WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Génération dynamique d'interfaces spécifiques dans l'exploitation des processus d'ingénierie logicielle en apprentissage

( Télécharger le fichier original )
par Claude Albert MOGHOMAYE
Ecole Polytechnique Yaoundé CAMEROUN - DEA en Sciences de l'Ingénieur option Génie Logiciel 2004
  

précédent sommaire suivant

4.4 Les besoins en acquisition

4.4.1 Les éléments à renseigner

L'acquisition consistera à renseigner les éléments du Process State, à savoir : - Discipline

WorkDefinition

- ProcessRole

- Activity

- Iteration

- Phase

Representation

- WorkProduct

Une seconde étape consistera à renseigner pour chaque interface :

- La méthode associée à cette interface (créer,modifier,consulter,supprimer), elle permet de différencier les interfaces associées à un WorkProduct,

~ Le WorkProduct concerné choisi dans l'ensemble des WorkProduct préalablement renseignés,

- La description sommaire de l'interface.

Et pour chacun des champs ou attributs d'une interface, on renseignera :

- Le nom du champ,

- Le libellé du champ correspondant au label qui sera affiché,

~ Le type du champ (numérique, texte, image, ...),

- Le renseignement du champ qui représente ici la plage de valeurs (source) par exemple un champ peut être une liste de choix entre les différents WorkProduct.

4.4.2 Tâches à réaliser

Il s'agira donc de :

1. Fournir des interfaces permettant de renseigner les éléments ci-dessus cités dans un ordre efficient,

2. Proposer quatre (04) modèles d'interface adaptable (ajout, consultation, modification et suppression),

3. Spécifier les différentes représentations dans un fichier. Nom, description de la représentation et nom de l'icône associée (au format PNG 16x16) qui doit être copié dans un répertoire précis. Par défaut, on proposera les représentations UML pour les work-Product et RUP pour les autres éléments du processus, et on laissera l'utilisateur choisir,

4. Enregistrer les interfaces dans des fichiers XUL codifiés,

5. Renseigner les dépendances

~ Précédence : gérée par la définition des WorkDefinition,

- Import : gérée par une Activity qui importe des WorkProduct en entrée/sortie, Refers To : gérée par la définition des Discipline,

~ Impact : gérée dans la définition des WorkProduct de regroupement,

- Catégorizes : gérée par la définition des Discipline, WorkProduct, ProcessRole et Activity.

6. Pour chacun des WorkProduct, permettre de spécifier les règles de validation en proposant un modèle de projet adaptable sous QuickRules.

7. Bien évidemment, s'assurer que les fichiers .xul produits sont valides pour l'interpréteur utilisé au niveau de l'exploitation. Idem pour les règles de validation sous QuickRules.

Les dépendances en terme de précédence entre les différentes tâches spécifiques à l'acquisition sont présentées à la figure 4.3.

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy