WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

De Laurent Désiré Kabila à Joseph Kabila. La désillusion d'un régime révolutionnaire en République Démocratique du Congo

( Télécharger le fichier original )
par Eder Kitapandi Luzau
Université de Kinshasa, RDC - Licence en Sociologie 2006
  

sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

UNIVERSITE DE KINSHASA

Faculté des Sciences Sociales, Administratives et Politiques

Département de Sociologie et Anthropologie

De Laurent-Désiré Kabila à Joseph Kabila

La désillusion d'un régime révolutionnaire en République Démocratique du Congo

Par

Eder KITAPANDI LUZAU

Mémoire présenté et défendu en vue

de l'obtention du grade de licencié

en sociologie

Dir. : André Lubanza Mukendi

Professeur Associé

Rap. : J.P. Mpiana Tshitenge wa Masengu

Chef de Travaux

Année académique 2006-2007

EPIGRAPHE

« A tous ceux qui nous combattent. Car, plus que nos amis, ils nous aident à ne rien affirmer au hasard ainsi qu'à travailler sans relâche. Plus qu'ils nous compliqueront la vie, plus ils nous rendront savant. »

Matthieu Kalele ka Bila

Et

« La vie ne vaut que les efforts qu'elle vous a coûtés. Il faut toujours la considérer comme un combat, une lutte acharnée où le désir de vaincre doit sans cesse pointer à l'horizon quel qu'en soit le prix. C'est ça être homme. On lutte, on s'affirme et on s'impose. »

Eder Kitapandi Luzau

DEDICACE

A Jéhovah Dieu, le maître de temps et de circonstances qui m'a aidé d'arriver à la fin de mes études. Sans toi, rien ne peut se réaliser ; que ton nom soit glorieux.

A mon défunt père Bernard Kitapandi et à ma mère Philomène Madiata pepe, pour m'avoir donné la vie et m'ouvert les yeux aux prodiges de la terre, trouvez à travers ce mémoire, combien je vous suis reconnaissant, car sans vous, je ne serai rien dans ce monde.

A toi Freddy Kwanza « Le Jocker », pour tant de privations et de sacrifices consentis pour ma formation et l'affection que tu as toujours témoignée à mon égard. Je te dédie ce modeste travail, puisse-t-il être un signe d'amour et un souvenir de temps parfois durs.

A mon grand frère Fraizer Kwanza Chango et à son épouse Mère Ngita, pour votre hospitalité, vos conseils, encouragements et votre assistance tant matérielle que morale.

A toi mon cher ami bien aimé Dr Serge Kimolo, pour ton amitié combien dévouée a été pour moi un grand réconfort, me relevant chaque fois que j'allais sombrer dans le désespoir, le relâchement. A travers mes écrits, fruit de pénibles efforts et de longues nuits d'insomnie trouve ici ma reconnaissance.

A mes neveux et nièces Trésor, Junior, Neville, Chaïda ; Hans, Freddy, Beni, Keffi, Ruben, Fred, Magloire, Armando, Degoline et Exaucée.

A mes frères, soeurs, cousins et cousines, que ce travail soit pour vous un modèle de courage, de persévérance, d'abnégation et de discipline. C'est après avoir enduré des peines que nous sommes arrivé à ce résultat. Entrez donc à l'école de caméléon.

A Marcelline Ngunga notre cadette, que ce travail te serve de modèle et d'exemple.

Je dédie ce mémoire

sommaire suivant