WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Essai d'évaluation de la culture politique de la population du Maniema: Cas des Habitants de la Commune de KASUKU de 2003 à 2005

( Télécharger le fichier original )
par Happy MOLOWAY LUKUNGA
Université de Lubumbashi - Graduat 2004
  

sommaire suivant

Aidez l'hopital de Montfermeil

UNIVERSITE DE LUBUMBASHI

CENTRE UNIVERSITAIRE EXTENTION DE KINDU

FACULTE DES SCIENCES SOCIALES, POLITIQUES ET ADMINISTRATIVES

B.P.122 K I N D U

Par :

Happy MOLOWAY LUKUNGA

Travail de fin de cycle Présenté et défendu

en vue de l'obtention du Grade de gradué en

Sciences Politiques et Administratives.

Directeur : Prof. Antoine YUMA MADJALIWA

Encadreur : Assistant Gaston LUKONGO

Année Académique 2004 - 2005

Année Académique 2004 - 2005

Introduction

1. Etat de la question.

L'histoire du monde est parsemée des guerres et des conflits politiques qui

trouvent leurs origines selon les époques et les lieux, dans l'intolérance et l'incompréhension, la soif du pouvoir, l'ambition ou l'autorité des hommes qu'ils agissent seuls ou en groupe.

D'où le processus de démocratisation en République Démocratique du Congo avec ce qu'il entraîne comme conséquences est justifiable d'une analyse scientifique.

Plusieurs études antérieures ont déjà fait l'objet de la culture politique, en science sociale.

En optant pour l'approche culturelle des faits politiques, nous avons pleinement partagé l'idée de pascal MARCHAND1(*), pour qui la politique ne saurait se réduire a une analyse institutionnelle, juridique, officielle et fonctionnelle.

C'est aussi ce qui s'exprime quotidiennement dans la vie, dans les conversation, les mouvements de masse, concernant le fait politique, il ne sera pas appréhendé dans la totalité des Maniemiens, mais plutôt chez les habitants de la Commune de Kasuku, en tant q'entité politico administrative, Nous considérons cette couche comme une catégorie des classes sous informée, sentimentaliste dont l'étude des attitudes sur les phénomènes de changement politique revêt un grand intérêt scientifique.

La Direction des hommes suppose que l'on tienne compte de leurs réactions et leurs cultures politique.

Dans cette perspective, ALMOND et POWELL2(*) ont défini la culture politique comme «  la trame des attitudes et des orientations individuelles que partagent les membres d'un système vis-à-vis de la politique ». Tous les ouvrages que nous avons consulté traitent de près ou de loin de la culture politique. Le point commun de toutes les définitions que nous avons étudiées pour les fins de ce projet, est la vision de la culture politique comme un ensemble cohérent, un système de représentation qui motive et explique les comportements politiques.

La démarcation entre la mienne et celle des autres études se situe au niveau de l'espace de l'évaluation de la dite culture politique. Nous l'appliquons plus particulièrement dans la commune de Kasuku et c'est sous la transition politique en République Démocratique du Congo issue de la constitution actuelle et de l'accord global et inclusif de Sun City en Afrique du Sud.

2. Problématique

Parmi les besoins de l'homme, il existe aussi celui de s'informer sur ce qui se passe autour de lui, sur sa société pour s'assurer de son épanouissement, de son intégration sans lesquels ils constituent un danger pour son environnement et partout pour sa province, son pays dont il est le fils majeur.

La gestion au quotidien de sa société doit lui préoccuper au plus haut point et il a le devoir de s'investir pour son progrès, pour sa prospérité, cela signifie que chaque personne dans son secteur d'activité doit apporter sa pierre a l'édification d'un Etat ou les vertus démocratiques sont respectées parce que gage d'un quelconque développement, cela est possible avec la participation de toute la population, si celle-ci porte un regard critique sur ses dirigeants, et leur mode de gestion traduisant le degré d'instruction de la masse populaire.

Eu égard a ce qui précède, notre question fondamentale est formulée de la manière suivante : « A quelle culture Politique correspond celle de la population de la Commune de KASUKU, eu égard à son contexte environnemental et à l'action menée sur elle par les agents de socialisation ? »

Aussi face à cette réalité, soutient-elle le système Politique ou non ?

