WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

SOA : Définition, Utilisation dans le monde de la banque et méthodologie de test

( Télécharger le fichier original )
par Cédric MORA
IFIPS - Maison de l'ingénieur - Spécialité informatique 2008
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

STRATÉGIE DE L'ENTREPRISE

Les processus initiaux pour la mise en place d'un projet d'architecture SOA sont l'identification d'une activité, la segmentation des processus métiers liés à cette activité, puis les regrouper au sein de services web. Ce sont des processus compliqués et la difficulté principale dans le cadre des projets SOA reste la définition sémantique des services. C'est justement ce sujet qui intéressait l'entreprise SAP pour le secteur bancaire lorsqu'elle a créé en 2005 le regroupement IVN (Industry Value Network) for Banks qui rassemble 37 éditeurs et institutions financières.

Les architectures SOA possèdent une grande richesse qu'il faut maîtriser en ne tombant pas non plus dans la multiplication des services à outrance : le projet peut être un échec avec une architecture manquant de toute cohérence fonctionnelle. La modification d'un processus métier a une incidence sur l'ensemble des processus de l'entreprise dessinant un lien essentiel entre la direction de l'entreprise et l'entité informatique. Une stratégie doit être mise en place pour la réussite d'un projet SOA : partir de la mission de l'entreprise et collaborer entre la direction et l'entité informatique est primordial. La direction stratégique de n'importe quelle entreprise est amenée à évoluer et à faire naître de nouvelles stratégies de gestion.

Une gouvernance SOA efficace apporte toutes les réponses aux questions métier fondamentales concernant :

- Le droit décisionnel : le modèle de service à utiliser pour un nouveau processus, les responsables du financement et des mises à niveau pour les services partagés, l'incitation à la réutilisation d'un service, les droits et fréquence d'utilisation d'un service.

- Les services métiers appropriés : les services métiers communs dont une banque a besoin, des applications potentielles qui vont réutiliser les services, des règles communes ou uniques, l'existence de services existant déjà et pouvant être réutilisés.

- Le cycle de vie des ressources de service : l'autorisation de modification d'un service utilisé par d'autres, les utilisateurs concernés par un service modifié, éviter la prolifération inutile de services

- La mesure de l'efficacité : la mesure de l'utilisation et des coûts du service, la mesure de l'avantage pour l'entreprise.

La nature de SOA se prête bien à une adoption incrémentale reposant sur la planification, l'élaboration, l'évolution et le dimensionnement des processus métiers. Chaque phase du processus est indépendante, ce qui permet aux institutions bancaires d'optimiser leurs déploiements de SOA en fonction des premiers besoins. Cette approche itérative et interactive oblige à avoir des phases de tests importantes que je vais décrire dans la suite de ce document.

précédent sommaire suivant