WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Contribution à l'étude de la production de l'IFNγ et des immunoglobulines circulantes (IgM, IgG et IgA) chez des patients atteints de la maladie de Behçet


par Mohamed Zouheyr "lah yarahmo" kalache
usthb - Mémoire de licence de biochimie fondamentale et appliquée 2007
  

sommaire suivant

Sommaire :

Chapitre I : Introduction..........................................................................................2

Chapitre II : Généralités.....................................................................3

II.1. La maladie de Behçet...................................................................3

II.1.2 Prévalence...............................................................................4

II.1.3 Etiopathogénie........................................................................ 4

II.1.4 Mécanismes physiopathologiques de la maladie de Behçet.....................5

II.1.5 Thérapie....................................................................................7

II.2. Les cytokines...............................................................................9

II.2.1. Les interférons...........................................................................9

II.2.2. L'interféron gamma (IFNã)............................................................9

II.3. Les immunoglobulines ..................................................................13

Chapitre III : Matériels et méthodes........................................................15

III.1. Matériel.....................................................................................15

III.2. Méthodes.................................................................................15

III.2.1. Etude de la production de l'IFNã in vivo...........................................15

III.2.1.1. Dosage de l'IFNã par la technique Elisa sandwich..............................15

III.2.2. Etude de la production des immunoglobulines sériques (IgM, IgG et IgA)...16

III.2.2.1.Dosage des immunoglobulines sériques (IgM, IgG et IgA) par Immunonéphélémétrie Laser..................................................................16

III.3. Etude statistique...........................................................................18

Chapitre IV : Résultats et discussions.......................................................19

Chapitre V : Discussion générale............................................................21

Chapitre VI : Conclusion.....................................................................22

Chapitre VII : Bibliographie..................................................................23

Chapitre I Introduction

I. Introduction:

Le syndrome de Behçet est une pathologie endémique. C'est une vascularité multisystémique caractérisée par des désordres immunitaire et inflammatoire. Parmi les manifestations cliniques les plus fréquents de cette maladie : l'uvéite et l'aphtose bipolaire.

Son étiologie reste inconnue car il n'y a pas de signes spécifiques qui permettent de la reconnaître. Plusieurs éléments interviennent dans l'apparition de la maladie de Behçet (MB), dont une susceptibilité génétique :

association génétique entre la maladie de Behçet et HLA-B51, gène MICA (major histocompatibility complex class I chain related gene) et gène du TNFá ,des facteurs environnementaux (infections virales et/ou bactérienne), des anomalies de la réponse inflammatoire (protéines du choc thermique, dysrégulation de la production de NO) et des anomalies de l'immunité : les lymphocytes CD4+ et CD8+ produisent des cytokines pro-inflammatoires ( l'IL2, l'IFNã , l'IL6, l'IL8, l'IL12 et le TNFá).

Les cytokines sont des médiateurs autocrines, endocrines, et paracrines apparaissant désormais comme un langage universel dans le dialogue muni entre les différentes cellules de l'organisme. Elles peuvent modifier, induire ou supprimer les fonctions de nombreux types cellulaires.

Deux voies distinctes de réponses des lymphocytes Th ont été mises en évidence au cours de la MB : les lymphocytes Th-1 produisent essentiellement l'IFNã qui joue un rôle important dans divers processus immunitaires, il module la prolifération, la différentiation et l'activité des cellules immunitaires. Les concentrations sériques de ces cytokines sont augmentées au cours de la maladie de Behçet et l'augmentation du nombre des lymphocytes Th-1 dans le sang périphérique est corrélée à l'activité de la maladie. Les cytokines marqueurs de la voie Th-2 sont IL4, IL10, IL5. Plusieurs arguments suggèrent que l'immunité humorale participe à la physiopathologie de la maladie de Behçet malgré que le nombre de lymphocytes B de patients soit normal.

Parmi les anomalies de l'immunité humorale décrites au cours de la maladie de Behçet, l'élévation de taux des immunoglobulines sériques.

L'objectif de ce travail est de suivre d'une part, l'activité de l'IFNã in vivo chez des patients atteints de la MB en activité (poussée inflammatoire) vue son implication dans les mécanismes immunopathologiques antérieurement rapportée dans la MB par de nombreux auteurs (Guenane, 2001; Guenane et al, 2006 ; Djaballah-Ider, 2008), et d'autre part, de situer la production des immunoglobulines circulantes (IgM, IgG, IgA) vue le rôle non négligeable du lymphocyte B dans la MB.

Cette étude s'articule autour des axes suivants :

Ø Etude de la production de l'IFNã in vivo par la méthode Elisa sandwich.

Ø Etude de la production des immunoglobulines sériques (IgM, IgG, IgA) par Immunonéphélemétrie Laser.

sommaire suivant