WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Génération dynamique d'interfaces spécifiques dans l'exploitation des processus d'ingénierie logicielle en apprentissage

( Télécharger le fichier original )
par Claude Albert MOGHOMAYE
Ecole Polytechnique Yaoundé CAMEROUN - DEA en Sciences de l'Ingénieur option Génie Logiciel 2004
  

précédent sommaire suivant

Chapitre 5

Réalisation

"A Good Process Uses Tools to Do More by Doing Less" ~ ...

La réalisation présente la mise en oeuvre de l'interfacage dynamique dans l'application PERSEE. Il commence par présenter les outils, puis un scénario d'utilisation. Ensuite, l'architecture logicielle et le diagramme de déploiement viennent compléter la compréhension de l'outil. Nous terminons par quelques éléments sur l'élaboration de la Base de Connaissances de MERISE.

5.1 Outils de réalisation

Pour aboutir à ce travail, nous avons utilisé les outils suivants :

XPath Langage d'expression des chemins utilisé pour sélectionner des éléments dans un document XML.

dom4j Middleware de lecture/écriture/consultation des fichiers XML. Nous l'avons préféré à jdom car il est bâti sur jdom, de plus il integre XPath. La recherche d'un élément dont on ne connaIt pas la position dans l'arborescence nécessite d'écrire un bout de code sous jdom pour parcourir tout le document, alors qu'avec dom4j, une seule ligne avec XPath suffit.

NetBeans est un éditeur libre Java : celui de SUN Microsystems. Cooktop est un éditeur XML libre intégrant XPath, XSL et XLink.

Protégé 2000 est l'outil qui nous a permis d'implémenter les différentes bases de connaissances.

Q uickRules est un moteur de regles qui s'integre parfaitement aux applications Java.

5.2 Description des GUI

L'interface utilisateur (GUI) est beaucoup plus que ce qui est représenté à l'écran. La différence entre notre approche et les autres est assez significative. Nous combinons dans notre approche un interfacage qui prend en compte une exploitation complète des éléments de la BCPD. Ceci peut se matérialiser dans l'environnement qui a été réalisé et dont les menus qui sont dynamiques tirent leur contenu du Process State, le déroulement d'une activité spécifique exploite le Process GUI et le Process Rule intervient au niveau du déroulement d'une activité pour la validation des artefacts.

C'est dire que l'application devant permettre d'exploiter les BCPD doit être conforme au modèle de ROSE. PERSEE est conforme et nous présentons un scénario d'utilisation.

5.3 Un scenario d'utilisation

Le scénario d'utilisation consistera à créer un nouveau projet en spécifiant le processus MERISE (resp. RUP) (voir figures 5.1 et 5.2). Ensuite, suivant le processus choisi, les menus Roles, Activités et Artefacts sont générés dynamiquement. L'utilisateur spécifie l'activité à réaliser dans le menu Activités; dans la vue en haut et à droite les éléments de l'activité sont affichés. Il décide de créer une entité (resp. acteur) Géographe. L'interface spécifique (voir figures B.4 et B.2 en Annexes) représentée par le fichier .xul est interprétée, puis affichée. L'utilisateur renseigne le lexique (voir figures 5.3 et 5.4) de l'interface puis valide, une vérification est faite au niveau de la syntaxe de l'interface et la sémantique est utilisée pour valider la création de l'acteur Géographe. Ensuite, l'acteur est inséré dans la vue déroulement du projet. Celle-ci présente un regroupement spatial des éléments du processus instantiés par le projet en cours. Le lecteur voudra bien se reporter à l'annexe B pour un complément d'informations sur la mise en oeuvre de la génération dynamique d'interfaces spécifiques.

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy