WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Culture de bambou avec la fédération des associations caféières natives (facn) à  Marmelade: motivations économiques et d?auto-subsistance et contribution au revenu global des exploitations agricoles

( Télécharger le fichier original )
par Anned-Linz SENADIN
UEH/FAMV - Ingénieur-Agronome 2006
  

sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

Université d'État d'Haïti
(UEH)

FACULTÉ D'AGRONOMIE ET DE MÉDECINE VÉTÉRINAIRE

(FAMV)

DÉPARTEMENT D'ÉCONOMIE ET DE DÉVELOPPEMENT RURAL

(DEDR)

Culture de Bambou avec la Fédération des Associations Caféières Natives (FACN) à Marmelade : Motivations Économiques et d'Auto-Subsistance et Contribution au Revenu Global des Exploitations Agricoles

Mémoire
Présenté par SENADIN Anned-Linz
Pour l'obtention du titre d'Ingénieur-Agronome
Option : Économie et Développement Rural

Décembre 2007

ii

Culture de Bambou avec la Fédération des

Associations Caféières Natives (FACN) à

Marmelade

d'Auto-Subsistance et Contribution au

Revenu Global des Exploitations Agricoles

: Motivations Économiques et

iii

DÉDICACES

Ce mémoire est dédié à :

~ mon conseiller scientifique, Dr. Alix DAMÉUS, qui en avait encouragé les premières ébauches et qui aurait certainement aimé mesurer la satisfaction de ses supports scientifiques;

~ aux bibliothécaires de la FAMV, de la FDS, de l'ENS, de la FDSE et du MARNDR;

~ ma mère Imène BARC pour son amour immense et inoubliable envers moi;

~ mes frères et soeurs Magalie, Nyclaure, Biglange, Edriss, Yanique, Antoinise, Ednaud, Junior, Antério;

~ ma grand-mère Charilia MÉTÉLUS pour son amour irréprochable envers moi;

~ mes beaux-frères Jackson PRINCILIEN et Philippe THIMOTÉ pour leur support et leur encouragement;

> la famille SENADIN toute entière, particulièrement mon oncle Élusca, mes cousines Lautie et Lovelie pour leur encouragement.

Anned-Linz SENADIN.

iv

REMERCIEMENTS

Cette recherche n'aurait pas pu être achevée sans les précieux concours de nombreuses personnes et institutions. En ce sens, je voudrais adresser particulièrement mes remerciements à :

· mon conseiller scientifique, Dr. Alix DAMÉUS, qui a joué parfaitement le rôle d'un conseiller-type en apportant incommensurablement son soutien scientifique à la réalisation de la présente;

· mes parents, M. et Mme Antoine CÉNADIN, qui ont été toujours prêts à remuer ciel et terre en vue de me doter de cette formation agronomique;

· aux cadres du projet FACN-Marmelade pour leur encadrement technique et leur contribution considérable à la réalisation des enquêtes de terrain;

· aux cadres de la CNSA, particulièrement, Agronome Gary Pierre MATHIEU et Agronome Harmel CAZEAU pour leur appui logistique;

· au Rectorat de l'Université d'État d'Haïti pour son appui financier;

· tous les professeurs de la FAMV pour leur contribution à ma formation;

· mon beau-frère Philippe THIMOTÉ, mes frères et soeurs et mes amis pour leur encouragement et leur support inconditionnel surtout dans les moments difficiles;

· mon oncle Léonès CÉNADIN pour m'avoir assuré logement et nourriture pendant tout le cycle d'études;

· mon oncle Élusca CÉNADIN, pour qui l'éducation de ses enfants demeure une passion;

· ma grand-mère Charilia MÉTÉLUS chez qui j'ai passé le clair de mon enfance. Elle s'est montrée toujours satisfaite de mon comportement de tous les jours et m'a toujours assisté dans l'évolution de ma carrière;

· mes camarades de la PROMOTION HORS-PAIR pour m'avoir permis de vivre une expérience enrichissante, inoubliable et à nul autre pareil au cours du cycle d'études;

· la famille ARCHILLE pour son comportement très hospitalier envers moi lors des enquêtes de terrain;

Anned-Linz SENADIN.

v

· tous les enquêté(e)s qui, sans la moindre hésitation, ont accepté de répondre à mes interrogations.

Je ne saurais oublier d'exprimer ma profonde gratitude à l'égard de mes amis Jean Wesly EUGËNE, Guetchine GASPARD et Bernard RICHARD auxquels je dois beaucoup d'estime.

Les cours d'économétrie, de statistique et de mathématique appliquée à l'économie dispensés respectivement par les professeurs Frisner PIERRE, Nemours VINCENT et Dr. Alix DAMÉUS m'ont permis d'améliorer certains passages de ce mémoire et je remercie ces professeurs.

Mes remerciements s'adressent également aux membres du jury de mon mémoire.

Enfin, je veux témoigner ma plus profonde gratitude à tous ceux-là dont les noms ne sont pas mentionnés ci-dessus, mais qui ont contribué, d'une manière ou d'une autre, à la réalisation de ce travail.

vi

RÉSUMÉ

Cette étude, réalisée sur la culture de bambou avec la FACN à Marmelade, a pour objectifs de déterminer les facteurs d'ordre économique et non économique qui ont influencé la quantité de bambous plantée par les exploitations agricoles et de voir à quel niveau cette culture participe au revenu global de celles-ci.

Pour réaliser ce travail, plusieurs enquêtes ont été menées auprès des agriculteurs concernés par l'étude. Ainsi, compte tenu de la diversité au niveau des caractéristiques socio-économiques des exploitants, nous avons jugé important de diviser la population - cible en trois strates sur la base de la taille des exploitations agricoles ce, de manière à avoir des résultats beaucoup plus proches de la réalité. Trois cent quatre-vingt-quatre (384) exploitants ont été globalement inventoriés au cours de l'enquête exploratoire dont cent soixante dix- neuf (179)(soit 46.61 %) dans la première strate qui est définie par les exploitations de taille comprise entre 0.25 et 2 carreaux , cent trente quatre (134) (soit 34.9%) dans la deuxième strate qui, elle, est définie par les exploitations de taille comprise entre 2 et 3 carreaux et enfin soixante-onze (71) (soit18.49%) dans la troisième strate comprenant les exploitations de taille supérieure ou égale à trois (3) carreaux. Un échantillon de 46 exploitations agricoles a été choisi à raison de 16 exploitations dans la première strate, 15 dans la deuxième et 15 dans la troisième. Les trois sous-échantillons ont été choisis aléatoirement à l'intérieur des strates.

Les informations ont été recueillies pour tous les types d'exploitations agricoles sur les différentes cultures pratiquées, la quantité de bambous plantée par les exploitants avec la FACN dans la commune de Marmelade (Q), le taux d'auto-consommation de

l'ensemble des cultures pratiquées (Z1), le revenu non agricole (Z2), le revenu procuré par le bambou à la période précédente (année 2005) (Z3), le revenu procuré par le bambou à la période en cours (Rb (2006)) et le revenu global (Rg ).

Les paramètres Q, Z1, Z2 et Z3, une fois déterminés, ont été soumis à une analyse

économétrique sur SPSS, laquelle a permis d'étudier la contribution marginale de chaque facteur dans l'explication de la quantité de bambous plantée pour chaque type d'exploitations agricoles et donc de faire les constats qui suivent :

vii

· Les variables Z1, Z2 et Z3, précédemment citées, expliquent à 92%, 90.4% et 95.2% la quantité de bambous plantée respectivement au niveau des exploitations de type 1, 2 et 3;

· La quantité de bambous plantée et le taux d'auto-consommation des autres cultures ( igname, maïs, haricot, bananier, canne-à-sucre, pois congo, patate douce, caféier, citrus ) sont négativement corrélés entre eux pour tous les types d'exploitations agricoles (les coefficients de Z1 étant tous négatifs) ce qui signifie que plus le niveau d'auto-consommation d'un exploitant à partir de ces cultures est élevé, moins il s'adonne à la culture de bambou;

· Le revenu non agricole et le revenu procuré par le bambou à la période précédente (année 2005) sont corrélés positivement avec la quantité de bambous plantée et par conséquent, sont des facteurs de motivation des agriculteurs à la culture de bambou;

· La quantité de bambous plantée par les différentes catégories d'exploitations agricoles est plus sensible à une variation du revenu procuré par le bambou à la période précédente qu'à une variation du revenu non agricole (les coefficients du revenu procuré par le bambou à la période précédente (année 2005) étant toujours supérieurs aux coefficients du revenu non agricole).

Les paramètres Rb(2006)5 et le Rg6 ont été utilisés dans le calcul de la contribution

du bambou au revenu global (CBRG). Celle-ci a été soumise au test de Welch, lequel a permis d'affirmer qu'il n'y a pas de différence significative entre la contribution du bambou au revenu global des catégories d'exploitations agricoles et donc d'infirmer la deuxième hypothèse de travail émise à savoir « la contribution du bambou est plus élevée dans un type d'exploitations agricoles que dans un autre ».

5 Revenu procuré par le bambou à la période en cours, c'est-à-dire 2006.

6 Revenu global

viii

TABLE DES MATIÈRES

DÉDICACES III

REMERCIEMENTS IV

RÉSUMÉ VI

TABLE DES MATIÈRES VIII

LISTE DES SIGLES XII

LISTE DES ANNEXES XIII

LISTE DES FIGURES ET TABLEAUX XV

I- INTRODUCTION 1

1.1- PROBLÉMATIQUE 2

1.2- OBJECTIFS DE L'ÉTUDE 3

1.2.1- OBJECTIFS GÉNÉRAUX 3

1.2.2- OBJECTIFS SPÉCIFIQUES 3

1.3- HYPOTHÈSES DE L'ÉTUDE 4

1.3- CADRE THÉORIQUE 4

1.4- LIMITES DE L'ÉTUDE 4

II- REVUE DE LITTÉRATURE 6

2 .1- BAMBOU-ORIGINE DE SON NOM 6

2.2- HISTORIQUE DU BAMBOU 6

2.2.1- Le bambou dans le monde 6

2.2.2- Apparition et Distribution du bambou en Haïti 6

2.3- DESCRIPTION BOTANIQUE 7

2.3.1- Le rhizome 7

2.3.2- Le chaume 8

2.3.3- La racine 8

2.3.4- La fleur 8

2.3.5- Le fruit 10

2.4- CLASSIFICATION 10

2.4.1- Type cespiteux 10

ix

4.2- VISITE DES LIEUX 24

2.4.2- Type amphipodial ou métamorphe I 10

2.4.3- Type métamorphe II 11

2.4.4- Type rampant ou monopodial 11

2.5- CROISSANDE DU BAMBOU 11

2.6- EXIGENCES CLIMATIQUES 12

2.6.1- Température 12

2.6.2- Exposition 12

2.6.3- Pluviométrie 12

2.6.4- Altitude 13

2.7- SOL 13

2.8- PLANTATION, ENTRETIEN ET FERTILISATION 13

2.9- MULTIPLICATION 14

2.9.1- Multiplication par bouturage 14

2.9.2- Multiplication par graines 15

2.9.3- Multiplication par rhizomes 15

2.9.4- Multiplication par éclats 15

2.10- UTILISATIONS 15

2.11- LIMITATIONS 17

2.12- QUALITÉS ENVIRONNEMENTALES 18

2.13- ENNEMIS DU BAMBOU 19

2.14- RÉCOLTE DU BAMBOU 19

2.15- TRAITEMENT DU BAMBOU 20

2.16- DÉFINITION DE QUELQUES TERMES TECHNIQUES 20

2.17- DISPOSITIONS LÉGALES 21

III- CARACTÉRISTIQUES DE LA ZONE D'ÉTUDE 22

3.1- ENVIRONNEMENT PHYSIQUE 22

3.2- ENVIRONNEMENT SOCIO-ÉCONOMIQUE 23

IV- MÉTHODOLOGIE 24

4.1- RECHERCHE BIBLIOGRAPHIQUE 24

x

4.3- ENQUÊTE EXPLORATOIRE 24

4.4- TYPOLOGIE 24

4.5- ÉCHANTILLONNAGE 25

4.6- ENQUÊTE FORMELLE 25

4.7- DÉPOUILLEMENT DES DONNÉES 26

4.8 - MÉTHODES D'ANALYSE DES DONNÉES 26

4.8.1- Procédés de calcul 26

4.8.2- Tests statistiques 27

4.8.3- Modèles économétriques 29

4.8.3.1- Spécification du modèle 29

4.8.3.2- Interprétation des á. 30

4.8.3.3- Estimation des paramètres 30

4.8.3.4- Test de signification pour les paramètres estimés 33

4.8.3.5- Coefficient de détermination multiple 33

4.8.3.6- Test d'ensemble sur la signification de la régression 34

4.8.3.7- Tests d'absence de multicolinéarité des variables explicatives 34

4.8.3.7.1- Test de Klein 34

4.8.3.7.2- Le test d'indicateur de tolérance 35

4.8.3.8- Hétéroscédasticité des erreurs (test de Bartlett) 35

4.8.3.9- Test de normalité des résidus (test de Jarque-Bera ) 36

V- RÉSULTATS- ANALYSES ET DISCUSSION 37

5.1- DETERMINATION DES CULTURES PRATIQUEES PAR LES CATEGORIES

D'EXPLOITATIONS AGRICOLES 37

5.2- ESTIMATION ECONOMETRIQUE DE LA QUANTITE DE BAMBOUS PLANTEE 38

5.2.1- Analyse et interprétation de la quantité de bambous plantée au niveau de la

