l'impact de ces activités sur la conservation soit de moindre importance.

L'avènement des projets de conservation a suscité des réactions diverses dans cette zone : 73% sont favorables pour la conservation de cette forêt, 21 % sont contre et le reste des enquêtés est sans avis. Les projets de conservation de l'interzone Réserve du Dja-parc national de Nki ont été mis en place sans une consultation préalable des populations qui vivent dans cette zone. Pourtant, leurs moyens de subsistance dépendent de cette forêt et de la combinaison d'activités qu'elles pratiquent. Néanmoins, les populations locales sont favorables pour la conservation de ce massif forestier. L'interzone abrite aussi de nombreux autres projets (industrie minière, infrastructures de transport...). Cette zone doit subir une dynamique qui à la longue pourra avoir des effets négatifs sur la conservation.

A la fin de cette étude, les résultats montrent que les activités traditionnelles des populations dans l'interzone sont compatibles avec la conservation parce que leurs impacts sont peu significatifs.

Mots clés : Interzone, Conservation, Compatibilité, Moyens d'existence, Populations.

iv

sommaire suivant