Si oui quels en sont les signes perceptibles ?

Telles sont des questions auxquelles nous répondrons tout au long de ce travail.

3. Hypothèses

En guise d'hypothèse, nous estimons que la population de la commune de Kasuku

correspond à la culture politique de sujétion.

Ce fait serait un résultat de manque d'éducation civique et politique et même démocratique.

On y ajouterait l'inconscience et le manque de volonté politique dans les chefs des leaders politiques Maniemiens.

Aujourd'hui, la population de KASUKU aurait des attitudes d'indifférence à la vie politique et au système politique même. Nous pensons qu'elle manifesterait les sentiments de refus de l'actuel système politique.

4. Objet et Intérêts du Travail

Comme nous l'avons souligné, dans la démarcation de notre étude avec celles des autres, l'objet est d'évaluer le degré de la culture politique de la population de la Commune de Kasuku pendant la période de la transition politique dans notre pays.

Cette étude présente, en effet, un double intérêt : scientifique et pratique.

Sur le plan scientifique, ce travail servirait d'outil susceptible d'aider non seulement les leaders politiques afin qu'ils rendent les institutions politiques plus efficaces, mais aussi aux futures chercheurs (politologues, sociologues, juristes, etc.) qui s'intéresseront à cette étude relative à la Culture Politique des Citoyens qui se veut démocratiques. Personnellement, l'option de cette étude est une conséquence de notre filière de formation en tant que politologue en formation, elle nous aide à discerner par nous même, à développer notre gage intellectuel, à orienter notre vision ou perspectives pour l'avenir.

Sur le plan pratique, elle servira aux gouvernés de prendre des dispositions en tant que citoyens d'un Etat et, non des sujets à manipuler a tout prix. Ils saisiront le sens de la participation politique pour un développement intégral de leur société. D'autre part, les gouvernants à travers cette étude, retrouveront la porté indispensable de s'approcher des gouvernés, de promouvoir les principes démocratiques d'exercice des droits politiques.

5. Méthodologie.

Une étude est scientifique que dans la mesure où elle adopte une démarche méthodologique appropriée pour parvenir à ses fins. C'est ce qui fait dire à LOSHAR et CHEVALIER : «  Les méthodes sont les différents procédés d'analyse susceptible de conduire à une explication des phénomènes observés »3(*)

Quant à notre travail, nous nous sommes servie de la méthode systémique et des

Techniques d'observation directe désengagée, documentaire et le questionnaire d'enquête. Cette méthode est définie par David EASTON comme un ensemble d'éléments interdépendants liés entre eux par des relations tel que si l'un est modifié, les autres les sont aussi et que par conséquent tout l'ensemble est transformé4(*).

En ce qui concerne cette méthode systématique, en fonction des données, recueillies par les techniques précitées, elle nous a aidé à expliquer les différentes attitudes, comme les systèmes des valeurs sur le système politique congolais, car il est influencé par ces valeurs et peut également dans une dimension confortable, agir sur elles (ces valeurs)

La commune de Kasuku en tant que système reçoit les demandes de ses gouvernés (l'ignorance, l'observation, la marche pacifique ou violente, l'indifférence, les réclamations, etc.), ces plaintes, ces doléances exprimaient en ignorance sont reçus et traités dans la boite noire qui est constituées par le pouvoir politique, la territoriale, les organismes non gouvernementaux, les Associations et les églises pour faire sortir des décisions sous formes de propositions ou de décisions.

Ainsi, l'ensemble de ces mécanismes (in puts et les out puts) forment les données auxquelles sont issues des décisions sous forme d'information sur la culture politique.

Pour appuyer la dite méthode, nous avons fait recours à quelques techniques qui nous ont été utiles.

Certains auteurs notamment RINO et GRAWITZ défissent les techniques comme étant les outils mis à la disposition de la recherche et organisé par la méthode dans ce but5(*).

A cet effet, la technique d'observation directe désengagée, elle nous a permis d'éviter la subjectivité des nos enquêtes et de paraître objectif pendant nos récoltes des données afin de bien juger la qualité des informations fournies par ces enquêtes. La technique documentaire, grâce à l'utilisation de la documentation écrite qui a paru sur le problème ou sur les problèmes connexes. Il s'agit là des ouvrages, revues, mémoires,

Travail de Fin du cycle, etc.

La technique d'enquête par questionnaire dont nous avons fait recours, nous a permis de récolter les données inhérentes à notre travail en vue de concrétiser le sondage.

Ainsi, notre population d'étude est constituée des habitants de la commune de KASUKU, dans la ville de Kindu.

Un échantillon occasionnel a été tiré dans la population au les habitants de la ville de Kindu. Cette population d'étude est l'ensemble des groupes humains concernés par l'enquête.

Cependant, il est souvent rare qu'une enquête sociologique puisse atteindre l'ensemble des individus composant la population d'étude. Cette situation est la conséquence de l'action isolée ou simultanée de certaines contraintes. Parmi celles-ci, nous pouvons citer la taille de la population souvent grande dans ce genre d'enquête, le coût de la recherche et le délai d'exécution6(*).

Ainsi, compte tenu de la taille très grande des habitants de la commune de KASUKU et du coût éventuel d'une telle recherche sur l'entièreté des habitants et du délai d'exécution de notre dissertation, un quartier a été retenu : le quartier KASUKU,. Nous avons préféré travailler avec un échantillon de 50 sujets représentant l'effectif total de tous les enquêtés.

Il sied de signaler que les critères d'âge et de sexe de nos enquêtés ont été respectés afin de prouver une représentation objective dans une enquête de ce genre.

6. Délimitation spatio-temporelle.

Dans l'espace, ce travail concerne la Commune de Kasuku en tant que circonscription administrative de la ville de Kindu.

Alors que, dans le temps, cette étude va de 2003 à 2005.

Cette délimitation spatio-temporelle se justifie par le fait que, la dite commune est située au centre dela ville de Kindu, en tant que chef lieu de la province du Maniema, ou se concentre toutes les activités politiques, administratives, économiques et sociales.

La période de 2003 - 2005 est caractérisée par des enjeux politiques dans le pays suite à la guerre qu'a connue le pays de 1996 à 2003, elle est marquée par les enjeux de la réunification du pays, les préparations des éventuelles élections au terme de cette transition politique que les gouvernés jugent et observent à chaque fait.

7. Difficultés rencontrées

Il convient de signaler que la tâche ne nous a pas paru facile pour réaliser une telle étude.

Nous étions butés aux problèmes liés à la frustration, à la réticence des certaines actions de nos enquêtés qui nous prenaient pour des espions du pouvoir en place.

A cela, s'ajoute le refus catégorique des certains enquêtés de nous rendre service. Comme chaque maladie exige un remède, nous les avons convaincus en leur explicitant que nous étions chercheur et la réalisation de cette étude scientifique exigerait leur implication. C'est grâce à la persévérance, à l'endurance et à notre diplomatie en leur garantissant la quiétude que nous sommes parvenu à contourner les difficultés.

8. Subdivision du Travail

Outre l'introduction et la conclusion, la présente étude est subdivisée en trois chapitres : le premier traite de la Considération Générale, le deuxième porte sur la Culture Politique des habitants de la Commune de Kasuku et le troisième traite des Causes de l'inactivité politique apparente des habitants de la commune de Kasuku.

* 1 MARCHAND, P.<< L'engagement politique entre Leader et Valeur >> in Connexion, n061,1993, p.117

* 2 ALMOND , G. et POWELL, G. Analyse Comparée des systèmes politiques, une théorie nouvelle, collection tendance actuelle, éd. Internationale, Paris, 972, p.57

* 3 LOSHAR et CHEVALIER , Cité par MANDWALA, Vers la théorie et pratique de la Révolution et

Correspondance Administrative, TFC en SPA,FSSA, UNILU, 1986, p.4

* 4 EASTON. D, Cité par YUMA MADJALIWA, Cours de méthodes de Recherche en Sciences Sociales,

G2 SPA, C.U.E.K, 2003 - 2004

* 5 RINO et GRAWITZ cité par MANDWALA, Op.cit, p.5.

* 6 JAVEAU , C. : L'enquête par Questionnaires, Bruxelles, éd.U.L.B, 1973, p.201

sommaire suivant






Aidez l'hopital de Montfermeil

Appel aux couturier(e)s volontaires

Moins de 5 interactions sociales par jour