première catégorie d'exploitations agricoles 40
5.2.2- Analyse et interprétation de la quantité de bambous plantée au niveau de la

deuxième catégorie d'exploitations agricoles 42
5.2.3- Analyse et interprétation de la quantité de bambous plantée au niveau de la

troisième catégorie d'exploitations agricoles 44

xi

5.3- COMPARAISON DES CATEGORIES D'EXPLOITATIONS AGRICOLES SUR LA BASE DE LA

CONTRIBUTION DU BAMBOU AU REVENU GLOBAL 45

VI - CONCLUSION ET RECOMMANDATIONS 49

VII - BIBLIOGRAPHIE 51

VIII- WEBOGRAPHIE 53

xii

LISTE DES SIGLES

AEB : Association Européenne du Bambou

CNSA : Coordination Nationale de la Sécurité Alimentaire

DEDR : Département d'Économie et de Développent et Rural

EDR : Économie et Développement Rural

ENS : École Normale Supérieure

FACN : Fédération des Associations Caféières Natives

FAMV : Faculté d'Agronomie et de Médecine Vétérinaire

FAO : Organisation des Nations Unies pour l'Alimentation et l'Agriculture

FDS : Faculté Des Sciences

FDSE : Faculté de Droit et des Sciences Économiques

GRADES : Groupe de Recherche et d'Appui au Développement Économique et

Social

KEKAM : Kès Epay ak Kredi pou Avansman Mamlad

MARNDR : Ministère de l'Agriculture, des Ressources Naturelles et du

Développement Rural

MCO : Moindres Carrés Ordinaires

MTARCH : Mission Technique Agricole de la République de Chine en Haïti

NBMT : Nombre de Boutures Mis en Terre

RNA : Revenu Non Agricole

RUEH : Rectorat de l'Université d'État d'Haïti

SPSS : Statistical Package for the Social Sciences

U.E.H. : Université d'État d'Haïti

UFMEB : Unité de Fabrication des Meubles en Bambou

xiii

LISTE DES ANNEXES

ANNEXE A : Définition de quelques termes techniques ANNEXE B : Fiche d'enquête

ANNEXE C : Quantité de bambous plantée, taux d'auto-consommation des agriculteurs pour l'ensemble des cultures pratiquées, revenu non agricole et revenu procuré par le bambou à la période précédente (année 2005) pour la première catégorie d'exploitations agricoles

ANNEXE D : Quantité de bambous plantée, taux d'auto-consommation des agriculteurs pour l'ensemble des cultures pratiquées, revenu non agricole et revenu procuré par le bambou à la période précédente (année 2005) pour la deuxième catégorie d'exploitations agricoles

ANNEXE E : Quantité de bambous plantée, taux d'auto-consommation des agriculteurs pour l'ensemble des cultures pratiquées, revenu non agricole et revenu procuré par le bambou à la période précédente (année 2005) pour la troisième catégorie d'exploitations agricoles

ANNEXE F : Test de Klein

ANNEXE G : Test d'indicateur de tolérance

ANNEXE H : Test d'homoscédasticité des erreurs (Test de Bartlett) pour le type I

ANNEXE I : Test d'homoscédasticité des erreurs (Test de Bartlett) pour le type II ANNEXE J : Test d'homoscédasticité des erreurs (Test de Bartlett) pour le type III ANNEXE K : Test de normalité des résidus (Test de Jarque-Bera) pour le type I

xiv

ANNEXE L : Test de normalité des résidus (Test de Jarque-Bera) pour le type II ANNEXE M : Test de normalité des résidus (Test de Jarque-Bera) pour le type III ANNEXE N : Calcul du revenu global pour le premier type d'exploitations agricoles ANNEXE O : Calcul du revenu global pour le deuxième type d'exploitations agricoles ANNEXE P : Calcul du revenu global pour le troisième type d'exploitations agricoles ANNEXE Q : Résultat de l'analyse économétrique sur SPSS pour le type I

sommaire suivant






La Quadrature du Net